Edition du 16-10-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Pierre Fabre : de nouveaux résultats avec encorafenib et binimetinib dans le mélanome avancé porteur d’une mutation BRAF

Publié le mercredi 6 juin 2018

Pierre Fabre : de nouveaux résultats avec encorafenib et binimetinib dans le mélanome avancé porteur d'une mutation BRAFPierre Fabre et son partenaire Array BioPharma ont annoncé la publication de nouveaux résultats dans le cadre de l’essai de phase 3 COLUMBUS, consacré au mélanome avancé porteur d’une mutation BRAF. Les résultats révèlent une médiane de survie globale de 33,6 mois chez les patients traités par l’association encorafenib/binimetinib, contre seulement 16,9 mois pour les patients traités par vemurafenib en monothérapie.

Cette association réduit le risque de décès comparativement au vemurafenib utilisé en monothérapie (rapport de risques (RR) de 0,61 [IC à 95 % : 0,47-0,79], p < 0,0001]. L’efficacité observée avec le vemurafenib dans le groupe témoin est également cohérente avec les données historiques et constitue un repère supplémentaire pour la validation de la population de patients et des résultats observés dans l’essai COLUMBUS.1,2 De plus, la Survie Globale à 2 ans avec l’association encorafenib et binimetinib était de 58%. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui se tient du 1er au 5 juin 2018 à Chicago, dans l’Illinois. Ils ont également été retenus pour figurer dans le programme « Best of ASCO ».

Plus important encore, la présentation indiquait un recours limité à l’immunothérapie après arrêt du traitement à l’étude ; une information qui corrobore les résultats d’autres essais pivots publiés sur les inhibiteurs BRAF et MEK dans le mélanome avancé porteur d’une mutation BRAF.1,3

« Ces données indiquent que, quel que soit le groupe de traitement, le recours ultérieur à des immunothérapies reste similaire, ce qui laisse penser que les traitements reçus après l’arrêt du traitement à l’étude n’ont vraisemblablement pas contribué aux résultats de survie globale que nous avons pu observer », souligne Reinhard Dummer, Professeur à l’université de Zurich, auteur principal et vice-président du service de dermatologie du centre hospitalier universitaire de Zurich, en Suisse. « Nous sommes ravis de présenter à l’ASCO ces résultats qui confirment les précédentes analyses de l’étude COLUMBUS et qui renforcent notre conviction selon laquelle l’association encorafenib/binimetinib pourrait se révéler être une nouvelle option thérapeutique prometteuse pour les patients souffrant d’un mélanome avancé porteur d’une mutation BRAF. »

Par ailleurs, les nouveaux résultats relatifs à la survie médiane sans progression(mSSP) des patients traités par l’association encorafenib/binimetinib restaient cohérents avec les données précédemment publiées, à savoir 14,9 mois contre 7,3 mois pour les patients traités par vemurafenib (RR = 0,51 [IC à 95 % 0,39-0,67] ; p < 0,0001).

Comme cela a déjà été rapporté, l’association encorafenib/binimetinib était généralement bien tolérée. Les événements indésirables de grade 3/4 observés chez plus de 5 % des patients ayant reçu l’association comprenaient une augmentation du taux de gamma-glutamyltransférase (GGT : (9 %), une augmentation du taux de créatine phosphokinase (CK) dans le sang (7 %) et de l’hypertension (6 %). Les événements indésirables d’intérêt particulier de tout grade (définis comme les toxicités couramment rapportées avec les traitements actuellement commercialisés associant un inhibiteur de BRAF et un inhibiteur deMEK) chez les patients ayant reçu l’association encorafenib/binimetinib comprenaient : une éruption cutanée (22 %), une rétinopathie séreuse avec décollement de l’épithélium pigmentaire rétinien (20 %), une fièvre (18 %) et une photosensibilité (5 %). Les résultats détaillés de tolérance pour la Partie 1 de l’essai COLUMBUS ont été publiés dans The Lancet Oncology.

[1] Ascierto PA, et al. Lancet Oncol. 2016;17:1248-1260.
[2] Robert C, et al. European Journal of Cancer. 2015;51:S663-S664.
[3] Long GV, et al. Ann Oncol. 2017;28:1631-1639.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Publié le 15 octobre 2021
Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Intellia Therapeutics, société au stade clinique leader dans l’édition génomique, spécialisée dans le développement de traitements utilisant la technologie CRISPR/Cas9 in vivo et ex vivo, et SparingVision, société spécialisée en médecine génomique des maladies oculaires, ont annoncé avoir conclu un partenariat stratégique afin de développer de nouveaux traitements génomiques en ophtalmologie utilisant la technologie CRISPR/Cas9.

Onxeo étoffe son conseil d’administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Publié le 15 octobre 2021
Onxeo étoffe son conseil d'administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Robert L. Coleman et du Dr Jacques Mallet en tant que membres indépendants du conseil d’administration.

Néovacs annonce l’acquisition de l’ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Publié le 14 octobre 2021
Néovacs annonce l'acquisition de l'ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Néovacs vient d’annoncer l’acquisition de l’ancien immeuble du laboratoire Servier situé à Suresnes (92). Comme annoncé le 6 septembre 2021, dans le cadre de son programme pluriannuel d’investissements, Néovacs a décidé d’acquérir un site immobilier afin de regrouper l’ensemble de ses équipes ainsi qu’une pépinière d’entreprises évoluant dans le domaine de la recherche médicale (BioTech ou MedTech).

Adocia : son partenaire Tonghua Dongbao reçoit l’autorisation de débuter l’essai de Phase 3 de l’insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine

Publié le 14 octobre 2021
Adocia : son partenaire Tonghua Dongbao reçoit l'autorisation de débuter l'essai de Phase 3 de l'insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine

Adocia, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides, a annoncé que son partenaire Tonghua Dongbao a reçu l’autorisation du centre d’évaluation des médicaments (Center for Drug Evaluation – CDE) de l’administration nationale chinoise des produits médicaux (China National Medical Products Administration – NMPA) de mener l’essai de Phase 3 de BioChaperone® Lispro, une insuline ultra-rapide pour le traitement du diabète de type 1 et de type 2.

Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 14 octobre 2021
Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

L’écosystème des entreprises de santé en région Bourgogne-Franche-Comté, dont le Pôle BFCare est un acteur majeur, est très actif, et tout particulièrement la Métropole de Dijon dont le territoire regroupant 100 entreprises, 4000 emplois et 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé, est le premier pôle régional.

Genomic Vision : Thierry HUET nommé au poste de Directeur R&D

Publié le 14 octobre 2021
Genomic Vision : Thierry HUET nommé au poste de Directeur R&D

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui la nomination du Dr. Thierry HUET au poste de Directeur de la Recherche et du Développement.

Les Hospices Civils de Lyon et Sanofi signent un partenariat stratégique

Publié le 12 octobre 2021
Les Hospices Civils de Lyon et Sanofi signent un partenariat stratégique

Le 26 juillet 2021, les Hospices Civils de Lyon et Sanofi ont signé un accord-cadre, dans l’objectif de mettre en place des programmes de développement clinique et de santé publique, et de soutenir des projets scientifiques ambitieux d’intérêt commun, en particulier dans le domaine de la vaccinologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents