Edition du 18-08-2022

Pierre Fabre et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne vont étudier l’utilisation des puces à biocapteurs

Publié le jeudi 12 novembre 2015

Pierre Fabre et l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne vont étudier l'utilisation des puces à biocapteurs Pierre Fabre Médicament et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EFPL) ont annoncé la mise en place d’une collaboration scientifique concernant l’utilisation de puces à biocapteurs mises au point par l’EPFL dans le cadre d’études cliniques menées par Pierre Fabre Médicament.

Les puces à biocapteurs développées par les chercheurs de l’EFPL sont capables de suivre les différentes constantes de l’organisme (pH, température, glycémie…) et de mesurer avec une précision accrue par rapport aux méthodes traditionnelles la concentration dans l’organisme d’un principe actif provenant d’un médicament administré. Les puces à biocapteurs présentent ainsi de nombreuses opportunités d’applications au cours d’un projet de développement d’une nouvelle molécule.

En phase précoce du développement de la molécule, les puces biocapteurs permettront de savoir plus rapidement s’il y a intérêt à poursuivre son étude, augmentant ainsi les chances de succès du projet. En phase de développement clinique, la mesure précise de la concentration des principes actifs administrés permettra d’analyser quasiment en temps réel l’effet thérapeutique et la tolérance du médicament.

Enfin, pour certaines pathologies ou dans le cas de traitements coûteux ou à faible marge thérapeutique, cette nouvelle technologie pourrait faciliter le suivi des traitements et de leur l’observance en phase de commercialisation du médicament.

La collaboration entre l’EPFL et les équipes R&D de Pierre Fabre Médicament a débuté par une étude de faisabilité technologique de l’utilisation des puces à biocapteurs dans le développement d’une molécule actuellement en phase II dans le traitement de la schizophrénie (F17464). Les principaux résultats de l’étude sont attendus au cours du 2nd trimestre 2016.

« A travers cette collaboration originale avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, notre R&D prend résolument le virage des nouvelles technologies de l’information appliquées au développement du médicament. L’utilisation des puces à biocapteurs dans le cadre d’études cliniques est un projet pionnier dont la réussite permettrait d’accélérer la mise à disposition de nouvelles molécules efficaces et sûres auprès des patients », a commenté le Dr Laurent Audoly, Head of Recherche & Développement Pierre Fabre Médicament.

« Connaître précisément et en temps réel l’effet des médicaments sur l’organisme est l’une des clefs de la médecine personnalisée et de précision que l’on espère pour demain. Les puces à biocapteurs apportent aux chercheurs de Pierre Fabre Médicament une solution unique au monde pour mesurer avec une grande fiabilité les données indispensables à une meilleure connaissance des effets d’un candidat médicament», indique le Dr Sandro Carrara, Maitre d’enseignement et de Recherche à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Publié le 18 août 2022
Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui que le Département américain de la défense (DoD) a décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat1 pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise (EJ) IXIARO®.

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents