Edition du 02-07-2020

Pierre Fabre et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne vont étudier l’utilisation des puces à biocapteurs

Publié le jeudi 12 novembre 2015

Pierre Fabre et l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne vont étudier l'utilisation des puces à biocapteurs Pierre Fabre Médicament et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EFPL) ont annoncé la mise en place d’une collaboration scientifique concernant l’utilisation de puces à biocapteurs mises au point par l’EPFL dans le cadre d’études cliniques menées par Pierre Fabre Médicament.

Les puces à biocapteurs développées par les chercheurs de l’EFPL sont capables de suivre les différentes constantes de l’organisme (pH, température, glycémie…) et de mesurer avec une précision accrue par rapport aux méthodes traditionnelles la concentration dans l’organisme d’un principe actif provenant d’un médicament administré. Les puces à biocapteurs présentent ainsi de nombreuses opportunités d’applications au cours d’un projet de développement d’une nouvelle molécule.

En phase précoce du développement de la molécule, les puces biocapteurs permettront de savoir plus rapidement s’il y a intérêt à poursuivre son étude, augmentant ainsi les chances de succès du projet. En phase de développement clinique, la mesure précise de la concentration des principes actifs administrés permettra d’analyser quasiment en temps réel l’effet thérapeutique et la tolérance du médicament.

Enfin, pour certaines pathologies ou dans le cas de traitements coûteux ou à faible marge thérapeutique, cette nouvelle technologie pourrait faciliter le suivi des traitements et de leur l’observance en phase de commercialisation du médicament.

La collaboration entre l’EPFL et les équipes R&D de Pierre Fabre Médicament a débuté par une étude de faisabilité technologique de l’utilisation des puces à biocapteurs dans le développement d’une molécule actuellement en phase II dans le traitement de la schizophrénie (F17464). Les principaux résultats de l’étude sont attendus au cours du 2nd trimestre 2016.

« A travers cette collaboration originale avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, notre R&D prend résolument le virage des nouvelles technologies de l’information appliquées au développement du médicament. L’utilisation des puces à biocapteurs dans le cadre d’études cliniques est un projet pionnier dont la réussite permettrait d’accélérer la mise à disposition de nouvelles molécules efficaces et sûres auprès des patients », a commenté le Dr Laurent Audoly, Head of Recherche & Développement Pierre Fabre Médicament.

« Connaître précisément et en temps réel l’effet des médicaments sur l’organisme est l’une des clefs de la médecine personnalisée et de précision que l’on espère pour demain. Les puces à biocapteurs apportent aux chercheurs de Pierre Fabre Médicament une solution unique au monde pour mesurer avec une grande fiabilité les données indispensables à une meilleure connaissance des effets d’un candidat médicament», indique le Dr Sandro Carrara, Maitre d’enseignement et de Recherche à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents