Edition du 14-11-2018

Pierre Fabre et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne vont étudier l’utilisation des puces à biocapteurs

Publié le jeudi 12 novembre 2015

Pierre Fabre et l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne vont étudier l'utilisation des puces à biocapteurs Pierre Fabre Médicament et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EFPL) ont annoncé la mise en place d’une collaboration scientifique concernant l’utilisation de puces à biocapteurs mises au point par l’EPFL dans le cadre d’études cliniques menées par Pierre Fabre Médicament.

Les puces à biocapteurs développées par les chercheurs de l’EFPL sont capables de suivre les différentes constantes de l’organisme (pH, température, glycémie…) et de mesurer avec une précision accrue par rapport aux méthodes traditionnelles la concentration dans l’organisme d’un principe actif provenant d’un médicament administré. Les puces à biocapteurs présentent ainsi de nombreuses opportunités d’applications au cours d’un projet de développement d’une nouvelle molécule.

En phase précoce du développement de la molécule, les puces biocapteurs permettront de savoir plus rapidement s’il y a intérêt à poursuivre son étude, augmentant ainsi les chances de succès du projet. En phase de développement clinique, la mesure précise de la concentration des principes actifs administrés permettra d’analyser quasiment en temps réel l’effet thérapeutique et la tolérance du médicament.

Enfin, pour certaines pathologies ou dans le cas de traitements coûteux ou à faible marge thérapeutique, cette nouvelle technologie pourrait faciliter le suivi des traitements et de leur l’observance en phase de commercialisation du médicament.

La collaboration entre l’EPFL et les équipes R&D de Pierre Fabre Médicament a débuté par une étude de faisabilité technologique de l’utilisation des puces à biocapteurs dans le développement d’une molécule actuellement en phase II dans le traitement de la schizophrénie (F17464). Les principaux résultats de l’étude sont attendus au cours du 2nd trimestre 2016.

« A travers cette collaboration originale avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, notre R&D prend résolument le virage des nouvelles technologies de l’information appliquées au développement du médicament. L’utilisation des puces à biocapteurs dans le cadre d’études cliniques est un projet pionnier dont la réussite permettrait d’accélérer la mise à disposition de nouvelles molécules efficaces et sûres auprès des patients », a commenté le Dr Laurent Audoly, Head of Recherche & Développement Pierre Fabre Médicament.

« Connaître précisément et en temps réel l’effet des médicaments sur l’organisme est l’une des clefs de la médecine personnalisée et de précision que l’on espère pour demain. Les puces à biocapteurs apportent aux chercheurs de Pierre Fabre Médicament une solution unique au monde pour mesurer avec une grande fiabilité les données indispensables à une meilleure connaissance des effets d’un candidat médicament», indique le Dr Sandro Carrara, Maitre d’enseignement et de Recherche à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

HAS : renouvellement de la commission de la transparence

Publié le 13 novembre 2018
HAS : renouvellement de la commission de la transparence

La Haute Autorité de Santé (HAS) a procédé au renouvellement de la commission de la transparence le 24 octobre 2018. Vingt-trois membres ont ainsi été nommés pour 3 ans. Par rapport à la composition du précédent mandat, certaines disciplines sont renforcées : l’oncologie, la pneumologie, la neurologie, la méthodologie et les biostatistiques. À ce jour, 5 postes restent à pourvoir, dont 2 membres d’associations de patients ou d’usagers.

IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

Publié le 13 novembre 2018
IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

IntegraGen, société spécialisée dans la transformation de données issues d’échantillons biologiques en information génomique et en outils de diagnostic pour l’oncologie, va collaborer avec Google Cloud pour la mise en ligne de ses outils avancés d’analyse génomique, SIRIUS™ et MERCURY™ sur la Google Cloud Platform. Ce partenariat permet le transfert et le traitement accéléré des données ainsi qu’une amélioration de leur sécurité pour les utilisateurs, cliniciens ou chercheurs.

Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 novembre 2018
Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé avoir présenté des posters portant sur des données prometteuses du PXL770 et du PXL065 (anciennement DRX-065, acquis auprès de DeuteRx LLC) pour le traitement de la NASH lors du congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases), qui s’est tenu les 10 et 11 novembre 2018 à San Francisco en Californie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions