Edition du 18-09-2021

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le vendredi 23 juillet 2021

Pierre Fabre propose aux 46 collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutiqueConfronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

L’activité du site (conditionnement de tubes de crème pour la marque Eau Thermale Avène) serait pour sa part relocalisée principalement à Avène (Hérault). Ce projet permettrait ainsi de réduire les flux logistiques et l’empreinte carbone du Groupe.

Une activité de conditionnement d’échantillons en tube qui n’est plus prioritaire

Le site de Château-Renard conditionne exclusivement des tubes de soins pour la marque Eau Thermale Avène dont 50% sous forme de tubes échantillons. La production de ces échantillons ayant été divisée par 3 depuis 2017, la capacité du site n’est plus utilisée aujourd’hui qu’à hauteur de 45%. Les tubes échantillons sont en effet remplacés volontairement par des sachets qui présentent l’avantage d’être mieux adaptés aux besoins des consommateurs et du e-commerce pour des formats de plus en plus allégés et compacts.

Une proposition d’emploi à Gien pour les 46 collaborateurs du site

Une mobilité sur le site pharmaceutique voisin de Gien, implanté à 40 kilomètres, est proposée à tous les collaborateurs.  Des postes en mobilité interne seront également ouverts sur d’autres sites du Groupe pour les collaborateurs désireux de déménager dans le Sud-Ouest. Enfin, des aides à la mobilité externe sont également prévues pour permettre aux collaborateurs ayant un projet professionnel personnel de le réaliser via des mesures spécifiques et l’accompagnement d’un cabinet spécialisé.  Les équipes RH et les managers du site sont mobilisés pour informer, écouter et accompagner les collaborateurs qui seront tous individuellement rencontrés d’ici le 30 juillet.

Un renforcement du site de Gien

Le site de Gien, qui produit des médicaments et des produits d’hygiène bucco-dentaire, est le principal site de production pharmaceutique du Groupe. L’arrivée de collaborateurs de Château-Renard permettra l’apport de nouvelles compétences. Leur intégration sera facilitée par la proximité des métiers, la mise en œuvre de formations adaptées et par des aides spécifiques à la mobilité.

Un projet dont l’impact serait positif pour l’environnement

Ce transfert aurait également l’avantage de simplifier les flux logistiques. Le vrac des crèmes est actuellement acheminé d’Avène jusque dans le Loiret, puis les tubes sont redescendus à Muret (Haute-Garonne) où se trouve la plateforme logistique du Groupe pour les produits dermo-cosmétiques. Dans le cadre du projet, le conditionnement des tubes serait transféré principalement sur le site d’Avène (Hérault). Le projet permettrait d’économiser plus de 1000 Tonnes de fret par an et de réduire ainsi l’empreinte carbone du groupe Pierre Fabre.

Une volonté de trouver un nouvel avenir pour les bâtiments du site de Château-Renard

Toutes les opportunités de reconversion des bâtiments seront étudiées en lien avec les acteurs économiques et institutionnels du territoire. Les bâtiments sont adaptés pour accueillir différents types d’activités industrielles ou logistiques. Une fois le transfert des activités réalisé, l’entretien du site continuera d’être assuré pour permettre une reconversion optimale des bâtiments.

Source et visuel : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents