Edition du 08-12-2022

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le vendredi 23 juillet 2021

Pierre Fabre propose aux 46 collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutiqueConfronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

L’activité du site (conditionnement de tubes de crème pour la marque Eau Thermale Avène) serait pour sa part relocalisée principalement à Avène (Hérault). Ce projet permettrait ainsi de réduire les flux logistiques et l’empreinte carbone du Groupe.

Une activité de conditionnement d’échantillons en tube qui n’est plus prioritaire

Le site de Château-Renard conditionne exclusivement des tubes de soins pour la marque Eau Thermale Avène dont 50% sous forme de tubes échantillons. La production de ces échantillons ayant été divisée par 3 depuis 2017, la capacité du site n’est plus utilisée aujourd’hui qu’à hauteur de 45%. Les tubes échantillons sont en effet remplacés volontairement par des sachets qui présentent l’avantage d’être mieux adaptés aux besoins des consommateurs et du e-commerce pour des formats de plus en plus allégés et compacts.

Une proposition d’emploi à Gien pour les 46 collaborateurs du site

Une mobilité sur le site pharmaceutique voisin de Gien, implanté à 40 kilomètres, est proposée à tous les collaborateurs.  Des postes en mobilité interne seront également ouverts sur d’autres sites du Groupe pour les collaborateurs désireux de déménager dans le Sud-Ouest. Enfin, des aides à la mobilité externe sont également prévues pour permettre aux collaborateurs ayant un projet professionnel personnel de le réaliser via des mesures spécifiques et l’accompagnement d’un cabinet spécialisé.  Les équipes RH et les managers du site sont mobilisés pour informer, écouter et accompagner les collaborateurs qui seront tous individuellement rencontrés d’ici le 30 juillet.

Un renforcement du site de Gien

Le site de Gien, qui produit des médicaments et des produits d’hygiène bucco-dentaire, est le principal site de production pharmaceutique du Groupe. L’arrivée de collaborateurs de Château-Renard permettra l’apport de nouvelles compétences. Leur intégration sera facilitée par la proximité des métiers, la mise en œuvre de formations adaptées et par des aides spécifiques à la mobilité.

Un projet dont l’impact serait positif pour l’environnement

Ce transfert aurait également l’avantage de simplifier les flux logistiques. Le vrac des crèmes est actuellement acheminé d’Avène jusque dans le Loiret, puis les tubes sont redescendus à Muret (Haute-Garonne) où se trouve la plateforme logistique du Groupe pour les produits dermo-cosmétiques. Dans le cadre du projet, le conditionnement des tubes serait transféré principalement sur le site d’Avène (Hérault). Le projet permettrait d’économiser plus de 1000 Tonnes de fret par an et de réduire ainsi l’empreinte carbone du groupe Pierre Fabre.

Une volonté de trouver un nouvel avenir pour les bâtiments du site de Château-Renard

Toutes les opportunités de reconversion des bâtiments seront étudiées en lien avec les acteurs économiques et institutionnels du territoire. Les bâtiments sont adaptés pour accueillir différents types d’activités industrielles ou logistiques. Une fois le transfert des activités réalisé, l’entretien du site continuera d’être assuré pour permettre une reconversion optimale des bâtiments.

Source et visuel : Pierre Fabre








MyPharma Editions

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Acticor Biotech : approbation de l’EMA sur les paramètres clés d’ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l’AVC

Publié le 6 décembre 2022
Acticor Biotech : approbation de l'EMA sur les paramètres clés d'ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l'AVC

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement d’un médicament innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a discuté avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) du design de son étude pivot de phase 2/3 pour soutenir une potentielle future demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son médicament first-in-class, le glenzocimab.

Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

Publié le 6 décembre 2022
Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

L’association Campus Biotech Digital a annoncé la nomination de Christian Deleuze au poste de Président du Conseil d’Administration du Campus. Christian Deleuze représente Sanofi Winthrop industrie dans l’association dont les membres fondateurs sont pour mémoire : bioMérieux, Sanofi, Servier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents