Edition du 18-06-2019

Plus de 5 millions de dossiers médicaux partagés ouverts

Publié le vendredi 31 mai 2019

Plus de 5 millions de dossiers médicaux partagés ouvertsSelon l’Assurance maladie, le nombre de dossier médical partagé a franchi la barre des 5 millions le 16 avril dernier. Ce qui représente environ 100 000 ouvertures de carnet de santé numérique par semaine.

Le dossier médical partagé (DMP) est un carnet de santé numérique gratuit dont l’objectif est d’archiver de manière confidentielle et sécurisée les informations de santé (traitements, résultats d’examens, maladies, allergies…) afin d’être en mesure de les produire aux professionnels de santé (médecin traitant, pharmacien, spécialistes, dentiste, etc.)

Le DMP se présente ainsi comme une véritable « mémoire de la santé » et a notamment pour ambition « d’améliorer la coordination des soins et fournir au patient une meilleure connaissance de sa propre histoire médicale » pour lui permettre d’adhérer plus facilement aux traitements et aux soins qui lui sont prodigués.

Selon l’assurance maladie, outre l’historique des soins qu’elle a elle-même ajouté (soit 57,3 millions de documents), près de 6,5 millions de documents ont été jusqu’ici versés aux DMP (54 % par les établissements de santé, 30 % par les patients eux-mêmes, 14 % par les professionnels de santé libéraux et 2 % par les centres de santé). La CNAM indique que 19 CHU sur 32 alimentent aujourd’hui de manière automatique les DMP (comptes rendus d’hospitalisation, lettres de sortie, etc.).

L’Assurance maladie rappelle qu’il est aujourd’hui possible d’ouvrir son DMP ou celui de son enfant directement en ligne sur le site du DMP, en pharmacie ou à l’accueil de sa caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Toute personne inscrite auprès d’un régime de sécurité sociale peut ainsi bénéficier de ce carnet de santé numérique gratuit. A noter que le DMP ne remplace pas le carnet de santé qui regroupe les informations médicales nécessaires au suivi de la santé de l’enfant jusqu’à ses 18 ans. Ce dernier est délivré gratuitement lors de la déclaration de naissance par l’officier d’état civil ou auprès du service de protection maternelle et infantile (PMI) sur présentation d’un acte de naissance qui peut être demandé ici.

Pour en savoir plus ou créer son dossier médical partagé : le site du DMP
. Se munir de sa carte Vitale et de son numéro de sécurité sociale ;
. renseignez une adresse mail ou un numéro de téléphone mobile ;
. indiquez votre médecin traitant et les professionnels de santé qui auront accès à votre DMP.

Source : CNAM








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Bone Therapeutics : ALLOB valide les principaux critères d’évaluation de son étude de phase IIa dans la fusion vertébrale

Publié le 13 juin 2019
Bone Therapeutics : ALLOB valide les principaux critères d'évaluation de son étude de phase IIa dans la fusion vertébrale

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé aujourd’hui qu’à l’issue d’une période de suivi de 12 mois, son produit de thérapie cellulaire allogénique, ALLOB, a complété avec succès l’essai de phase IIa mené chez des patients ayant subi une opération de fusion vertébrale.

Servier : la Commission européenne approuve la conversion de l’AMM conditionnelle de Pixuvri® en une AMM standard

Publié le 13 juin 2019
Servier : la Commission européenne approuve la conversion de l'AMM conditionnelle de Pixuvri® en une AMM standard

Servier a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne (CE) a approuvé la conversion de l’autorisation conditionnelle de PIXUVRI® (pixantrone) en une autorisation de mise sur le marché standard pour le traitement en monothérapie des patients adultes atteints d’un lymphome non hodgkinien à cellules B agressif, multirécidivant ou réfractaire.

Domain Therapeutics : Sylvie Ryckebusch nommée au sein du conseil d’administration

Publié le 12 juin 2019
Domain Therapeutics : Sylvie Ryckebusch nommée au sein du conseil d’administration

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et le développement de nouvelles molécules thérapeutiques ciblant les récepteurs membranaires pour des besoins médicaux non satisfaits en neurologie, en oncologie et dans les maladies rares, a annoncé aujourd’hui la nomination de Sylvie Ryckebusch au sein de son conseil d’administration.

Lysogene : traitement du 1er patient en Europe de l’essai de phase II/III dans la maladie de Sanfilippo de Type A

Publié le 12 juin 2019
Lysogene : traitement du 1er patient en Europe de l’essai de phase II/III dans la maladie de Sanfilippo de Type A

Lysogene a annoncé aujourd’hui le traitement d’un premier patient en Europe dans le cadre de l’essai de phase II/III AAVance avec LYS-SAF302, traitement de thérapie génique de la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA). Lysogene et son partenaire commercial pour LYS-SAF302, Sarepta Therapeutics, avaient annoncé en début d’année le traitement du premier patient de cet essai clinique aux Etats-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents