Edition du 19-02-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Poliomyélite : le Japon choisit Sanofi Pasteur pour son premier vaccin inactivé amélioré

Publié le vendredi 27 avril 2012

Sanofi Pasteur, la division vaccins du groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé vendredi  que le ministère japonais de la Santé, du travail et de la Protection sociale (MHLW) vient d’approuver son vaccin poliovirus inactivé seul (IPV) contre la poliomyélite paralytique (IMOVAX® POLIO). IMOVAX® POLIO sera inclus dans le programme national de vaccination du Japon à partir du 1er septembre.

IMOVAX® POLIO est un vaccin inactivé, constitué de poliovirus (types 1, 2 et 3). « Depuis son lancement en France en 1982, IMOVAX® POLIO a été approuvé dans 86 pays ; à ce jour Sanofi Pasteur a fourni dans le monde plus de 800 millions de doses de vaccin », indique le laboratoire dans un communiqué.

IPV seul ou de vaccins combinés contenant l’IPV
« Le vaccin poliovirus inactivé est la norme en matière de vaccination contre la poliomyélite dans les pays qui en sont indemnes. Sanofi Pasteur s’engage à contribuer à la protection d’un maximum d’enfants contre la poliomyélite, au Japon,» a déclaré Olivier Charmeil, Président- Directeur Général de Sanofi Pasteur.

La poliomyélite, également connue sous le nom de ‘paralysie infantile’ au Japon, est une maladie infectieuse causée par le poliovirus. Le virus pénètre dans l’organisme par voie buccale et se multiplie dans l’intestin, entraînant parfois des paralysies graves. Dans un cas sur 200, l’infection entraîne des paralysies irréversibles (généralement au niveau des jambes). Cinq à 10% de ceux qui souffrent de paralysie décèdent suite à l’atteinte des muscles respiratoires. La poliomyélite affecte principalement les enfants de moins de cinq ans ; c’est pourquoi de nombreux pays pratiquent une vaccination de routine contre cette maladie.

Le Japon applique, depuis 1961, la vaccination de routine avec le vaccin poliovirus oral (OPV), ce qui lui a permis d’être certifié indemne de poliomyélite en 2000 par l’OMS. Mais comme la poliomyélite n’est pas complètement éradiquée de la surface du globe, la vaccination polio reste une composante importante du programme national de vaccination du Japon, à cause du risque d’importation du virus.

Plus de 60 pays ont adopté l’IPV

Le Japon et la région du Pacifique occidental ont été déclarés indemnes de poliomyélite en 2000 par l’OMS. L’IPV est la norme de référence pour la campagne de vaccination dans plus de 60 pays exempts de poliomyélite, dont les Etats-Unis et l’Europe où le vaccin fait partie du programme national de vaccination.

Sanofi Pasteur fut la première entreprise internationale à lancer un vaccin pédiatrique contre les infections Haemophilus influenzae de type b sous le nom d’ActHib® en 2008. Ce vaccin fait partie du programme national de vaccination au Japon depuis 2011.

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Publié le 19 février 2018
Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Le calendrier des vaccinations 2018 vient d’être rendu public. Le ministère chargé de la Santé revient sur les points-clés des nouvelles recommandations vaccinales pour cette année ainsi que sur les mises à jour effectuées avec notamment les nouveaux vaccins disponibles.

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions