Edition du 18-07-2018

Politique vaccinale en France: la Cour des comptes publie son rapport

Publié le jeudi 21 février 2013

Politique vaccinale en France: la Cour des comptes publie son rapportLa Cour des comptes a rendu public, mercredi 20 février 2013, un rapport sur la politique vaccinale de la France commandé par la commission des affaires sociales du Sénat. Parmi ses propositions : la mise en place d’un carnet de vaccination électronique ainsi que la modulation des taux de remboursement des vaccins par l’assurance maladie en fonction des priorités de santé publique.

Dans ce rapport, la Cour des comptes indique que le taux de vaccination de la population générale est globalement inférieur aux objectifs, notamment en ce qui concerne l’hépatite B, la rougeole ou la grippe saisonnière. Selon la Cour, les données actuellement disponibles pour mesurer ces taux restent insuffisantes ou difficiles à interpréter, notamment en ce qui concerne certaines classes d’âge cibles. Elle propose ainsi de déployer rapidement une version électronique du carnet de vaccination interfacée, le cas échéant, avec le dossier médical personnel (DMP).

Elle préconise également de définir dorénavant des objectifs de couverture vaccinale spécifiques par maladie infectieuse, en prenant en compte leurs caractéristiques épidémiologiques et les niveaux de couverture atteints par groupe populationnel et générationnel.

« moduler les taux de prise en charge en fonction des priorités de santé publique »
Le rapport rappelle également que les vaccins obligatoires ou recommandés font actuellement l’objet d’une prise en charge à 65%, voire à 100% dans certains cas par l’assurance maladie « alors que leur intérêt pour la santé publique est variable ».

« Les taux de remboursement des vaccins semblent correspondre à la stratification de décisions dont la rationalité n’est pas toujours explicite et qui aboutissent dans certains cas à des incohérences et des sur-allocations de moyens (Papillomavirus/HPV, rougeole-oreillons-rubéole/ROR et grippe saisonnière) » précise le rapport qui estime qu’il conviendrait de moduler les taux de prise en charge en fonction des priorités de santé publique ».

La cour estime par ailleurs nécessaire de « clarifier les responsabilités entre le Comité technique des vaccinations(CTV) et la Haute Autorité de santé (HAS), soit en intégrant le premier au sein de la Haute Autorité, soit en confiant au Comité technique des vaccinations d’arrêter, en matière de vaccins, le service médical rendu et l’amélioration du service médical rendu ».

Elle propose de définir l’étendue des recommandations de vaccination, notamment les rattrapages, en fonction d’études médico-économiques fondées sur différentes hypothèses de prix  et de déterminer ab initio, puis périodiquement le coût par année de vie gagnée (Quality Adjusted Live Years – QALY) de toute vaccination dont les remboursements annuels sont supérieurs à 20 M€ par maladie .

La cour indique qu’en 2011, le régime général a remboursé plus de 294 millions d’euros de vaccins soit près de 19 millions de doses, ce qui représente un peu plus de 15 € par dose. 34 millions d’euros ont été dépensés pour le vaccin HPV, selon des chiffres de la CNAM.

Combler les lacunes de la couverture vaccinale
Pour combler les lacunes de la couverture vaccinale, le rapport propose d’aligner les conditions de prise en charge par la sécurité sociale des vaccins pratiqués dans les centres de vaccination sur celles qui prévalent dans les centres de protection maternelle et infantile (PMI).

Il préconise également d’habiliter les centres d’examens de santé de la sécurité sociale à pratiquer des vaccinations. Autre proposition, définir une convention type d’intervention des centres de vaccination dans les établissements scolaires et favoriser la participation des personnels scolaires médicaux à ces opérations.

 Consulter le rapport de la Cour des comptes








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 18 juillet 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l'EMA

L’ANSM vient de faire le point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 29 mai au 1 juin 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 8 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

Publié le 18 juillet 2018
Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

La société pharmaceutique suisse Primex Pharmaceuticals vient d’annoncer le renforcement de son équipe dirigeante avec l’arrivée de Tomaso Dameno, qui est nommé responsable des opérations.

Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ « first-in-class » PXT3003 et PXT864

Publié le 18 juillet 2018
Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ "first-in-class" PXT3003 et PXT864

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé aujourd’hui la délivrance de brevets de produits, sécurisant la protection de nouvelles entités, pour les PLEODRUG™ PXT3003 et PXT864.

Poxel : résultats positifs de phase Ib sur le PXL770 dans la NASH

Publié le 18 juillet 2018
Poxel : résultats positifs de phase Ib sur le PXL770 dans la NASH

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour les maladies métaboliques, notamment le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé les résultats positifs de son étude de phase Ib en deux parties sur le PXL770, composée d’une étude à doses multiples et croissantes et d’une étude d’interaction médicamenteuse.

Sciences de la vie : lancement du fonds d’investissement InnoBio 2

Publié le 17 juillet 2018
Sciences de la vie : lancement du fonds d’investissement InnoBio 2

Bpifrance et les laboratoires Sanofi, Takeda, Ipsen, Servier et Boehringer Ingelheim créent le successeur du fonds InnoBio avec un objectif à terme compris entre 200 et 250 millions d’euros. Le fonds investira dans des entreprises françaises ou ayant une activité significative en France dans les produits biopharmaceutiques ou la santé numérique en lien avec les médicaments de prescription.

Núria Perez-Cullell nommée Directrice Générale de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique

Publié le 17 juillet 2018
Núria Perez-Cullell nommée Directrice Générale de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique

Le groupe Pierre Fabre vient d’annoncer la nomination de Núria Perez-Cullell au poste de Directrice Générale de sa filiale Pierre Fabre Dermo-Cosmétique (PFDC). Cette nomination deviendra effective à compter du 20 août prochain.

Eurobio Scientific acquiert la société Dendritics

Publié le 17 juillet 2018
Eurobio Scientific acquiert la société Dendritics

Eurobio Scientific, le groupe français spécialisé dans le diagnostic médical in vitro et les sciences de la vie, a annoncé avoir acquis la totalité du capital de Dendritics, société française basée à Lyon, spécialisée dans le développement et la production d’anticorps. Cette acquisition a été réalisée en numéraire, sans impact significatif sur la trésorerie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions