Edition du 26-09-2022

Pourquoi utiliser un sérum à la vitamine C ?

Publié le mercredi 21 septembre 2022

Pourquoi utiliser un sérum à la vitamine C ?La vitamine C est un composant indispensable à l’organisme qui lui procure de nombreux bienfaits. Il ne peut être produit naturellement par l’organisme. Il se la procure par l’alimentation et aussi à travers des soins cosmétiques. Le sérum à la vitamine C est riche en antioxydant et sert à corriger les imperfections de la peau (taches pigmentaires, déshydratation, acné, rides, etc.). Adapté à tout type de peau, le sérum à la vitamine C rend la peau saine, lisse et visiblement plus jeune. Il protège aussi la peau des signes de la vieillesse et corrige les dommages laissés par les radicaux libres en plus de donner du pep’s au teint.

 

Quels sont les avantages d’un sérum à la vitamine C ?

 

Bien qu’indispensable au bon fonctionnement de l’organisme et à la santé de la peau, la vitamine C ne peut être synthétisée par le corps. Son taux diminue dans l’organisme avec le temps. D’où l’importance de multiplier son apport à travers l’alimentation, les soins cosmétiques et les compléments alimentaires.

Sous forme de sérum, la vitamine C est un allié anti-âge qui booste l’éclat de la peau. Ce remède apporte une protection antioxydante à la peau et contribue à freiner les effets de l’âge. Il lutte efficacement contre les rides et les ridules et atténue les taches d’hyperpigmentation tout en prévenant leur apparition.

Le sérum anti-âge favorise aussi la production du collagène et rend la peau à la fois ferme et élastique. Utilisé quotidiennement, ce sérum constitue un bouclier qui protège la peau contre les agressions extérieures. Tout en renforçant les défenses cutanées, il contribue à l’élimination des cellules mortes et à la régénération de la peau. Grâce à ce traitement, les traits redeviennent lisses, le teint lumineux et le grain de la peau affiné.

Le sérum à la vitamine C est un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres. Il assure aussi la longévité des cellules de la peau en les fortifiant. Au final, la peau se retrouve fraîche et épanouie. Que ce soit pour corriger le teint ou pour l’éclaircir, un soin à la vitamine C est le traitement idéal qui convient à toutes les peaux. Il permet d’améliorer la texture de la peau ou encore d’éliminer les cicatrices d’acné.

Le sérum à la vitamine C a la capacité de favoriser la production de l’élastine. Cette propriété confère à ce soin des propriétés raffermissantes. Il préserve la densité de la peau et conserve son aspect rebondi. Pour finir, il faut noter que le sérum à la vitamine C renforce les défenses naturelles de la peau. Il l’aide ainsi à se protéger et à lutter contre le stress oxydatif à l’origine du vieillissement cutané. Intégrer ce soin à sa routine beauté permet d’avoir une peau saine et fraîche en permanence.

 

Comment choisir un sérum à la vitamine C ?

 

L’un des avantages du sérum à la vitamine C est qu’il est adapté à tous les types de peau. Cependant, avant de le choisir, vous devez au préalable vérifier sa texture. Celle-ci doit convenir à votre type de peau. Celles qui ont la peau grasse privilégieront une texture aqueuse et fluide tandis que celles qui ont la peau sèche ou mature se tourneront vers une texture crémeuse.

Idéalement, il est recommandé de tester le produit sur la peau avant de l’adopter définitivement. Pour cela, il est conseillé de commencer avec des sérums à faible concentration (environ 10 %). Cela permet à la peau de s’y habituer progressivement et de développer une certaine tolérance. Une fois que celle-ci est habituée, il est possible d’augmenter la dose en optant pour des taux plus élevés (entre 15 et 20 %). Une plus forte dose pourrait irriter la peau.

Pour les peaux fragiles, les sérums à l’acide sont fortement déconseillés. Ceux-ci peuvent provoquer des irritations cutanées. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un spécialiste avant de commencer le traitement.

L’emballage est également important dans le choix du sérum à la vitamine C. Cette substance est une molécule instable qui se dégrade au contact de la lumière ou de l’air. Il est donc préférable d’opter pour des flacons opaques qui résistent à l’air et à la lumière.

Il est aussi important de tenir compte des ingrédients contenus dans le sérum. Le meilleur sérum à la vitamine C est celui qui contient des stabilisateurs et des antioxydants, de la vitamine E, du glutathion ou de l’acide férulique. Ces ingrédients aident à stabiliser la formule du sérum et à augmenter son efficacité.

 

Comment utiliser un sérum à la vitamine C ?

 

Le sérum à la vitamine C s’applique le matin sur une peau propre et sèche. Cela permet de se protéger des radicaux libres et des rayons UV tout au long de la journée. Il n’est pas indispensable de l’appliquer 2 fois dans la journée, car cela n’augmentera pas son efficacité.

Il est également déconseillé de mélanger les soins à la vitamine C avec des produits à base de rétinol, les AHA ou les acides de fruits. Le rétinol a un PH plus élevé que la vitamine C. Si les deux sont en contact, leur efficacité sera amoindrie.

Pour l’utiliser, il suffit d’appliquer 4 ou 5 gouttes sur le visage et le cou. Il est aussi recommandé de masser délicatement jusqu’à ce que le produit pénètre entièrement. La crème hydratante et la crème solaire sont appliquées après le sérum. Il faut éviter le contour des yeux au moment de l’application. Le sérum ne doit pas être appliqué sur une peau blessée ou qui a des lésions.

Pour un effet optimal, il est conseillé de conserver ce soin au réfrigérateur à l’abri des rayons UV. Il est également recommandé de l’utiliser sans tarder une fois qu’il est entamé. Plus le produit est frais, plus il est efficace.

Son utilisation à partir de la trentaine prévient les futurs dommages sur la peau. En prolongeant la durée de vie des cellules et en les fortifiant, il retarde l’apparition des rides. L’utilisation du sérum à partir de la cinquantaine permet d’atténuer les rides. Avec la ménopause, la peau perd environ 30 % du collagène qui est indispensable au maintien de la peau. Le traitement avec ce sérum permet de compenser cette perte et de favoriser la production du collagène.

Les effets du sérum sont quasiment instantanés sur la peau. Une utilisation prolongée n’est pas nécessaire. Toutefois, en fonction de l’état de la peau, deux cures dans l’année peuvent être envisagées.








MyPharma Editions

Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Publié le 26 septembre 2022
Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Franck Fourès a été nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire de l’Anses par arrêté des ministres chargés de l’Agriculture et de la Santé du 29 juillet 2022. Il prendra ses fonctions le 1er novembre 2022.

La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Publié le 26 septembre 2022
La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Pour la troisième édition de son appel à projets sur l’innovation dans les parcours de santé, le Comité Exécutif de la Fondation du Leem a récompensé 12 lauréats avec une dotation totale de 300 000 euros.

Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l’étude de phase II du PXL065

Publié le 26 septembre 2022
Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l'étude de phase II du PXL065

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les troubles métaboliques rares, vient d’annoncer des résultats histologiques positifs de l’étude DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de l’énantiomère R de la pioglitazone (PXL065) stabilisé par substitution au deutérium) dans la NASH.

Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Publié le 26 septembre 2022
Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-Like 3 (TLR3), annonce aujourd’hui la présentation des données les plus récentes sur le TL-532, lors du congrès de la Oligonucleotide Therapeutics Society (OTS), à Phoenix (Arizona, Etats-Unis) le 3 octobre 2022 (poster numéro 30).

Maladies rares : lancement de la plateforme « RareSim » pour sensibiliser les professionnels de santé et réduire l’errance diagnostique

Publié le 26 septembre 2022
Maladies rares : lancement de la plateforme « RareSim » pour sensibiliser les professionnels de santé et réduire l’errance diagnostique

SimforHealth lance officiellement sa nouvelle plateforme de simulation numérique dédiée aux maladies rares. Afin de sensibiliser les professionnels de santé aux maladies rares et plus spécifiquement à la culture du doute et à la réduction de l’errance diagnostique, l’équipe de SimforHealth a répondu à l’appel à projet « Améliorer le dépistage et le retard du diagnostic » porté par Coalition Next.

Merck poursuit son développement en France avec 130M€ investis sur son site de production alsacien

Publié le 26 septembre 2022
Merck poursuit son développement en France avec 130M€ investis sur son site de production alsacien

Merck, le groupe allemand de sciences et technologies, vient d’annoncer un investissement complémentaire de 130 millions d’euros sur le site de production Life Science de Molsheim en Alsace. Ce nouvel investissement permettra un accroissement des capacités de production du site par la création d’une troisième unité de production d’assemblages à usage unique – projet Mobius®. Il conduira au recrutement de 800 nouveaux collaborateurs d’ici à 2028.

Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Publié le 23 septembre 2022
Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Servier, groupe pharmaceutique international, et Google Cloud annoncent une collaboration stratégique qui marque une nouvelle étape dans la transformation digitale initiée par Servier. Cet accord, centré sur l’usage de la data et de l’intelligence artificielle (IA), vise notamment à accroître les capacités d’innovation thérapeutique du Groupe au bénéfice des patients et dans le respect du cadre réglementaire applicable.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents