Edition du 24-09-2018

Poxel : de nouvelles données précliniques sur l’Imeglimine présentées lors du Congrès de l’ADA

Publié le lundi 12 juin 2017

Poxel : de nouvelles données précliniques sur l’Imeglimine présentées lors du Congrès de l’American Diabetes AssociationPoxel, société de biotechnologie spécialisée dans les maladies métaboliques, dont le diabète de type 2, a annoncé que de nouvelles données précliniques sur l’Imeglimine, montrant un effet protecteur contre la cardiomyopathie diabétique dans un modèle de syndrome métabolique chez le rat, ont été présentées sous forme d’un poster lors de la 77e session scientifique de l’ADA (American Diabetes Association) au San Diego Convention Center à San Diego en Californie.

« La cardiomyopathie diabétique est une complication cardiovasculaire importante du diabète de type 2 qui se caractérise par une dysfonction diastolique. Cette complication touche environ 40% de la population atteinte de diabète de type 2 et est associée à une augmentation de la morbidité et de la mortalité*. Les traitements disponibles de la cardiomyopathie diabétique sont limités et ces résultats prometteurs montrent que l’Imeglimine pourrait améliorer la fonction diastolique et réduire l’impact de cette importante complication cardiovasculaire du diabète de type 2 », commente Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Ces résultats viennent compléter les données précédemment présentées sur l’effet protecteur de l’Imeglimine sur la dysfonction endothéliale, qui est la première étape du développement des complications cardiovasculaires associées au diabète de type 2. »

Résultats de l’étude avec l’Imeglimine

L’étude préclinique dans un modèle de syndrome métabolique chez le rat a été conçue pour étudier les effets protecteurs de l’Imeglimine sur la cardiomyopathie diabétique. Des rats obèses Zucker fa/fa, connus pour développer une dysfonction cardiaque similaire à la cardiomyopathie observée chez les patients atteints de diabète type 2, ont été traités avec 150 mg/kg d’Imeglimine deux fois par jour pendant 9 ou 90 jours. Les effets de l’Imeglimine ont été évalués sur des paramètres clés de la fonction ventriculaire gauche (par échocardiographie et IRM) et de l’exploration hémodynamique (par cathétérisme du ventricule gauche). L’étude a démontré que, très rapidement après le début du traitement, l’Imeglimine était associée à une amélioration importante de tous les paramètres de la dysfonction diastolique du ventricule gauche chez les rats traités, en comparaison aux témoins non traités, suggérant un net effet bénéfique sur la progression de la cardiomyopathie diabétique. Par ailleurs, dans ce modèle, l’Imeglimine était aussi associée à une amélioration de la tolérance au glucose. Ces résultats corroborent le mécanisme d’action de l’Imeglimine et confirment son effet protecteur précédemment mis en évidence contre la dysfonction endothéliale, un signe précoce de la complication cardiovasculaire, dans des modèles animaux diabétiques (EASD 2016). Ces effets nouvellement démontrés sur la dysfonction diastolique, dans un modèle de syndrome métabolique, renforcent le profil thérapeutique de l’Imeglimine dans le diabète de type 2, une maladie pour laquelle l’insuffisance cardiaque reste une complication majeure pour laquelle peu de traitements sont disponibles.

Le poster présenté lors de la réunion de l’ADA est disponible sur le site web de la société (« Imeglimin Protects from Diabetic Cardiomyopathy in the Obese Zucker Rat – Effet protecteur de l’Imeglimine contre la cardiomyopathie diabétique chez le rat obèse Zucker »).

Les Phases 1 et 2 du développement de l’Imeglimine menées chez 1.200 sujets aux États-Unis, dans l’UE et au Japon sont terminées, et la Société prévoit d’initier le programme de Phase 3 au Japon au quatrième trimestre 2017.

Source : Poxel








MyPharma Editions

AbbVie : avis favorable du CHMP pour Venclyxto® en association avec le rituximab

Publié le 24 septembre 2018

AbbVie, la société biopharmaceutique américaine, vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable concernant le traitement Venclyxto® (vénétoclax) en association avec le rituximab pour les patients présentant une leucémie lymphoïde chronique en rechute/réfractaire (LLC R/R) ayant déjà reçu au moins une ligne de traitement.

Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Publié le 24 septembre 2018
Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Takeda vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a adopté un avis favorable recommandant l’approbation totale de l’Alunbrig® (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer avancé du poumon non à petites cellules (CPNPC) à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK+) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib.

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions