Edition du 18-11-2018

GeNeuro : des données sur le rôle des rétrovirus endogènes humains (HERV) dans le diabète de type 1

Publié le lundi 12 juin 2017

GeNeuro : des données sur le rôle des rétrovirus endogènes humains (HERV) dans le diabète de type 1GeNeuro, société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques ou le diabète de type 1, a annoncé aujourd’hui des données appuyant le lien entre rétrovirus endogènes humains (HERV) et le diabète de type 1 (DT1). Les données ont été présentées lors des 77es sessions scientifiques de l’American Diabetes Association à San Diego, aux États-Unis, du 9 au 13 juin 2017.

Les HERV sont des éléments génétiques proviraux ancestraux, dont on estime actuellement qu’ils représentent 8% du génome humain. La plupart des HERV sont réprimés, toutefois, chez certains individus sensibles en conditions pathologiques, ils pourraient être transactivés et les protéines virales qui en résultent semblent jouer un rôle causal dans plusieurs maladies auto-immunes et neurodégénératives.

« Nos données présentées au congrès de l’ADA 2017 confirment l’implication de la protéine pathogène HERV-Env dans le recrutement de cellules immunitaires à l’intérieur du pancréas de patients atteints d’un diabète de type 1 et de souris transgéniques, entraînant une réduction des taux d’insuline dans le sang, » a indiqué Hervé Perron, Directeur des affaires scientifiques chez GeNeuro. « Il est également intéressant de noter que l’activation de la protéine pathogène HERV-W-Env dans les cellules humaines peut être déclenchée par des infections par des entérovirus, tels que certaines souches du Coxsackievirus B4. GeNeuro est en phase II de développement clinique avec GNbAC1, son anticorps monoclonal humanisé conçu pour neutraliser cette protéine, à la fois dans la sclérose en plaques et dans le diabète de type 1.»

Les analyses immuno-histologiques du pancréas de patients atteints d’un DT1 ont montré que l’expression de HERV-W était corrélée à des infiltrats de macrophages (p < 0,01) et regroupée de manière indépendante avec des infiltrats de lymphocytes T. In vitro, la protéine HERV-W-Env a directement inhibé la sécrétion d’insuline induite par le glucose dans des cellules bêta humaines en culture de façon dose-dépendante. Dans un modèle murin transgénique avec la protéine pathogène HERV-W-Env, des infiltrats de cellules immunitaires ont été retrouvés dans le pancréas (p < 0,01), entraînant une hyperglycémie importante et une réduction de la sécrétion d’insuline.

Les données obtenues sur des cellules Hep2 humaines infectées par le Coxsackievirus (souche CV-B4E2) isolées dans un pancréas DT1 ont montré une régulation à la hausse importante de la transcription de l’ARNm de la protéine HERV-W-Env comparativement aux cellules non infectées (p < 0,001 à une MOI = 10-2 ; p < 0,05 à une MOI = 10-5). Cet effet n’a pas été observé avec la souche CV-B4 (non isolée dans un pancréas DT1), suggérant un effet spécifique de la souche.

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions