Edition du 24-04-2018

Diabète : GeNeuro lance une étude clinique de Phase IIa avec GNbAC1 en Australie

Publié le mardi 18 avril 2017

Diabète : GeNeuro lance une étude clinique de Phase IIa avec GNbAC1 en AustralieGeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, a annoncé aujourd’hui le lancement d’une étude clinique de Phase IIa en Australie avec GNbAC1 chez des patients souffrant de diabète de type 1.

GNbAC1 est un anticorps monoclonal visant à neutraliser MSRV-Env, une protéine pathogène détectée dans le pancréas de patients souffrant de diabète de type 1. GeNeuro mène d’ores et déjà des études cliniques de Phase II avec GNbAC1 chez des patients atteints de sclérose en plaques, une maladie potentiellement liée à l’activation de la protéine MSRV-Env.

« Nos recherches approfondies sur les rétrovirus endogènes humains (HERV) suggèrent que la protéine MSRV-Env pourrait être un facteur déterminant dans d’autres maladies auto-immunes, en plus de la sclérose en plaques que nous étudions actuellement dans notre programme phare. Dans le diabète de type 1, la protéine MSRV-Env a été mise en évidence dans le pancréas de plus de 50% des patients post-mortem, » commente Hervé Perron, Directeur des affaires scientifiques chez GeNeuro. « Nos études précliniques ont montré que la protéine MSRV-Env provoquait une inhibition proportionnelle de la production d’insuline, à la fois in vitro et dans le cadre de modèles animaux. Ces données, présentées au mois de février dernier en Floride lors de la Conférence scientifique annuelle 2017 du JDRF (Juvenile Diabetes Research Foundation) et du nPOD (Network for Pancreatic Organ Donors with Diabetes), seront publiées dans le courant de l’année. Elles apportent un solide rationnel scientifique à notre démarche et justifient le lancement d’études cliniques chez ces patients diabétiques. »

L’étude de Phase IIa randomisée contrôlée par placebo évaluera GNbAC1 chez 60 patients adultes, récemment diagnostiqués, dans plus de 10 centres en Australie. Le critère d’évaluation principal sera la sécurité d’emploi de GNbAC1 dans cette nouvelle population de patients. Les critères d’évaluation secondaires seront des mesures du lien entre la réponse au traitement et les biomarqueurs de MSRV-Env, des mesures de la production d’insuline basée sur les taux de peptide C, ainsi que d’autres biomarqueurs liés au diabète de type 1, tels que la consommation d’insuline, la glycémie et la production d’anticorps dirigés contre les cellules bêta du pancréas. Le recrutement du dernier patient est prévu pour fin 2017 et les premiers résultats de l’étude sont attendus au troisième trimestre 2018.

Le taux d’incidence du diabète de type 1 en Australie est l’un des plus élevés au monde. Grâce à son vaste réseau de chercheurs et de sites cliniques, et au soutien financier de l’État, l’Australie offre un environnement de tout premier plan pour mener des études cliniques sur le diabète de type 1.

« Le lancement de cette étude clinique dans le diabète de type 1 est une étape significative pour GeNeuro qui ouvre une nouvelle voie thérapeutique pour les patients atteints de ce type de diabète en ciblant une cause potentielle de la maladie, tout comme nous le faisons déjà dans nos études cliniques dans la sclérose en plaques, » ajoute Jesús Martin-Garcia, Président Directeur Général de GeNeuro. « Nous nous réjouissons d’ailleurs de pouvoir présenter les résultats de nos études cliniques en cours dans la sclérose en plaques, en commençant par ceux de l’étude de phase IIb CHANGE-MS au début du quatrième trimestre 2017. »

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions