Edition du 27-10-2021

Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma signent un partenariat stratégique en Asie

Publié le lundi 30 octobre 2017

Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma signent un partenariat stratégique en Asie Sumitomo Dainippon Pharma et la biotech française Poxel ont annoncé la signature d’un partenariat stratégique pour le développement et la commercialisation de l’Imeglimine, candidat médicament pour le traitement du diabète de type 2, au Japon, en Chine, en Corée du Sud, à Taïwan et dans neuf autres pays d’Asie du Sud-Est*.

Ce partenariat permet à Sumitomo Dainippon Pharma d’ajouter un produit innovant en phase avancée de développement à sa franchise diabète, notoirement établie sur le marché japonais et en forte croissance. Poxel conclut ainsi pour l’Imeglimine un accord partenarial avec un laboratoire pharmaceutique de premier ordre, dont l’expérience est établie dans le développement et la commercialisation en Asie de produits à un stade de développement avancé. Le diabète est un marché en forte croissance en Asie et le Japon est le deuxième marché mondial pour le diabète de type 2, après les États-Unis.

Les termes financiers de l`accord comprennent un versement initial à Poxel de 4,75 milliards de yens (environ 36 millions d’euros, soit 42 millions de dollars). Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma co-piloteront le développement de phase III de l’Imeglimine au Japon. Sumitomo Dainippon Pharma prendra en charge l’intégralité des coûts de développement associés à ce programme et sera responsable de la commercialisation de l’Imeglimine au Japon. En Chine, en Corée du Sud, à Taiwan et dans neuf autres pays d’Asie du Sud-Est, Sumitomo Dainippon Pharma agira et pilotera seul le développement et la commercialisation de l’Imeglimine. En outre, les termes financiers de l`accord prévoient des paiements soumis à l’atteinte d’étapes spécifiques du développement clinique de l’Imeglimine, pouvant atteindre 2,75 milliards de yens (environ 21 millions d’euros, soit 24 millions de dollars). Par ailleurs, suite au lancement commercial de l’Imeglimine, l’accord prévoit que Sumitomo Dainippon Pharma paiera à Poxel des redevances à deux chiffres, croissantes, basées sur les ventes nettes, ainsi que des paiements assis sur les ventes, d’un montant maximal de 26,5 milliards de yens (environ 198 millions d’euros, ou 233 millions de dollars), conformément aux objectifs de vente préalablement définis.

« Nous sommes très heureux d’annoncer ce partenariat stratégique avec Sumitomo Dainippon Pharma, qui constitue une étape majeure pour le développement de Poxel et de l’Imeglimine. Compte tenu de son profil unique et de son mécanisme d’action innovant, qui est selon nous bien adapté aux besoins spécifiques du marché japonais et à la physiopathologie des patients asiatiques, l’Imeglimine a le potentiel de devenir un agent thérapeutique oral incontournable pour le traitement du diabète de type 2. Acteur reconnu dans la commercialisation au Japon de produits antidiabétiques et leader sur ce marché au travers d’une franchise dédiée, Sumitomo Dainippon Pharma est un excellent partenaire pour l’Imeglimine en Asie », a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Notre objectif à court terme au Japon est désormais d’initier le programme de phase 3 de l’Imeglimine, et de travailler en étroite collaboration avec Sumitomo Dainippon Pharma, sur le dossier de soumission de ce nouveau candidat médicament pour le traitement du diabète de type 2. »

« Notre stratégie pour développer nos ventes au Japon repose notamment sur l’acquisition de licences de produits innovants. Le diabète de type 2 est l’un des principaux domaines thérapeutiques sur lequel nous concentrons notre stratégie, et pour lequel nous avons une large gamme de produits avec différents mécanismes d’actions », a déclaré Masayo Tada, Président Directeur Général de Sumitomo Dainippon Pharma. « L’Imeglimine représente une opportunité pour enrichir notre gamme de produits par le développement d’un candidat médicament doté d’un mécanisme d’action original pour le traitement du diabète de type 2. Par le développement et le lancement de l’Imeglimine, nous espérons offrir aux patients diabétiques de type 2 au Japon et dans d’autres pays asiatiques, une nouvelle option thérapeutique qui leur permettra de mieux gérer leur maladie. »

Poxel a récemment rencontré l’Agence japonaise des Produits Pharmaceutiques et Médicaux (PMDA) dans le cadre de la réunion de fin de phase 2 de l’Imeglimine, afin de discuter du plan de développement de phase 3, ainsi que de l’ensemble des données requises en vue d’une demande d’approbation de ce nouveau médicament au Japon (« J-NDA »). Ainsi que défini avec l’Agence japonaise des Produits Pharmaceutiques et Médicaux, le programme de phase 3 de l’Imeglimine au Japon comprendra trois études pivotales portant sur environ 1.100 patients et devrait être initié d’ici fin 2017.

Au cours des études précliniques menées à ce jour, l’Imeglimine a démontré sa faculté à corriger le dysfonctionnement mitochondrial, qui est au cœur de la pathophysiologie du diabète de type 2. L’Imeglimine est un candidat médicament administré par voie orale, dont les effets bénéfiques sur la glycémie ont été démontrés par des études cliniques. L’Imeglimine cible simultanément les trois organes clés impliqués dans le traitement du diabète de type 2 : le foie, les muscles et le pancréas. Les Phases 1 et 2 du développement de l’Imeglimine menées chez plus de 1 200 patients souffrant de diabète de type 2 aux États-Unis, en Europe et au Japon, sont à présent terminées.

* Indonésie, Vietnam, Thaïlande, Malaisie, Philippines, Singapour, Birmanie, Cambodge et Laos.

Source : Poxel








MyPharma Editions

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Minafin se réorganise pour accroitre sa compétitivité sur le marché de la chimie fine

Publié le 25 octobre 2021

Le groupe Minafin, leader dans le développement et la production en chimie fine destinée aux sciences de la vie et aux industries de haute technologie, vient d’annoncer une réorganisation interne, effective depuis le 1er octobre, en trois divisions principales : chimie santé, chimie verte et chimie d’exception. Cette réorganisation fait partie de la stratégie du groupe pour répondre à l’évolution de la demande des clients en matière de chimie fine et de services associés.

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le 25 octobre 2021
Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d'euros et l'entrée de Néovacs dans son capital

Signia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents