Edition du 29-10-2020

Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Publié le mardi 17 septembre 2019

Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH Poxel a annoncé aujourd’hui le lancement d’une étude de phase Ib randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo, chez des sujets sains afin d’évaluer l’innocuité, la tolérance et le profil pharmacocinétique (PK), et contribuer à la détermination de la dose pour une étude pivotale du PXL065. Cette étude vise à confirmer l’exposition relative et la proportionnalité des doses du PXL065.

Le PXL065, stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium, cible l’inhibition du transporteur mitochondrial du pyruvate (MPC). Le PXL065 est en cours de développement pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), et pourrait offrir un profil thérapeutique potentiellement supérieur à celui de 45 mg d’Actos®* (pioglitazone). De nombreuses études ont été réalisées sur la pioglitazone dans la NASH et ont démontré son efficacité1,2, mais son utilisation est limitée en raison de son profil d’effets secondaires, tels que la prise de poids et la rétention d’eau, qui semblent être associés au stéréoisomère S.

« Notre connaissance approfondie des voies de régulation de l’énergie cellulaire liées aux maladies métaboliques, telles que la NASH, nous a permis de développer rapidement un portefeuille de produits diversifié avec deux programmes cliniques prometteurs pour cette maladie métabolique chronique », déclare Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Sur la base des résultats précliniques et de phase I obtenus à ce jour, nous estimons que le PXL065 pourrait potentiellement offrir un profil thérapeutique supérieur à celui de la pioglitazone pour les patients atteints de NASH sans cirrhose. Nous sommes convaincus du rôle du métabolisme mitochondrial dans le traitement de la NASH, et nous attendons les premières données de cette étude de phase Ib au 4e trimestre de cette année. Par ailleurs, le PXL065 pourrait potentiellement bénéficier d’un développement accéléré par la voie réglementaire 505(b)(2), et nous rencontrerons la FDA américaine au début du 4e trimestre afin de discuter du programme d’enregistrement pour un processus d’approbation réglementaire accéléré ».

L’étude de phase Ib randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo, évaluera le profil de sécurité, de tolérance et la pharmacocinétique de trois doses croissantes de PXL065 (7,5 mg, 15 mg et 30 mg) administrées pendant sept jours chez 30 sujets sains, comparé à 45 mg d’Actos®. Le recrutement des patients a commencé dans plusieurs sites. Les premiers résultats de cette étude sont attendus au 4e trimestre 2019.

Le lancement de cette étude de phase Ib fait suite aux premiers résultats positifs de l’étude de phase Ia à dose unique croissante du PXL065, communiqués en avril 2019. L’étude de phase Ia a évalué l’innocuité, la tolérance et la pharmacocinétique de trois doses de PXL065 comparées à 45 mg d’Actos® chez un total de 24 sujets sains. Cette étude a mis en évidence le profil favorable de sécurité et de tolérance du PXL065 sans événement indésirable grave. L’analyse pharmacocinétique a montré que l’exposition plasmatique au PXL065 (Cmax et Aire sous la courbe) augmentait, proportionnellement à la dose, jusqu’à 22,5 mg après une administration orale. Par ailleurs, la stabilisation de la R-pioglitazone par substitution au deutérium a été confirmée à toutes les doses testées. Les données de cette étude seront présentées lors du congrès annuel de l’Association Américaine pour l’Etude du Diabète (AASLD), qui se tiendra du 8 au 12 novembre 2019 à Boston, Massachussetts, aux États-Unis.

———-

1 Cusi, et al., Ann Intern Med. 2016, 165(5), 305-315).
2 J Hepatol. 2016, 64(6),1388-402 ; Hepatology 2018, 67, 328-357.

Source : Poxel








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Publié le 29 octobre 2020
Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Bone Therapeutics et Catalent Pharma Solutions ont annoncé la signature d’un accord d’achat d’actions et d’un accord d’approvisionnement. Ces accords permettront d’optimiser et de réaliser des économies sur les opérations de fabrication d’ALLOB, le produit de thérapie cellulaire allogénique de Bone Therapeutics. Ils permettront par ailleurs à Bone Therapeutics de recentrer sa stratégie sur le développement de produits de thérapie cellulaire et génique issus de sa plateforme de CSM (Cellules Stromales Mésenchymateuses) différenciées, en orthopédie et dans d’autres indications.

Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Publié le 29 octobre 2020
Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé qu’un brevet de formulation couvrant le NCX 470 a été délivré par l’Office Européen des Brevets, prolongeant l’exclusivité européenne de la protection du NCX 470 jusqu’en 2039. Un brevet équivalent a déjà été délivré aux Etats-Unis et le NCX 470 est également protégé par un brevet couvrant sa composition de matière.

Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Publié le 29 octobre 2020
Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Sanofi a conclu un accord avec Merck & Co (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada) pour la conduite d’un essai clinique de phase II visant à évaluer la sécurité, la pharmacocinétique et l’efficacité préliminaire de THOR-707, un candidat IL-2 non-alpha hautement différencié qui pourrait devenir le meilleur de sa classe pharmacothérapeutique, associé ou administré en séquence avec le KEYTRUDA® (pembrolizumab) de MSD à des patients atteints de différents cancers.

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents