Edition du 19-08-2018

Accueil » Médecine » Nominations » Recherche » VIH

Prix de de l’inventeur européen 2016 : deux scientifiques Français au palmarès

Publié le vendredi 10 juin 2016

Prix de de l'inventeur européen 2016 : deux Français récompensésLe Prix de l’inventeur européen 2016, remis à Lisbonne (Portugal) par l’Office européen des brevets, a récompensé deux Français : Alim-Louis Benabid, lauréat du prix recherche pour son procédé de stimulation cérébrale profonde (SCP) à haute fréquence et Helen Lee, lauréate du prix du public, pour son kit de diagnostic médical à faible coût et facile à l’emploi pour les maladies telles que le VIH, l’hépatite B et la chlamydia.

Le Prix de l’inventeur européen récompense chaque année des inventeurs basés en Europe et dans le monde pour leur contribution exceptionnelle au développement social, au progrès technologique et à la croissance économique.

Du 26 avril au 31 mai, le public avait été invité à désigner l’inventeur, parmi 15 finalistes, appelé à recevoir le Prix de l’inventeur européen 2016. La chercheuse franco-britannique Helen Lee a recueilli plus de 64 % voix en ligne pour son kit de diagnostic médical à faible coût et facile à l’emploi pour les maladies telles que le VIH, l’hépatite B et la chlamydia. Offrant des résultats rapides et fiables sans nécessiter un personnel qualifié, les tests d’Helen Lee sont particulièrement adaptés aux pays en voie de développement, et ont déjà permis de dépister plus de 40 000 personnes en Afrique.

Helen Lee a débuté sa carrière dans le diagnostic au Centre National de Transfusion Sanguine de Paris. Après un passage chez Abbott Laboratories au poste de directeur général du département diagnostic, elle se retire du monde de l’entreprise dans les années 1990 pour se consacrer à la recherche. En 1996, elle débute ses travaux sur les technologies et les méthodes de diagnostic pour les régions les plus pauvres à la tête de l’unité de développement des diagnostics (DDU) de l’université de Cambridge.

Alim-Louis Benabid a reçu quant à lui le Prix de l’inventeur européen dans la catégorie Recherche. La stimulation cérébrale profonde mise au point par Alim-Louis Benabid pour le traitement de la maladie de Parkinson et d’autres états neurologiques, a permis à de nombreux patients de reprendre une vie normale épanouissante sans avoir recours à des interventions chirurgicales radicales.
Conseiller scientifique auprès du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) depuis 2007, il associe aujourd’hui ses recherches à celles menées dans le champ des nanotechnologies, dans le cadre du projet CLINATEC. Pendant sa carrière médicale Alim-Louis Benabid a été neurochirurgien à  l’université Joseph Fourier (à partir de 1972), professeur de médecine expérimentale (à partir de 1978), professeur de biophysique de 1983 à 2007 et a dirigé le département de neurochirurgie de l’hôpital universitaire de Grenoble. Il a également été directeur de l’unité INSERM 318 « Neurobiologie préclinique » de 1988 à 2006.








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions