Edition du 25-02-2018

Accueil » Médecine » Nominations » Recherche » VIH

Prix de de l’inventeur européen 2016 : deux scientifiques Français au palmarès

Publié le vendredi 10 juin 2016

Prix de de l'inventeur européen 2016 : deux Français récompensésLe Prix de l’inventeur européen 2016, remis à Lisbonne (Portugal) par l’Office européen des brevets, a récompensé deux Français : Alim-Louis Benabid, lauréat du prix recherche pour son procédé de stimulation cérébrale profonde (SCP) à haute fréquence et Helen Lee, lauréate du prix du public, pour son kit de diagnostic médical à faible coût et facile à l’emploi pour les maladies telles que le VIH, l’hépatite B et la chlamydia.

Le Prix de l’inventeur européen récompense chaque année des inventeurs basés en Europe et dans le monde pour leur contribution exceptionnelle au développement social, au progrès technologique et à la croissance économique.

Du 26 avril au 31 mai, le public avait été invité à désigner l’inventeur, parmi 15 finalistes, appelé à recevoir le Prix de l’inventeur européen 2016. La chercheuse franco-britannique Helen Lee a recueilli plus de 64 % voix en ligne pour son kit de diagnostic médical à faible coût et facile à l’emploi pour les maladies telles que le VIH, l’hépatite B et la chlamydia. Offrant des résultats rapides et fiables sans nécessiter un personnel qualifié, les tests d’Helen Lee sont particulièrement adaptés aux pays en voie de développement, et ont déjà permis de dépister plus de 40 000 personnes en Afrique.

Helen Lee a débuté sa carrière dans le diagnostic au Centre National de Transfusion Sanguine de Paris. Après un passage chez Abbott Laboratories au poste de directeur général du département diagnostic, elle se retire du monde de l’entreprise dans les années 1990 pour se consacrer à la recherche. En 1996, elle débute ses travaux sur les technologies et les méthodes de diagnostic pour les régions les plus pauvres à la tête de l’unité de développement des diagnostics (DDU) de l’université de Cambridge.

Alim-Louis Benabid a reçu quant à lui le Prix de l’inventeur européen dans la catégorie Recherche. La stimulation cérébrale profonde mise au point par Alim-Louis Benabid pour le traitement de la maladie de Parkinson et d’autres états neurologiques, a permis à de nombreux patients de reprendre une vie normale épanouissante sans avoir recours à des interventions chirurgicales radicales.
Conseiller scientifique auprès du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) depuis 2007, il associe aujourd’hui ses recherches à celles menées dans le champ des nanotechnologies, dans le cadre du projet CLINATEC. Pendant sa carrière médicale Alim-Louis Benabid a été neurochirurgien à  l’université Joseph Fourier (à partir de 1972), professeur de médecine expérimentale (à partir de 1978), professeur de biophysique de 1983 à 2007 et a dirigé le département de neurochirurgie de l’hôpital universitaire de Grenoble. Il a également été directeur de l’unité INSERM 318 « Neurobiologie préclinique » de 1988 à 2006.








MyPharma Editions

Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Publié le 23 février 2018
Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Servier a annoncé vendredi le renforcement de sa présence sur le territoire américain avec l’ouverture à Boston de son premier bureau, Servier BioInnovation. Situé en plein coeur du hub mondial des sciences de la vie de Cambridge, ce nouveau site a pour mission d’identifier de nouvelles opportunités en Recherche & Développement et concrétiser la présence commerciale du groupe pharmaceutique français aux Etats-Unis.

GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

Publié le 23 février 2018
GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

GeNeuro, société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, a annoncé que GNbAC1 a reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour le traitement de la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), une maladie auto-immune neurologique rare du système nerveux périphérique.

Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Publié le 22 février 2018
Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Elsalys Biotech, société française spécialisée en immuno-oncologie, a signé avec Théa un accord d’option de licence en ophtalmologie. L’option porte sur le développement clinique (prévu à partir de 2020) et la commercialisation d’ELB011, un nouvel anticorps first-in-class dans le traitement de la DMLA humide et d’autres pathologies vasculaires rétiniennes.

Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l’australien Viralytics

Publié le 22 février 2018
Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l'australien Viralytics

Le groupe pharmaceutique américain a annoncé la signature d’un accord définitif en vue d’acquérir Viralytics, une biotech australienne spécialisée dans les traitements d’immunothérapie oncolytique. L’opération proposée valorise le total des actions émises de Viralytics à environ 502 millions de dollars de dollars australiens (320 millions d‘euros).

Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

Publié le 22 février 2018
Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

La 13ème édition de la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du 10 au 18 mars 2018. A cette occasion, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne et dit « Bravo et merci » à tous ceux qui ont pris le temps de s’inscrire comme donneurs de moelle osseuse pour peut-être un jour sauver des vies.

Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Publié le 22 février 2018
Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Néovacs, la société spécialiste de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé avoir reçu la notification par le United States Patent and Trademark Office (USPTO) de l’octroi du brevet intitulé : « Méthode de traitement d’une condition liée à la surexpression de l’Interféron alpha (US 14/110,312) ».

TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

Publié le 22 février 2018
TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

TxCell, société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, présente les détails de son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe, se tenant du 20 au 22 février 2018 à Londres, au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions