Edition du 19-08-2018

Accueil » Et aussi » Industrie » Stratégie

Quintiles : alliance stratégique sur le pipeline d’Eisai en cancérologie

Publié le mardi 3 novembre 2009

Quintiles : alliance stratégique sur le pipeline d’Eisai en cancérologieQuintiles vient d’annoncer une alliance stratégique avec Eisai afin de mettre au point six produits potentiels contre le cancer issus du pipeline de R&D du laboratoire pharmaceutique japonais. Selon les termes de l’accord, des experts de Quintiles en cancérologie vont conduire des études de Phase II de validation pour 11 indications contre des tumeurs solides.

Parmi les principaux objectifs de cet accord : déterminer l’efficacité des produits d’Eisai dans un laps de temps le plus court possible afin de pouvoir mettre rapidement des thérapies sur le marché dans le monde entier. Cette alliance stratégique sera structurée sur la base d’un partage des risques, Quintiles finançant, en partie, la conception et la réalisation des études cliniques en échange de versements à l’atteinte de jalons. Les autres conditions financières n’ont pas été communiquées.

L’accord a pour objectif de permettre à Eisai d’étendre son programme en cancérologie, en augmentant le nombre d’indications faisant l’objet de recherches pour les six produits potentiels, comprenant eribulin (E7389), E7080, Ontak® (denileukin diftitox), E7820, E6201 et E7050. Ces actifs resteront la propriété d’Eisai, Quintiles assumant la responsabilité de la mise au point jusqu’à l’étape de validation de Phase II. Outre les projets couverts par l’accord avec Quintiles, Eisai continuera la mise au point en cours de 18 indications supplémentaires pour ces six mêmes composés.

« Quintiles et Eisai se servent des atouts de partenariats pour gérer les risques et autoriser la transformation dans un secteur en rapide évolution dans lequel les règles évoluent sur tous les fronts », a déclaré Ron Wooten, vice-président exécutif du développement d’entreprise de Quintiles.

« Il s’agit d’un modèle d’entreprise significatif et d’une nouvelle stratégie de développement », a indiqué pour sa part M. Hideki Hayashi, vice-président senior et directeur de la création de produits chez Eisai. « Nous allons explorer de multiples indications en parallèle pour que nous puissions offrir nos composés de la façon la plus rapide, la plus étendue et la plus adéquate possible pour le bien des patients atteints d’un cancer. », précise-t-il.

Depuis 2000, Quintiles a mené 640 études en cancérologie, impliquant plus de 131 000 patients dans près de 20 000 sites d’investigateurs dans 68 pays. La société a également contribué à la mise au point ou à la commercialisation d’un grand nombre des médicaments contre le cancer les plus prescrits à l’heure actuelle. Par ailleurs, Quintiles bénéficie d’une plus grande expertise dans la mise au point de biomarqueurs pour la cancérologie clinique grâce au récent rachat de Targeted Molecular Diagnostics. Expertise qui viendra appuyer le développement clinique dans les 11 indications contre les tumeurs solides couvertes par cet accord.

Sources : Quintiles








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions