Edition du 12-05-2021

Retraits de lots des médicaments: un nouveau système d’information plus performant

Publié le mardi 25 octobre 2011

L’Afssaps et le Conseil national de Ordre des pharmaciens (CNOP) vont mettre en place un système d’information plus performant en matière de rappels et de retraits de lots de médicaments. Le 3 novembre 2011, ils signeront deux conventions instituant ce dispositif. A compter de cette date, les retraits et rappel de lots passeront par le système du Dossier Pharmaceutique (DP) (1).

Constatant la complémentarité de leurs missions en matière d’amélioration de l’état de santé de la population, le CNOP et l’AFSSAPS ont souhaité étendre leurs collaborations dans le but d’accroître la sécurité des produits de santé mis sur le marché et la sécurité des patients. Ainsi ils signeront une convention-cadre prévoyant les domaines et les modalités générales de leur collaboration lors de la 24ème Journée de l’Ordre, le 3 novembre 2011.

Les exigences de santé publique nécessitant, en cas d’incident ou d’accident sur un lot de médicaments, le rapide retrait du marché des médicaments concernés, leur premier domaine de collaboration dans ce nouveau cadre portera sur l’amélioration de la procédure d’information des acteurs de la chaîne du médicament. Les objectifs étant de rendre cette procédure plus rapide et plus sûre et de fournir une information plus complète

Jusqu’à présent, l’organisation des rappels de lots de médicaments dans le circuit officinal était encadrée par une convention entre l’Ordre national des pharmaciens, le LEEM (Les Entreprises du Médicament) et la CSRP (Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique). Les rappels et retraits de lots validés par l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) étaient transmis par le pharmacien responsable2 du laboratoire – par fax – aux grossistes-répartiteurs, lesquels, après ressaisie du texte relayaient l’information auprès de toutes les officines au moyen d’un bordereau glissé dans les bacs de livraison des médicaments.

Une information en temps réel
Concrètement, à partir du 3 novembre 2011, le pharmacien responsable du laboratoire exploitant concerné communiquera directement l’information, validée par l’Afssaps, à l’hébergeur du Dossier Pharmaceutique. Celui-ci la relaiera sans délais à l’ensemble des pharmacies (métropole et DOM) connectées au dispositif DP. Les pharmaciens prendront connaissance des retraits et rappels de lots de médicaments dans les minutes suivantes par un message bloquant sur tous leurs écrans d’ordinateur. Les dernières officines encore non reliées au DP ainsi que les distributeurs en gros recevront une télécopie du texte de l’alerte. Par ailleurs, le dispositif fonctionnera 24h/24, 7 jours /7.

1 A propos du DP
Le Dossier Pharmaceutique (DP) est un outil professionnel destiné à sécuriser la dispensation au bénéfice de la santé des patients. Aujourd’hui, plus de 20 700 officines sur les 22 957 officines de France bénéficient de cet outil professionnel.

Source : CNOP








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents