Edition du 20-04-2021

Risque de rupture de stock de Serecor : l’ANSM modifie les conditions de prescription

Publié le samedi 6 avril 2013

Risque de rupture de stock de Serecor : l'ANSM modifie les conditions de prescriptionLe laboratoire pharmaceutique Sanofi France a informé l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de difficultés d’approvisionnement rencontrées actuellement avec le médicament Serecor (chlorhydrate d’hydroquinidine).

« Dans ce contexte, l’utilisation de ce médicament doit être réservée aux seuls patients pour lesquels il n’existe pas d’alternative thérapeutique, à savoir les patients porteurs d’un syndrome de Brugada ou souffrant de troubles apparentés pouvant conduire à des arythmies ventriculaires malignes, qu’ils soient appareillés ou non », indique l’ANSM dans un point d’information.

Afin de préserver le stock limité disponible, l’ANSM a modifié les conditions de prescription et de délivrance de ce médicament afin de réserver la prescription de Serecor aux seuls cardiologues et ce, tant que l’approvisionnement de ce médicament ne sera pas suffisant.

En conséquence, à compter du 15 mai 2013, les pharmaciens ne pourront délivrer ce médicament que sur présentation d’une ordonnance émanant d’un cardiologue.

« Les traitements antiarythmiques ne devant en aucun cas être brutalement arrêtés, l’ANSM demande aux patients actuellement traités par Serecor de se rapprocher rapidement de leur médecin afin de lui permettre d’envisager une alternative thérapeutique. Les pharmaciens et les médecins concernés sont également invités à contacter et orienter leurs patients », poursuite l’agence.

Serecor (chlorhydrate d’hydroquinidine) est un médicament indiqué dans le traitement et la prévention de certains troubles graves du rythme cardiaque (troubles du rythme supra-ventriculaires ou ventriculaires) ainsi que dans la prévention des chocs cardiaques électriques chez des patients porteurs de défibrillateurs implantables.

Le laboratoire SANOFI France fait actuellement face à des difficultés d’approvisionnement de ce médicament en raison de problèmes de production.

Si l’ensemble des anti-arythmiques commercialisés en France constitue une alternative thérapeutique pour la prise en charge des troubles du rythme supra-ventriculaires ou ventriculaires, l’utilisation de Serecor reste le seul traitement disponible pour les patients souffrant d’un syndrome de Brugada ou d’autres canalopathies pouvant conduire à des arythmies ventriculaires malignes.

« Cette situation sera maintenue jusqu’à la remise à disposition normale de Serecor ou d’un médicament comparable », indique l’agence. A cette fin, l’ANSM et le laboratoire Sanofi France recherchent actuellement une alternative thérapeutique disponible à l’étranger et pouvant être importée à titre exceptionnel en France, dans l’attente de la résolution des difficultés actuelles de production de SERECOR.

Source : ANSM








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents