Edition du 18-06-2018

Accueil » Industrie » Produits

Roche : résultats positifs de phase III pour Actemra/RoActemra dans l’artérite à cellules géantes

Publié le lundi 14 novembre 2016

Roche : résultats positifs de phase III pour Actemra/RoActemra dans l’artérite à cellules géantesRoche vient d’annoncer des résultats positifs de l’étude de phase III GiACTA, qui a évalué Actemra®/RoActemra® (tocilizumab) chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes (ACG). Le groupe indique que les résultats seront soumis aux autorités de réglementation du monde entier d’ici fin 2016.

L’étude GiACTA a satisfait à son critère d’évaluation primaire et à son principal critère d’évaluation secondaire, montrant qu’Actemra/RoActemra – initialement associé à un traitement de six mois par stéroïde (glucocorticoïde) administré à une dose décroissante – a permis à un nombre de patients nettement supérieur d’obtenir une rémission durable de la maladie tout en réduisant de manière significative l’exposition aux stéroïdes, par comparaison avec les stéroïdes administrés seuls.1

Les résultats des données ont été présentés dans le cadre d’une session orale le dimanche 13 novembre lors du congrès annuel 2016 de l’American College of Rheumatology (ACR) et de l’Association for Rheumatology Health Professional (ARHP).

«Jusqu’à présent, le traitement de l’ACG se limitait aux stéroïdes utilisés à des doses élevées pour maîtriser rapidement l’inflammation et prévenir les complications graves telles que la perte de la vision. Toutefois, il arrive souvent que le traitement par stéroïdes ne permette pas de contrôler la maladie sur le long terme et soit associé à des effets secondaires sévères. S’il est homologué, Actemra/RoActemra pourrait changer radicalement le mode de traitement des patients atteints d’ACG», commente Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development.

L’étude a satisfait à son critère d’évaluation primaire, Actemra/RoActemra – initialement associé à un traitement de six mois par un stéroïde administré à une dose décroissante – ayant augmenté de manière significative le pourcentage de patients présentant une rémission prolongée à un an (56% [une fois par semaine; p <0,0001] et 53,1% [une fois toutes les 2 semaines; p<0,0001]), par comparaison avec un traitement par stéroïde administré seul à une dose décroissante pendant six mois (14%).1

L’étude a également satisfait à son principal critère d’évaluation secondaire, montrant qu’Actemra/RoActemra – initialement associé à un traitement de six mois par un stéroïde administré à une dose décroissante – a augmenté de manière significative le pourcentage de patients présentant une rémission prolongée à un an (56% [une fois par semaine; p <0,0001] et 53,1% [une fois toutes les 2 semaines; p<0,0002]), par comparaison avec un traitement par stéroïde administré seul à une dose décroissante pendant 12 mois (17,6%).1

Aucun élément nouveau relatif à l’innocuité n’a été observé1 et ces résultats concordent avec le profil d’innocuité documenté d’Actemra/RoActemra dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Une étude d’extension menée en mode ouvert sur 104 semaines, faisant suite à l’étude GiACTA, est encore en cours. Des données issues de cette analyse permettront de quantifier l’innocuité à long terme et la persistance de l’efficacité d’Actemra/RoActemra au-delà d’un an, ainsi que tout effet potentiel d’épargne des stéroïdes sur le long terme.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à Actemra le statut de percée thérapeutique (Breakthrough Therapy Designation) pour le traitement de l’ACG.

1 Stone, J et al. Efficacy and Safety of Tocilizumab in Patients with Giant Cell Arteritis: Primary and Secondary Outcomes from a Phase 3, Randomised, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial. Présentés lors du congrès annuel de l’American College of Rheumatology (ACR) et de l’Association for Rheumatology Health Professionals (ARHP) le dimanche 13 novembre, abstract n° 911.

Source : Roche








MyPharma Editions

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l’issue du 25ème appel FUI

Publié le 18 juin 2018
Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l'issue du 25ème appel FUI

Après labellisation par Lyonbiopôle, 2 projets collaboratifs ont été retenus dans le cadre du 25ème appel FUI. Le projet ESPRI IOAC porte sur les infections ostéo-articulaires complexes et le développement de nouvelles approches d’immunothérapie pour les contrer. Le projet LIPOCOSM2 co-labellisé avec les pôles de compétitivité Cosmetic Valley et Materelia, concerne quant à lui, le développement de nouveaux actifs dermatologiques et cosmétiques.

Tribune libre : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé »

Publié le 15 juin 2018
Tribune libre : "Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé"

Les présidents des 7 pôles de compétitivité en santé (Alsace Biovalley, Atlanpole Biotherapies, Cancer-Bio-Santé, Eurobiomed, Lyonbiopôle, Medicen Paris Region et Nutrition-Santé-Longévité), qui regroupent 1 300 adhérents, dont 1 000 PME, viennent de publier une tribune libre intitulée : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé ».

Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Publié le 15 juin 2018
Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), annonce son intégration à compter du 15 juin 2018 après clôture des marchés dans trois nouveaux indices de la famille CAC : CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable.

Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Publié le 15 juin 2018
Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, a annoncé la nomination de Stéphane Roques au poste de délégué général qui a été validée par le Conseil d’administration. Il sera chargé de la mise en œuvre de la stratégie du pôle pour faire de la région Ile-de-France un leader mondial dans le domaine des sciences de la vie et de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions