Edition du 06-07-2022

Roche va se retirer de quatre sites de production en Europe et aux États-Unis

Publié le vendredi 13 novembre 2015

Roche va se retirer de quatres sites de production en Europe et aux États-UnisRoche a annoncé jeudi un projet de restructuration de son réseau de fabrication de petites molécules. Le groupe pharmaceutique suisse va se désengager de quatre sites en Europe et aux États-Unis. Une décision qui devrait impacter environ 1200 postes.

Avec ce projet de restructuration de son réseau de fabrication de petites molécules, Roche entend remédier à « la sous-utilisation actuelle des capacités résultant de l’évolution de son portefeuille ». « Une nouvelle génération de médicaments spécialisés s’appuyant sur de petites molécules nécessite de nouvelles technologies de fabrication et les volumes produits seront inférieurs à ceux des médicaments traditionnels », indique le groupe suisse dans un communiqué.

Roche prévoit ainsi de se désengager de quatre sites de fabrication situés à Clarecastle (Irlande), Leganes (Espagne), Segrate (Italie) et Florence (Etats-Unis). Afin de limiter le plus possible les suppressions de postes, la société indique rechercher activement des opportunités de cession pour ces unités de production.

Pour fabriquer une nouvelle génération de médicaments spécialisés s’appuyant sur des petites molécules, Roche investira en outre 300 millions de francs suisses dans une infrastructure dédiée située à Kaiseraugst (Suisse), afin de renforcer les capacités de développement et de mise sur le marché de la société.

«Par ces changements, nous nous adaptons à l’évolution de notre portefeuille de petites molécules vers des médicaments spécialisés produits en plus petites quantités. Nous sommes conscients des conséquences de cette décision pour nos collègues et nous mettrons tout en oeuvre pour leur apporter notre soutien durant cette transition.», déclare Daniel O’Day, Chief Operating Officer de la division Pharma de Roche.

Roche indique que les discussions avec les représentants des employés dans les différents pays concernés vont commencer immédiatement. La transition débutera en 2016 et devrait se terminer d’ici 2021. Le retrait de ces sites se traduira dans les comptes par des charges exceptionnelles de 1,6 milliard de francs suisses (1,48 milliard d’euros) jusqu’en 2021. Des efforts supplémentaires portant sur l’efficience seront également entrepris au sein du réseau de fabrication et de l’organisation, précise le groupe dans son communiqué.

Source :  Roche








MyPharma Editions

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d’administration

Publié le 4 juillet 2022
ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d'administration

ADC Therapeutics vient d’annoncer la nomination du spécialiste du développement de médicaments oncologiques Jean-Pierre Bizzari, MD, à son CA. Par ailleurs, Ameet Mallik, nommé au poste de PDG de la société en mai 2022, rejoindra également le CA.

Drépanocytose : l’Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d’édition du génome

Publié le 4 juillet 2022
Drépanocytose : l'Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d'édition du génome

L’institut hospitalo-universitaire Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris Cité), également labellisé Institut Carnot, va coordonner un projet financé par Horizon Europe, le programme cadre de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents