Edition du 24-09-2020

Accueil » Cancer » Produits

Roche : résultats positifs de phase III pour Tecentriq® dans une forme spécifique de cancer du poumon

Publié le lundi 10 octobre 2016

Roche : résultats positifs de phase III pour Tecentriq® dans une forme spécifique de cancer du poumonLe groupe pharmaceutique Roche vient de présenter des données positives de l’étude pivot de phase III OAK, portant sur Tecentriq® (atezolizumab), dans le cadre du congrès annuel de l’European Society of Medical Oncology (ESMO) organisé à Copenhague, Danemark.

« Cette étude a montré que la survie médiane des patients sous Tecentriq était de 13,8 mois, soit 4,2 mois de plus que celle des patients recevant une chimiothérapie par le docétaxel (survie globale médiane: 13,8 contre 9,6 mois; HR=0,73; IC à 95%: 0,62-0,87), indépendamment de leur taux d’expression du PD-L1 (programmed death-ligand 1) », indique Roche dans un communiqué.

L’étude OAK portait sur des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) ayant vu leur maladie progresser pendant ou après un traitement par un ou plusieurs agents chimiothérapiques à base de platine (deuxième ligne et troisième ligne). ). Les patients ont été recrutés indépendamment de leur taux d’expression du PD-L1 et l’étude comprenait des formes épidermoïde et non épidermoïde de la maladie. Les événements indésirables ont été semblables à ceux observés lors de précédentes études sur Tecentriq.

«Tecentriq est le premier et le seul anticancéreux immunothérapeutique anti PD-L1 à contribuer à l’allongement significatif de la survie des patients atteints de NSCLC métastatique, par rapport à une chimiothérapie, indépendamment du taux d’expression du PD-L1 ou de l’histologie de la tumeur. Même des patients dont la tumeur présentait un taux d’expression du PD-L1 faible à nul ont tiré un bénéfice significatif du traitement.», a déclaré Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development.

La FDA a accordé le statut de percée thérapeutique (Breakthrough Therapy Designation) à Tecentriq dans le traitement des patients atteints de NSCLC caractérisé comme étant PD-L1-positif, dont la maladie a progressé pendant ou après une chimiothérapie à base de platine (et un traitement ciblé approprié lors de cancer présentant une mutation de l’EGFR ou de tumeur ALK-positive). La demande de licence biologique déposée par Roche pour le NSCLC s’est vue octroyer une procédure d’examen prioritaire (Priority Review), avec une date prévisionnelle de réponse fixée au 19 octobre 2016.

Roche a huit études de phase III en cours évaluant l’utilisation de Tecentriq seul ou en association avec d’autres médicaments chez des patients atteints de cancer du poumon aux stades précoce et avancé.

Le groupe suisse indique enfin que des résultats complets de l’étude OAK seront présentés lors du Symposium présidentiel dans le cadre d’une présentation par Fabrice Barlesi, Assistance Publique Hôpitaux de Marseille, Marseille, France (abstract #LBA44), le dimanche 9 octobre, à 16h25 heure d’Europe centrale (CET).

Source : Roche








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents