Edition du 18-08-2018

Accueil » Cancer » Produits

Roche : résultats positifs de phase III pour Tecentriq® dans une forme spécifique de cancer du poumon

Publié le lundi 10 octobre 2016

Roche : résultats positifs de phase III pour Tecentriq® dans une forme spécifique de cancer du poumonLe groupe pharmaceutique Roche vient de présenter des données positives de l’étude pivot de phase III OAK, portant sur Tecentriq® (atezolizumab), dans le cadre du congrès annuel de l’European Society of Medical Oncology (ESMO) organisé à Copenhague, Danemark.

« Cette étude a montré que la survie médiane des patients sous Tecentriq était de 13,8 mois, soit 4,2 mois de plus que celle des patients recevant une chimiothérapie par le docétaxel (survie globale médiane: 13,8 contre 9,6 mois; HR=0,73; IC à 95%: 0,62-0,87), indépendamment de leur taux d’expression du PD-L1 (programmed death-ligand 1) », indique Roche dans un communiqué.

L’étude OAK portait sur des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) ayant vu leur maladie progresser pendant ou après un traitement par un ou plusieurs agents chimiothérapiques à base de platine (deuxième ligne et troisième ligne). ). Les patients ont été recrutés indépendamment de leur taux d’expression du PD-L1 et l’étude comprenait des formes épidermoïde et non épidermoïde de la maladie. Les événements indésirables ont été semblables à ceux observés lors de précédentes études sur Tecentriq.

«Tecentriq est le premier et le seul anticancéreux immunothérapeutique anti PD-L1 à contribuer à l’allongement significatif de la survie des patients atteints de NSCLC métastatique, par rapport à une chimiothérapie, indépendamment du taux d’expression du PD-L1 ou de l’histologie de la tumeur. Même des patients dont la tumeur présentait un taux d’expression du PD-L1 faible à nul ont tiré un bénéfice significatif du traitement.», a déclaré Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development.

La FDA a accordé le statut de percée thérapeutique (Breakthrough Therapy Designation) à Tecentriq dans le traitement des patients atteints de NSCLC caractérisé comme étant PD-L1-positif, dont la maladie a progressé pendant ou après une chimiothérapie à base de platine (et un traitement ciblé approprié lors de cancer présentant une mutation de l’EGFR ou de tumeur ALK-positive). La demande de licence biologique déposée par Roche pour le NSCLC s’est vue octroyer une procédure d’examen prioritaire (Priority Review), avec une date prévisionnelle de réponse fixée au 19 octobre 2016.

Roche a huit études de phase III en cours évaluant l’utilisation de Tecentriq seul ou en association avec d’autres médicaments chez des patients atteints de cancer du poumon aux stades précoce et avancé.

Le groupe suisse indique enfin que des résultats complets de l’étude OAK seront présentés lors du Symposium présidentiel dans le cadre d’une présentation par Fabrice Barlesi, Assistance Publique Hôpitaux de Marseille, Marseille, France (abstract #LBA44), le dimanche 9 octobre, à 16h25 heure d’Europe centrale (CET).

Source : Roche








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions