Edition du 26-11-2020

Roche : de nouvelles données positives sur son test de pré-éclampsie Elecsys®

Publié le jeudi 11 décembre 2014

Le groupe Roche vient d’annoncer les résultats de l’étude PROGNOSIS présentés à Paris lors du 20e World Congress on Controversies in Obstetrics, Gynecology & Infertility, qui ont démontré la valeur pronostique de son test de pré-éclampsie Elecsys® pour prédire l’absence de pré-éclampsie pendant la semaine suivant le test et son développement au cours des quatre semaines suivantes.

« Le résultat du test permet aux professionnels de santé d’éviter des hospitalisations inutiles en écartant de manière fiable pendant une semaine l’éventualité d’une pré-éclampsie, et d’améliorer les résultats thérapeutiques pour la mère et l’enfant grâce à l’optimisation des soins prénatals si le test confirme l’existence d’une pré-éclampsie », indique le groupe dans un communiqué.

La pré-éclampsie est caractérisée par une hypertension associée à une élévation de la quantité de protéines dans l’urine (protéinurie). Les autres symptômes cliniques de la pré-éclampsie sont des céphalées sévères, un gonflement soudain du visage, des mains et des pieds, et des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen. Toutefois, l’hypertension et la protéinurie sont de médiocres facteurs prédictifs de l’apparition clinique de la maladie et de sa progression.

Le test de pré-éclampsie Elecsys mesure la quantité de deux protéines, sFlt-1 (soluble fms-like tyrosine kinase-1, tyrosine kinase 1 soluble analogue au fms) et PlGF (facteur de croissance placentaire) dans le sang maternel. En fonction du résultat du test, présenté sous forme de quotient de ces deux protéines, les médecins peuvent exclure ou prédire de manière fiable à court terme le développement de cette maladie7, et cibler en toute confiance les femmes présentant un risque élevé de pré-éclampsie.

«Les résultats de l’étude PROGNOSIS marquent une avancée significative dans la prédiction de la prééclampsie, a déclaré le Professeur Harald Zeisler, du département d’obstétrique et de gynécologie de l’Université médicale de Vienne (Autriche). Le test de pré-éclampsie Elecsys permet aux médecins de prédire à court terme l’absence et l’apparition de cette maladie. Son utilisation en pratique clinique pourrait réduire la morbidité et la mortalité foetales et maternelles, et éviter des hospitalisations inutiles.»

Commercialisé depuis 2010, ce test est aujourd’hui disponible dans tous les pays d’Europe, d’Amérique latine, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie acceptant le marquage CE. Pour l’heure, ce test n’est pas disponible aux Etats-Unis et au Japon.

Source:  Roche








MyPharma Editions

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents