Edition du 08-07-2020

Accueil » Industrie » Produits

Roche : résultats positifs pour Cotellic en association avec Zelboraf dans un type spécifique de mélanome avancé

Publié le lundi 23 novembre 2015

Roche : résultats positifs pour Cotellic en association avec Zelboraf dans un type spécifique de mélanome avancéLe groupe Roche a présenté des données issues de l’étude pivot coBRIM qui montrent que l’emploi de Cotellic (cobimetinib) en association avec Zelboraf (vemurafenib) a permis à des patients atteints d’un mélanome non opérable ou métastatique exprimant une mutation V600E ou V600K du gène BRAF de vivre significativement plus longtemps (survie globale, OS) que sous Zelboraf administré seul.

« Le traitement par Cotellic plus Zellboraf a réduit de 30% le risque des décès des patients, contribuant à une survie mediane de presque deux ans – survie globale médiane de 22,3 mois, contre 17,4 mois sous Zelboraf seul (hazard ratio [HR]=0,70, intervalle de confiance [CI] à 95% : 0,55-0,90 ; p=0,005). Aucun nouvel élément n’a été mis en évidence en termes d’innocuité pendant la phase actuelle de suivi de l’étude », indique le groupe pharmaceutique suisse dans un communiqué. Les résultats finaux de l’étude coBRIM relatifs à la survie globale (1) ont été présentés lors du 12e congrès international de la Society for Melanoma Research (SMR) organisé à San Francisco (Californie, Etats-Unis) du 18 au 21 novembre 2015.

«Avec environ la moitié des patients sous Cotellic plus Zelboraf toujours en vie au bout de deux ans, ces données mettent en évidence les avancées faites actuellement dans la recherche contre le cancer en vue d’obtenir de meilleurs résultats pour le patient, a indiqué Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Head of Global Product Development. Il y a cinq ans, le taux de survie lors de mélanome avancé exprimant une mutation du gène BRAF se mesurait en mois, alors que nous le mesurons désormais en années.»

Roche indique également que « l’analyse finale des données de l’étude coBRIM relatives à la survie globale ont montré que le taux de survie des patients de l’étude atteints d’un mélanome avancé exprimant une mutation V600 du gène BRAF était de 74,5% à un an et de 48,3% à deux ans dans le groupe sous Cotellic plus Zelboraf. » Ces données ont été présentées le 21 novembre au cours d’une présentation orale tenue par le Docteur Victoria Atkinson, oncologue médicale au Princess Alexandra Hospital dans le Queensland, en Australie.

L’annonce fait suite à l’homologation de l’emploi de Cotellic en association avec Zelboraf pour le traitement du mélanome métastatique ou non opérable exprimant une mutation V600E ou V600K du gène BRAF par la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Une décision de la Commission européenne est attendue avant la fin de l’année 2015. Roche précise que « les résultats finaux relatifs à la survie globale ont été présentés à ces deux autorités sanitaires pour qu’elles puissent les prendre en considération. »

1. Atkinson V, Larkin J, McArthur GA et al. Improved overall survival with cobimetinib (COBI) and vemurafenib (VEM) in advanced BRAFV600-mutated melanoma and biomarker correlates of efficacy. Abstract presented at the 12th International Congress of the Society for Melanoma Research in San Francisco, California, 21 November 2015.

Source : Roche








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents