Edition du 06-03-2021

Accueil » Industrie » Produits

Roche : une étude sur l’ocrélizumab montre une réduction significative de l’activité de la sclérose en plaques

Publié le lundi 18 octobre 2010

Roche et Biogen Idec ont communiqué vendredi les résultats à 24 semaines d’une étude de phase II sur l’ocrélizumab administré à des patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente (RRMS), forme la plus courante2 de la maladie. L’ocrélizumab a entraîné une réduction significative de l’activité de la maladie, comme l’attestent des mesures des lésions cérébrales et de la fréquence des poussées.

Les patients avec RRMS souffrent de poussées et de symptômes invalidants dus à des lésions des nerfs, qui peuvent notablement dégrader leur qualité de vie. Les réductions du nombre total de lésions cérébrales détectées à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique (IRM), critère d’évaluation primaire de l’étude, étaient hautement significatives, de 96% avec 2000 mg d’ocrélizumab et de 89% avec 600 mg d’ocrélizumab, par rapport à un placeboi. L’activité de la maladie a été mesurée sur la base du taux de poussées annualisé (annualised relapse rate = ARR) par patient année. A la semaine 24, l’ARR était significativement abaissé par rapport au placebo, avec une réduction de 73% sous 2000 mg d’ocrélizumab et de 80% sous 600 mg d’ocrélizumab.

“Les résultats obtenus en termes d’efficacité sont parmi les plus remarquables observés dans le cadre d’une étude de phase II sur la RRMS et montrent que l’ocrélizumab pourrait être en mesure d’aider les patients souffrant de cette maladie”, a déclaré le Professeur Ludwig Kappos, investigateur principal de l’étude, du département de neurologie de l’hôpital universitaire de Bâle, Suisse.

“Ces données sont très encourageantes et nous sommes très motivés à l’idée que l’ocrélizumab pourrait devenir une nouvelle option thérapeutique pour les patients avec sclérose en plaques”, a pour sa part déclaré Hal Barron, M.D, responsable de Global Development et Chief Medical Officer chez Roche. “Nous croyons au potentiel de l’ocrélizumab et sommes impatients de l’étudier plus avant, dans la phase finale du développement clinique.”

Les deux doses d’ocrélizumab ont été généralement bien tolérées et aucune infection opportuniste n’a été signalée. Les événements indésirables sévères (SAE = Severe Adverse Events) ont été similaires dans les deux groupes. Les événements liés à la perfusion observés pendant la première perfusion, en majorité d’intensité légère à modérée, ont été plus courants sous ocrélizumab (34,5% et 43,6%) que sous placebo (9,3%). A noter toutefois que ces événements ont régressé au cours de la deuxième perfusion d’ocrélizumab et qu’ils étaient comparables à ceux initialement signalés sous placebo.

Source : Roche








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents