Edition du 17-11-2018

DBV Technologies : recrutement du 1er patient dans une étude de Phase IIA chez les enfants atteints d’œsophagite à éosinophiles

Publié le vendredi 13 novembre 2015

DBV Technologies : recrutement du 1er patient dans une étude de Phase IIA chez les enfants atteints d'œsophagite à éosinophilesDBV Technologies a annoncé aujourd’hui le recrutement du premier patient dans l’étude SMILEE (Study of Efficacy and Safety of the Viaskin® MILk in Milk-induced Eosinophilic Esophagitis), un essai clinique de Phase IIA évaluant l’efficacité et l’innocuité de Viaskin® Milk dans le traitement de l’œsophagite à éosinophiles induite par l’allergie au lait chez des enfants âgés de 4 à 17 ans.

Le patch Viaskin® Milk, qui utilise l’immunothérapie par voie épicutanée (EPIT®), est une plateforme technologique exclusive permettant d’administrer des composés biologiquement actifs au système immunitaire sur une peau intacte tout en évitant leur passage dans le sang. L’étude SMILEE est menée dans le cadre d’une IND (Investigational New Drug) à l’initiative du Dr Jonathan Spergel de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie.

On estime que l’EoE est une maladie chronique qui touche un enfant sur 2 000. Cette maladie grave se caractérise par un œdème de l’œsophage et elle entraîne des symptômes sévères tels que des vomissements, des douleurs abdominales, des régurgitations, une dysphagie et, chez les jeunes enfants et les nourrissons, des troubles de l’alimentation et un retard staturo-pondéral. D’après de nombreuses études, les allergies alimentaires, dont l’allergie au lait de vache, sont la principale cause d’EoE chez l’enfant. En l’absence de traitement, des complications aiguës et chroniques peuvent être observées (impaction alimentaire, sténose de l’œsophage, rétrécissement de l’œsophage et perforation de l’œsophage).

« Le lancement de l’étude SMILEE est une nouvelle étape importante dans la stratégie de DBV et son engagement pour améliorer la vie des patients souffrant d’allergies alimentaires. L’EoE est une pathologie particulièrement invalidante. En effet, sans traitement, l’œsophagite à éosinophile peut entrainer d’importantes manifestations douloureuses et de sévères manifestations fonctionnelles digestives liées à d’importantes lésions au niveau de l’œsophage.», a déclaré le Docteur Pierre-Henri Benhamou, Président Directeur Général de DBV Technologies. «L’approche thérapeutique par voie épicutanée serait potentiellement la première utilisation de l’Immunothérapie Spécifique visant à bloquer le processus d’infiltration d’éosinophiles responsable de l’EoE. Cette nouvelle méthode thérapeutique pourrait modifier la prise en charge des patients souffrant de l’EoE. », poursuit le Dr. Benhamou.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions