Edition du 21-02-2019

DBV Technologies : recrutement du 1er patient dans une étude de Phase IIA chez les enfants atteints d’œsophagite à éosinophiles

Publié le vendredi 13 novembre 2015

DBV Technologies : recrutement du 1er patient dans une étude de Phase IIA chez les enfants atteints d'œsophagite à éosinophilesDBV Technologies a annoncé aujourd’hui le recrutement du premier patient dans l’étude SMILEE (Study of Efficacy and Safety of the Viaskin® MILk in Milk-induced Eosinophilic Esophagitis), un essai clinique de Phase IIA évaluant l’efficacité et l’innocuité de Viaskin® Milk dans le traitement de l’œsophagite à éosinophiles induite par l’allergie au lait chez des enfants âgés de 4 à 17 ans.

Le patch Viaskin® Milk, qui utilise l’immunothérapie par voie épicutanée (EPIT®), est une plateforme technologique exclusive permettant d’administrer des composés biologiquement actifs au système immunitaire sur une peau intacte tout en évitant leur passage dans le sang. L’étude SMILEE est menée dans le cadre d’une IND (Investigational New Drug) à l’initiative du Dr Jonathan Spergel de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie.

On estime que l’EoE est une maladie chronique qui touche un enfant sur 2 000. Cette maladie grave se caractérise par un œdème de l’œsophage et elle entraîne des symptômes sévères tels que des vomissements, des douleurs abdominales, des régurgitations, une dysphagie et, chez les jeunes enfants et les nourrissons, des troubles de l’alimentation et un retard staturo-pondéral. D’après de nombreuses études, les allergies alimentaires, dont l’allergie au lait de vache, sont la principale cause d’EoE chez l’enfant. En l’absence de traitement, des complications aiguës et chroniques peuvent être observées (impaction alimentaire, sténose de l’œsophage, rétrécissement de l’œsophage et perforation de l’œsophage).

« Le lancement de l’étude SMILEE est une nouvelle étape importante dans la stratégie de DBV et son engagement pour améliorer la vie des patients souffrant d’allergies alimentaires. L’EoE est une pathologie particulièrement invalidante. En effet, sans traitement, l’œsophagite à éosinophile peut entrainer d’importantes manifestations douloureuses et de sévères manifestations fonctionnelles digestives liées à d’importantes lésions au niveau de l’œsophage.», a déclaré le Docteur Pierre-Henri Benhamou, Président Directeur Général de DBV Technologies. «L’approche thérapeutique par voie épicutanée serait potentiellement la première utilisation de l’Immunothérapie Spécifique visant à bloquer le processus d’infiltration d’éosinophiles responsable de l’EoE. Cette nouvelle méthode thérapeutique pourrait modifier la prise en charge des patients souffrant de l’EoE. », poursuit le Dr. Benhamou.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions