Edition du 18-09-2018

Roselyne Bachelot et Chantal Jouanno installent le groupe de suivi du 2ème plan national santé environnement (PNSE2)

Publié le jeudi 22 octobre 2009

Roselyne Bachelot et Chantal Jouanno installe le groupe de suivi du 2ème plan national santé environnement (PNSE2)Roselyne Bachelot, ministre de la santé et des sports, et Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, ont installé jeudi le groupe de suivi du deuxième plan national santé environnement (PNSE2) présidé par Bérangère Poletti, députée des Ardennes.

 Ce groupe sera chargé de suivre et d’orienter la mise en œuvre des actions du PNSE 2, tant au niveau national que régional. Un bilan annuel de l’avancée du plan sera établi et proposera des recommandations au Gouvernement destinées à améliorer sa mise en œuvre, voire à compléter le plan lui-même, en fonction notamment des nouvelles connaissances sur les risques sanitaires environnementaux.

Pour le gouvernement, l’impact de la dégradation de l’environnement sur la santé est une réalité : l’Organisation Mondiale de la Santé estime à 15% les pertes de santé exprimées en années de vie perdues liées à la qualité de l’environnement. Préserver la qualité de l’environnement pour protéger la santé est un objectif majeur des politiques de santé publique et écologique.

Un deuxième plan national
A l’issue des tables-rondes du Grenelle de l’Environnement en 2007, le gouvernement s’est engagé à élaborer un deuxième plan national santé environnement pour la période 2009-2013. Présenté lors du Conseil des ministres du 24 juin 2009 par Roselyne Bachelot et Chantal Jouanno, ce plan s’appuie sur les conclusions d’un groupe de travail présidé par le professeur Marc Gentilini, président honoraire de l’Académie de Médecine, associant – selon les principes du grenelle de l’environnement -, des élus, des représentants associatifs, des représentants des salariés et des entreprises, des experts et les services de l’Etat concernés.

380 millions d’euros sur 5 ans
Les actions du PNSE 2 sont déclinées selon deux grands axes: le premier vie à réduire les expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé (cancers, maladies cardiovasculaires, pathologies respiratoires, neurologiques…). Le deuxième axe a pour objectif de réduire les inégalités environnementales.

Au-delà de ces deux axes majeurs, le PNSE 2 accorde une importance toute particulière aux risques émergents et à la poursuite de l’effort engagé à la suite de la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, dans le cadre du premier PNSE, en matière de recherche et d’expertise.

Le plan comporte 58 mesures concrètes et 12 mesures phares. Il sera également décliné au niveau régional dans des plans régionaux santé environnement. L’État mobilisera 380 millions d’euros sur 5 ans pour la mise en œuvre de ce plan, auxquels s’ajoutent 110 millions consacrés à la recherche dans le domaine santé-environnement, sur 4 ans, dans le cadre des actions du Grenelle de l’Environnement.

Consultez  : Mise en place du groupe de suivi du deuxième Plan National Santé-Environnement (PNSE 2)








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions