Edition du 02-06-2020

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le vendredi 17 août 2018

SAB Biotherapeutics SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

L’étude a été menée à l’Integrated Research Facility du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (National Institutes of Health) et en collaboration avec des chercheurs de la National Interagency Confederation for Biological Research, de l’United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID) et du Naval Medical Research Center (NMRC), entre autres.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la maladie à virus Ebola (MVE), autrefois appelée fièvre hémorragique à virus Ebola, est une maladie grave, souvent mortelle chez l’homme, dont le taux de létalité moyen est d’environ 50 %. Au cours des épidémies précédentes, les taux de létalité sont passés de 25 % à 90 %, et aucun traitement homologué n’a pour l’instant démontré sa capacité à neutraliser le virus.

Lors des récentes épidémies de la MVE en Afrique de l’Ouest, l’immunothérapie passive à base de plasma en phase de convalescence contenant des anticorps polyclonaux de patients rétablis a été utilisée et s’est avérée un traitement efficace. Cependant, la quantité et la disponibilité de ces traitements sont limitées du fait du nombre de survivants.

Le SAB-139 a été produit à partir de la plateforme DiversitAb™ exclusive de SAB en utilisant des bovins transgéniques (Tc Bovine™) pour produire de grandes quantités d’anticorps humains (plutôt que bovins) capables de répondre à un antigène, en l’occurrence la MVE.

« Cette étude démontre qu’un produit à base d’anticorps polyclonaux humains peut être utilisé pour prévenir la MVE dans le modèle animal le plus avancé qui soit. Ceci est impressionnant si l’on considère que le SAB-139 n’a pas nécessité l’utilisation de plasma ou de cellules provenant d’humains ayant survécu à la MVD », a déclaré le Dr Jay Hooper, chef de la branche de virologie moléculaire à l’USAMRIID. « La capacité de produire rapidement un produit à base d’anticorps polyclonaux humains sans avoir recours à des matières provenant d’animaux ou d’humains infectés pourrait être particulièrement utile dans la lutte contre les nouvelles maladies infectieuses émergentes. »

Dans l’étude, tous les animaux traités avec le SAB-139 un jour ou trois jours après l’infection ont survécu, tandis qu’aucun des animaux témoins n’a survécu. De plus, les animaux traités avec le SAB-139 n’ont présenté aucun symptôme de la MVE.

« Les anticorps polyclonaux sont un outil puissant contre les maladies infectieuses émergentes », a déclaré Eddie J. Sullivan, PhD, PDG de SAB Biotherapeutics. « Ils constituent la défense naturelle de notre corps pour combattre les agents pathogènes. Grâce à notre plateforme, nous sommes en mesure de produire rapidement de grandes quantités d’anticorps humains ciblés sans avoir recours aux humains, facteur limitatif des traitements actuels faisant appel aux convalescents pour répondre à une épidémie généralisée. »

Pour produire l’immunothérapie, les bovins Tc Bovine ont été vaccinés avec l’antigène de la MVE. Ils ont produit rapidement d’importantes quantités d’anticorps entièrement humanisés pour combattre le virus. Le plasma a ensuite été collecté, de la même manière qu’il est prélevé chez des donneurs humains, puis purifié pour isoler les anticorps qui sont devenus le traitement.

« Notre plateforme DiversitAb continue de démontrer sa capacité à produire rapidement des immunothérapies ciblées contre certaines maladies infectieuses émergentes ayant un potentiel épidémique », a ajouté M. Sullivan. « Nous allons continuer à travailler avec nos collaborateurs pour développer des médicaments capables de sauver des vies, qu’il s’agisse de la vie des patients et ou de la vie de ceux qui les soignent, afin de prévenir ou de stopper une épidémie. »

Source : SAB Biotherapeutics








MyPharma Editions

Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Publié le 29 mai 2020
Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Onxeo a annoncé que l’étude REVocan1 de phase 1b/2, visant à évaluer l’effet d’AsiDNA™, l’inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral d’Onxeo, sur la résistance acquise au niraparib, un inhibiteur de PARP (PARPi), dans le traitement d’entretien de deuxième ligne du cancer de l’ovaire en récidive, a reçu l’approbation de Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et du comité de Protection des Personnes (CPP).

Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Publié le 29 mai 2020
Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Sanofi vient d’annoncer la désignation de quatre nouveaux membres au sein de son Comité Exécutif. Ces nominations viennent compléter les changements d’organisation apportés en février dernier, afin de resserrer l’équipe dirigeante de Sanofi.

Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Publié le 29 mai 2020
Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Ipsen a annoncé que le Conseil d’administration a nommé David Loew en qualité de Directeur général et membre du Conseil d’administration. Sa prise de fonction en qualité de Directeur général sera effective à compter du 1er juillet 2020.

Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Publié le 28 mai 2020
Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Norgine vient d’annoncer l’acquisition d’Azanta, une société biopharmaceutique spécialisée en gynécologie, addictologie et oncologie. Azanta devient une filiale à part entière de Norgine. Une acquisition qui permettra d’assurer un plus large accès pour les patients européens aux produits d’Azanta, à l’instar d’Angusta®.

France Biotech : création d’un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

Publié le 28 mai 2020
France Biotech : création d'un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé en France, a annoncé  la création d’un nouveau groupe de travail « Market Access » pour soutenir les entreprises Healthtech dans la mise à disposition rapide de leurs innovations auprès des patients et des professionnels de santé en France et sur les principaux marchés étrangers. Partager […]

Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Publié le 27 mai 2020
Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer un tour de financement de série A de 2,3 millions d’euros. Cette levée de fonds porte à 6,4 millions d’euros le montant total obtenu par la société depuis sa création en 2015.

4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

Publié le 27 mai 2020
4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

4P-Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans la sélection et le développement de molécules thérapeutiques, vient d’annoncer le recrutement de Patrice Denèfle, PhD, HDR, Pr. Adjoint, en tant que Directeur Scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents