Edition du 19-10-2021

Sanofi : 1ers résultats positifs pour le cemiplimab dans le carcinome épidermoïde cutané au stade avancé

Publié le jeudi 14 décembre 2017

Sanofi : 1ers résultats positifs pour le cemiplimab dans le carcinome épidermoïde cutané au stade avancé Sanofi et son partenaire Regeneron viennent d’annoncer les premiers résultats positifs d’une étude clinique pivot de phase 2 consacrée au cemiplimab chez 82 patients atteints d’un carcinome épidermoïde cutané (CEC) au stade avancé, la deuxième forme de cancer de la peau la plus mortelle après le mélanome.

Le cemiplimab – un anticorps humain expérimental dirigé contre le récepteur-1 de mort cellulaire programmée ou PD-1 – a permis d’obtenir un taux de réponse global de 46,3 %, selon un examen indépendant. La durée médiane de la réponse n’avait pas encore été calculée à la date fixée pour l’évaluation des données (32 des 38 réponses au traitement se maintiennent). Au moment où cette analyse a été réalisée, tous les patients avaient été suivis pendant une durée minimale de six mois. Dans le cadre de cette étude, le profil de sécurité a été généralement identique à celui d’autres agents anti-PD-1 approuvés.

Ces premières données formeront la base de la demande de licence de produit biologique (BLA, Biologics License Application) présentée à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et seront actualisées en continu. La soumission complète devrait être terminée au premier trimestre de 2018. La soumission de données actualisées en continu (ou rolling submission) permet de verser les données au dossier de demande d’approbation réglementaire soumis à la FDA au fur et à mesure de leur obtention. Une demande d’autorisation de mise sur le marché devrait également être présentée à l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le courant du premier trimestre de 2018. Ces données corroborent les résultats positifs obtenus auprès de deux cohortes d’expansion d’une étude de phase 1 qui ont été  présentés au Congrès 2017 de l’ASCO et qui ont valu au cemiplimab d’obtenir, en septembre 2017, la désignation de « Découverte capitale » (ou Breakthrough Therapy) dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané au stade avancé.

« L’étude EMPOWER-CSCC 1 a été lancée en  2016 et le recrutement des patients a été très rapide, ce qui témoigne de l’importance des besoins non satisfaits dans le domaine du carcinome épidermoïde cutané au stade avancé », a indiqué le docteur Elias Zerhouni, Président Monde de la R&D de Sanofi. « Nous sommes impatients de travailler avec les agences réglementaires pour pouvoir mettre ce traitement important à la disposition des patients atteints de CEC au stade avancé dans les meilleurs délais possibles. Le cemiplimab fait par ailleurs partie d’un vaste programme de développement clinique et nous l’évaluons, en monothérapie et en association, dans le traitement de plusieurs tumeurs solides et cancers hématologiques. »

Les données d’efficacité présentées aujourd’hui correspondent aux résultats de 82 patients inclus dans l’étude phase 2 EMPOWER-CSCC 1. Environ deux tiers des patients avaient présenté une progression après une chimiothérapie systémique ou une radiothérapie antérieure.

« Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement approuvé par la FDA pour les patients atteints d’un carcinome épidermoïde cutané qui ne peut être traité par chirurgie ou par radiothérapie. La forme avancée de ce cancer cause entre 3 900 et 8 800 décès par an aux États-Unis », a déclaré le docteur Israel Lowy, Ph.D., Vice-Président du Développement clinique global et Responsable de la  Recherche translationnelle et de l’Oncologie clinique de Regeneron. « Il s’agit de la plus vaste étude prospective jamais menée sur cette maladie et nous sommes très satisfaits de voir que le cemiplimab en monothérapie a permis à de nombreuses personnes de présenter une réponse marquée et durable. Les taux de réponse élevés et durables obtenus dans le cadre de cette étude sont d’autant plus remarquables que les patients ont été recrutés dans l’étude indépendamment de leur statut au regard des biomarqueurs. »

EMPOWER-CSCC 1 est un essai clinique à groupe unique, mené en ouvert, qui n’est pas encore clôturé. Le recrutement des patients dans le groupe CEC métastatique traités par une dose de 3 mg/kg de cemiplimab toutes les deux semaines est terminé. Il se poursuit pour les deux autres groupes de patients, à savoir celui des patients atteints d’un CEC métastatique traités par une dose fixe de 350 mg de cemiplimab toutes les trois semaines et celui des patients atteints d’un CEC non résécable localement avancé traités par une dose de 3 mg/kg de cemiplimab toutes les deux semaines.

Les résultats actualisés de l’essai clinique de phase 2 EMPOWER-CSCC 1 et de l’essai clinique de phase 1 seront soumis en vue de leur présentation lors d’un congrès scientifique en 2018.

Le cemiplimab est développé conjointement par Regeneron et Sanofi dans le cadre d’un accord de collaboration global. Le cemiplimab est actuellement en développement clinique et aucun organisme de réglementation n’a encore pleinement évalué ses profils de sécurité et d’efficacité.

Source : Sanofi

 








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents