Edition du 28-10-2021

Accueil » Et aussi » Industrie » Produits

Sanofi-aventis et DNDi signent un accord de collaboration pour un médicament dans la maladie du sommeil, le fexinidazole

Publié le lundi 18 mai 2009

Sanofi-aventis et DNDi signent un accord de collaboration pour un nouveau médicament dans la maladie du sommeil, le fexinidazoleSanofi-aventis et la fondation Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) annoncent aujourd’hui la signature d’un accord pour le développement, la fabrication, et la distribution du fexinidazole, un nouveau médicament prometteur pour le traitement de la Trypanosomiase Humaine Africaine ou maladie du sommeil, une maladie mortelle qui menace 60 millions de personnes en Afrique subsaharienne.

Fexinidazole entrera en phase de développement clinique au premier semestre 2009. C’est le seul candidat pour la maladie du sommeil en développement clinique. Selon les termes de cet accord, DNDi (*) sera responsable du développement préclinique, clinique et pharmaceutique. Sanofi-aventis sera responsable du développement industriel, du dossier réglementaire et de la production du médicament dans ses usines. Compte tenu de leurs engagements respectifs pour combattre la maladie du sommeil, sanofi-aventis et DNDi ont décidé de joindre leurs expertises pour rendre le fexinidazole accessible à tous les malades et disponible sur une base non lucrative.

« DNDi a été créé en 2003 pour développer une nouvelle génération de médicaments mieux adaptés, mieux tolérés et plus efficaces contre les maladies les plus négligées », a déclaré le Dr Bernard Pécoul, Directeur Général de DNDi. « Le fexinidazole est la première molécule de ce type de notre portefeuille scientifique à entrer en phase clinique et la seule à ce jour contre la maladie du sommeil. A ce titre, ce projet constitue un grand espoir pour tous les malades et les acteurs du terrain.»

« Notre première collaboration avec DNDi et le succès du développement de la combinaison fixe d’artésunate et d’amodiaquine (ASAQ) contre le paludisme, ont montré que des modèles innovants de développement de médicaments pouvaient être mis en oeuvre pour les maladies négligées », a souligné le Dr Robert Sebbag, Vice Président, Accès au Médicament, sanofi-aventis. « Cela nous a naturellement conduits à renouveler notre partenariat pour ce projet qui devrait à terme changer le traitement de la maladie du sommeil, domaine dans lequel nous sommes engagés au côté de l’OMS depuis plus de huit ans. »

La maladie du sommeil, transmise par la mouche tsé-tsé, fait partie des maladies tropicales touchant les populations les plus pauvres. Véritable fléau de santé publique en Afrique subsaharienne, il n’existe pas aujourd’hui de traitement simple de cette maladie. Les options thérapeutiques existantes sont soit mal tolérées, soit difficiles à administrer, en particulier au stade avancé de la maladie. Dans ce contexte, le développement d’un nouveau traitement tout aussi efficace, mieux toléré, et administré par voie orale, constituerait une avancée décisive.

Un médicament candidat prometteur
Au terme de plus de deux années de recherche sur plusieurs molécules issues de la famille des nitroimidazoles, DNDi a confirmé que l’une d’entre elles, le fexinidazole pouvait constituer un médicament candidat prometteur contre la maladie du sommeil. Le fexinidazole est un anti-protozoaire dont les propriétés devraient permettre l’utilisation par voie orale selon un protocole nettement plus simple que les traitements standards actuels. En 2007 et 2008, DNDi a réalisé avec succès le développement préclinique de cette molécule.

Source : Sanofi-aventis

(*) Fondée en 2003 par l’Institut Pasteur, Médecins Sans Frontières et quatre Instituts de recherche des pays endémiques L’initiative Médicaments contre les Maladies Négligées (DNDi, Drugs for Neglected Diseases initiative) est une fondation à but non lucratif, engagée dans la recherche et le développement de traitements innovants et plus efficaces contre les maladies négligées (maladie du sommeil, leishmaniose, maladie de Chagas et paludisme).








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents