Edition du 16-05-2021

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Sanofi-aventis va acquérir Genzyme pour 20,1 milliards de dollars

Publié le mercredi 16 février 2011

Sanofi-aventis et Genzyme ont enfin trouvé un accord. Les deux groupes annoncent ce mercredi un accord définitif en vertu duquel sanofi-aventis va acquérir Genzyme pour 74,00 USD par action en numéraire, soit environ 20,1 milliards de dollars. En plus du paiement en numéraire, chaque actionnaire de Genzyme recevra un contingent value right (certificat de valeur conditionnelle ou CVR) pour chaque action détenue.

Ces contingent value right donneront droit au porteur de recevoir des paiements en numéraire additionnels si certains évènements concernant le Lemtrada™ (alemtuzumab MS) se réalisent sur une certaine période, ainsi que certains niveaux de production en 2011 concernant le Cerezyme® et le Fabrazyme®.
L’opération a été unanimement approuvée par les Conseils d’Administration de chacune des sociétés et devrait être clôturée au début du second trimestre 2011, sous réserve de la réalisation des conditions usuelles pour ce type d’opérations. L’acquisition devrait être accrétive pour le Bénéfice Net par action des activités2 de sanofi-aventis dans la première année suivant la réalisation de l’opération, et accrétive pour le Bénéfice Net Par Action des activités dans une fourchette de 0,75 euros à 1,00 euros3 d’ici 2013.

« Cet accord avec Genzyme est à la fois cohérent avec notre stratégie à long terme et crée de la valeur significative à long terme pour nos actionnaires,» a déclaré Christopher A. Viehbacher, Directeur Général de sanofi-aventis. « Cette opération va créer une nouvelle plateforme de croissance importante pour sanofi-aventis en étendant notre implantation dans les biotechnologies. Nous pensons qu’elle devrait être accrétive dès la première année. La structure impliquant un CVR, qui a permis de combler l’écart de vue entre nos deux sociétés sur la valorisation, récompense à la fois les actionnaires de Genzyme et ceux de sanofi-aventis, en particulier si le Lemtrada™ dépasse les attentes actuelles du marché. Le CVR reflète également le potentiel de hausse lié au rétablissement en cours de la production par Genzyme du Cerezyme®/Fabrazyme® – un rétablissement qui pourra selon nous bénéficier des ressources importantes et de l’expérience de sanofi-aventis. »

« Cette opération représente un nouveau départ pour Genzyme », a déclaré Henri A. Termeer, Président-Directeur Général de Genzyme Corporation. « Genzyme a un historique en matière d’innovation et une approche unique et pionnière au service des patients. Nous partageons également une vision enthousiasmante de l’avenir, une vision dans laquelle Genzyme et sanofiaventis se développent et innovent en développant des traitements de tout premier plan qui changeront la vie des patients atteints de maladies graves. Sanofi-aventis croit en ce que nous faisons, en nos équipes et en notre potentiel. Nous sommes prêts à construire un avenir durable ensemble ».

 Genzyme : un centre mondial d’excellence pour les maladies rares
L’implantation mondiale de sanofi-aventis, ses ressources importantes et son historique de succès reconnus en matière de développement d’activités permettront de créer de nouvelles opportunités de croissance à long terme pour le nouveau groupe, en particulier dans les marchés émergents. Genzyme deviendra une nouvelle plateforme importante dans la stratégie de croissance durable de sanofi-aventis et étendra la présence de la société dans les biotechnologies. Sanofi-aventis à l’ intention de faire de Genzyme son centre mondial d’excellence pour les maladies rares et l’acquisition va renforcer l’engagement de sanofi-aventis dans la région de Boston, où la société dispose déjà d’une présence importante.

Au-delà des maladies rares, Genzyme a bâti des activités solides dans les domaines des maladiesrénales-endocrinologie, de l’hématologie-oncologie et de la bio-chirurgie, qui sont complémentaires des activités actuelles de sanofi-aventis et qui comprennent des produits hautement spécifiques, leaders sur leurs marchés qui apportent des réponses importantes aux patients. Dans le cadre du processus d’intégration, sanofi-aventis travaillera avec Genzyme en vue de développer des projets pour dynamiser le potentiel de ces activités dans le futur. Conformément à l’approche de sanofiaventis dans d’autres opérations, Genzyme conservera sa marque propre.

Genzyme et sanofi-aventis vont dès maintenant commencer à organiser l’intégration et notamment constituer un Comité de Pilotage d’Intégration commun. Henri A. Termeer quittera ses fonctions de Président-Directeur Général de Genzyme à la suite de la réalisation de l’opération, mais gardera un rôle de conseil sur l’intégration dans le cadre de sa fonction de co-président du Comité de Pilotage d’Intégration avec Christopher A. Viehbacher.
Dans les quinze jours ouvrés à compter de l’accord conclu entre sanofi-aventis et Genzyme ,sanofi-aventis modifiera son offre publique d’achat existante afin de se conformer aux nouvelles conditions du contrat de rapprochement (merger agreement) et déposera un document d’enregistrement (registration statement) pour les CVRs auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC). En lien avec la présente annonce, sanofi-aventis déclare avoir prolongé son offre publique d’achat actuelle, qui est maintenant programmée pour expirer à 17h00, heure de New York le 16 Mars 2011.

L’agent centralisateur (depositary) a informé sanofi-aventis que, à 23 heures 59, heure de New York, le 15 février 2011, le nombre d’actions ordinaires de Genzyme apportées à l’offre et pour lesquelles les ordres d’apport n’ont pas été révoqués s’élève environ à 2 080 221 actions (en ce non comprises les 100 actions détenues par sanofi-aventis), ce qui représente environ 0,76% du nombre d’actions en circulation sur une base totalement diluée.

L’acquisition de Genzyme par sanofi-aventis a déjà reçu l’autorisation de la Commission Européenne et de la United States Federal Trade Commission en matière de contrôle des concentrations par les autorités de concurrence.

Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents