Edition du 27-09-2022

Chikungunya: Vivalis et le Singapore immunology Network (SIgN) découvrent un traitement potentiel

Publié le mercredi 16 février 2011

Le Singapore immunology Network (SIgN), un institut de l’agence des Sciences, des Technologies et de la Recherche (A*STAR), et Vivalis, une société biopharmaceutiques nantaise, ont annoncé la découverte de deux nouveaux anticoprs monoclonaux humains qui pourraient combattre le virus du Chikungunya. Aujourd’hui, il n’existe pas de vaccin disponible ni de traitement spécifique pour combattre cette infection. L’équipe scientifique internationale, coordonnée par le Dr Lucile Warter de SIgN, a publié ses découvertes révolutionnaires dans The Journal of Immunology.

Le Chikungunya est présent en Afrique, dans le Sud de l’Asie, et dans ke Sud-Est Asiatique et est transmis par le moustique Aedes, le même moustique qui transmet la fièvre gengue. A Singapour uniquement, plus de 1000 cas de Chikungunya ont été rapportés sur la période allant de 2008 à 2010. le Dr Warter et ses collaborarteurs ont utilisé Humalex®, une plateforme technologique de la société VIVALISn qui permet l’identification et la génération d’anticoprs monoclonaux totalement humains, pour développer deux anticorps qui ont pu neutraliser plusieurs souches du virus in vitro à partir de cellules immunitaires provenant d’un individu qui aurait développé une résistance au virus Chikungunya. Les anticoprs monoclonaux sont des traitements conventionnels utilisant des petites molécules.

« La découverte de ces anticoprs est une étape dans le combat d’une maladie pour laquelle il n’existe pas à ce jour de vaccin dipsonible ou de traitement spécifique. L’utilisation d’Humalex® de la société Vivalis nous a été d’une aide précieuse pour isoler els anticorps ciblés produits par des cellules immuniatires humaines mises en culture.  Nous espérons pouvoir valider l’utilisation de ces anticoprs comme traitement viable du Chikungunya. » a déclaré le Dr Warter. Elle a ajouté que ces études in vivo devront être réalisées pour valider les performances de ces anticorps comme traitement potentiel du Chikungunya.

« C’est grâce à la synergie entre l’industrie et SIgn que nous avons réussi le développement de ces deux anticorps dirigés contre une pathologie émergente. La combinaison de la technologie Humalex®, de l’expertise de SIgN en immunologie hulaine, en virologie et en biologie moléculaire et la localisation de Singapour, plaque tournante de l’Asie, ont permis d’accélérer la sélection, le séquençage et la caractérisation des candidats anticoprs les plus puissants. Je suis ravi de constater que ce succès a été réalisé en moins d’un an depuis le démarrage du projet », a déclaré le Prof Phillipe Kourilsky, Chairman de SIgN.

« La nouvelle plateforme utilisée par SIgN pour l’obtention des anticorps monoclonaux totalement humains fournit déjà d’excellents résultats, et nous espérons pouvoir générer plusieurs nouveaux anticorps monoclonaux totalement humains qui pourront être utilisés comme thérapeutiques » a déclaré le Prof. Paola Castagnoli, Directeur Scientifique de SIgN.

« La découverte de ces nouveaux anticorps totalement humains avec de fortes activités neutralisantes contre le virus du Chikungunya constitue  une nouvelle démonstration de l’efficacité de la plateforme Humalex®. Cette nouvelle arrive rapidement après la signature d’un accord commercial majeur avec la société Sanofi Pasteur, la division vaccin du groupe Sanofi Aventis, cette découverte est une validation supplémentaire d la puissance de la plateforme technologique de VIVALIS, Humalex®, plateforme de découverte d’anticorps monoclonaux humains. Nous venons de franchir une première étape dans notre collaboration avec SIgN et bous espérons pouvoir continuer à bénéficier de l’excellence scientifique des chercheurs de DIgN dans le domaine de l’immunologie dans de futurs programmes collaboratifs » ont commenté Franck Grimaud, Président du Directoire, et Majid Mehtali, Directeur scientifique, co-dirigeants de VIVALIS.

Les découvertes des recherches décrites dans cet article de presse ont été publiées dans le numéro du 28 janvier 2011 du Journal of Immunology avec le titre « Chikungunya Virus Envelope-Specific Human Monoclonal Antibodies with Broad Neutralization Potency ».

Source : Vivalis








MyPharma Editions

Guerbet obtient un million d’euros de la BPI pour son projet d’IA dans la détection précoce du cancer du pancréas

Publié le 27 septembre 2022
Guerbet obtient un million d’euros de la BPI pour son projet d’IA dans la détection précoce du cancer du pancréas

Guerbet obtient un financement d’un million d’euros de l’Etat via France 2030 à la suite de sa participation à un appel à projets concernant la stratégie d’accélération dans la santé numérique. La présentation des travaux de l’équipe de recherche Intelligence Artificielle (IA) de Guerbet, qui pourrait potentiellement offrir une réponse prometteuse à un besoin médical, a convaincu le jury de soutenir ce projet par un financement public.

Acticor Biotech : recrutement du 1er patient aux États-Unis dans son étude de phase 2/3 ACTISAVE dans le traitement de l’AVC

Publié le 27 septembre 2022
Acticor Biotech : recrutement du 1er patient aux États-Unis dans son étude de phase 2/3 ACTISAVE dans le traitement de l’AVC

Acticor Biotech, entreprise biopharmaceutique au stade clinique développant un traitement innovant contre les maladies thrombotiques aiguës, notamment les accidents vasculaires cérébraux ischémiques, annonce aujourd’hui le recrutement du premier patient aux États-Unis dans son étude de phase 2/3 d’enregistrement ACTISAVE qui évalue le glenzocimab chez les patients présentant un AVC ischémique aigu.

Maladie de Parkinson : Servier lève l’option de licence exclusive mondiale sur le programme en collaboration avec Oncodesign Precision Medicine

Publié le 27 septembre 2022
Maladie de Parkinson : Servier lève l’option de licence exclusive mondiale sur le programme en collaboration avec Oncodesign Precision Medicine

Servier, groupe pharmaceutique international, et Oncodesign Precision Medicine (OPM), filiale d’Oncodesign spécialisée dans la médecine de précision, viennent d’annoncer la levée de l’option de licence exclusive par Servier pour leur candidat-médicament inhibiteur de la cible kinase LRRK2 (Leucine-Rich-Repeat Kinase 2), issu de leur collaboration dans la maladie de Parkinson.

Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Publié le 26 septembre 2022
Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Franck Fourès a été nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire de l’Anses par arrêté des ministres chargés de l’Agriculture et de la Santé du 29 juillet 2022. Il prendra ses fonctions le 1er novembre 2022.

La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Publié le 26 septembre 2022
La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Pour la troisième édition de son appel à projets sur l’innovation dans les parcours de santé, le Comité Exécutif de la Fondation du Leem a récompensé 12 lauréats avec une dotation totale de 300 000 euros.

Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l’étude de phase II du PXL065

Publié le 26 septembre 2022
Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l'étude de phase II du PXL065

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les troubles métaboliques rares, vient d’annoncer des résultats histologiques positifs de l’étude DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de l’énantiomère R de la pioglitazone (PXL065) stabilisé par substitution au deutérium) dans la NASH.

Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Publié le 26 septembre 2022
Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-Like 3 (TLR3), annonce aujourd’hui la présentation des données les plus récentes sur le TL-532, lors du congrès de la Oligonucleotide Therapeutics Society (OTS), à Phoenix (Arizona, Etats-Unis) le 3 octobre 2022 (poster numéro 30).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents