Edition du 04-12-2021

Chikungunya: Vivalis et le Singapore immunology Network (SIgN) découvrent un traitement potentiel

Publié le mercredi 16 février 2011

Le Singapore immunology Network (SIgN), un institut de l’agence des Sciences, des Technologies et de la Recherche (A*STAR), et Vivalis, une société biopharmaceutiques nantaise, ont annoncé la découverte de deux nouveaux anticoprs monoclonaux humains qui pourraient combattre le virus du Chikungunya. Aujourd’hui, il n’existe pas de vaccin disponible ni de traitement spécifique pour combattre cette infection. L’équipe scientifique internationale, coordonnée par le Dr Lucile Warter de SIgN, a publié ses découvertes révolutionnaires dans The Journal of Immunology.

Le Chikungunya est présent en Afrique, dans le Sud de l’Asie, et dans ke Sud-Est Asiatique et est transmis par le moustique Aedes, le même moustique qui transmet la fièvre gengue. A Singapour uniquement, plus de 1000 cas de Chikungunya ont été rapportés sur la période allant de 2008 à 2010. le Dr Warter et ses collaborarteurs ont utilisé Humalex®, une plateforme technologique de la société VIVALISn qui permet l’identification et la génération d’anticoprs monoclonaux totalement humains, pour développer deux anticorps qui ont pu neutraliser plusieurs souches du virus in vitro à partir de cellules immunitaires provenant d’un individu qui aurait développé une résistance au virus Chikungunya. Les anticoprs monoclonaux sont des traitements conventionnels utilisant des petites molécules.

« La découverte de ces anticoprs est une étape dans le combat d’une maladie pour laquelle il n’existe pas à ce jour de vaccin dipsonible ou de traitement spécifique. L’utilisation d’Humalex® de la société Vivalis nous a été d’une aide précieuse pour isoler els anticorps ciblés produits par des cellules immuniatires humaines mises en culture.  Nous espérons pouvoir valider l’utilisation de ces anticoprs comme traitement viable du Chikungunya. » a déclaré le Dr Warter. Elle a ajouté que ces études in vivo devront être réalisées pour valider les performances de ces anticorps comme traitement potentiel du Chikungunya.

« C’est grâce à la synergie entre l’industrie et SIgn que nous avons réussi le développement de ces deux anticorps dirigés contre une pathologie émergente. La combinaison de la technologie Humalex®, de l’expertise de SIgN en immunologie hulaine, en virologie et en biologie moléculaire et la localisation de Singapour, plaque tournante de l’Asie, ont permis d’accélérer la sélection, le séquençage et la caractérisation des candidats anticoprs les plus puissants. Je suis ravi de constater que ce succès a été réalisé en moins d’un an depuis le démarrage du projet », a déclaré le Prof Phillipe Kourilsky, Chairman de SIgN.

« La nouvelle plateforme utilisée par SIgN pour l’obtention des anticorps monoclonaux totalement humains fournit déjà d’excellents résultats, et nous espérons pouvoir générer plusieurs nouveaux anticorps monoclonaux totalement humains qui pourront être utilisés comme thérapeutiques » a déclaré le Prof. Paola Castagnoli, Directeur Scientifique de SIgN.

« La découverte de ces nouveaux anticorps totalement humains avec de fortes activités neutralisantes contre le virus du Chikungunya constitue  une nouvelle démonstration de l’efficacité de la plateforme Humalex®. Cette nouvelle arrive rapidement après la signature d’un accord commercial majeur avec la société Sanofi Pasteur, la division vaccin du groupe Sanofi Aventis, cette découverte est une validation supplémentaire d la puissance de la plateforme technologique de VIVALIS, Humalex®, plateforme de découverte d’anticorps monoclonaux humains. Nous venons de franchir une première étape dans notre collaboration avec SIgN et bous espérons pouvoir continuer à bénéficier de l’excellence scientifique des chercheurs de DIgN dans le domaine de l’immunologie dans de futurs programmes collaboratifs » ont commenté Franck Grimaud, Président du Directoire, et Majid Mehtali, Directeur scientifique, co-dirigeants de VIVALIS.

Les découvertes des recherches décrites dans cet article de presse ont été publiées dans le numéro du 28 janvier 2011 du Journal of Immunology avec le titre « Chikungunya Virus Envelope-Specific Human Monoclonal Antibodies with Broad Neutralization Potency ».

Source : Vivalis








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents