Edition du 10-08-2022

Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Publié le mercredi 7 avril 2021

Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvresPaul Hudson, Directeur général de Sanofi, a présenté plusieurs projets clés que le groupe mettra en œuvre pour amplifier l’impact de sa stratégie de Responsabilité Sociétale. Intégré à la stratégie long terme de Sanofi, l’engagement de l’entreprise repose sur 4 piliers essentiels où Sanofi dispose des meilleurs atouts pour faire la différence : l’accès aux médicaments, le soutien aux communautés vulnérables, la préservation de l’environnement et l’inclusion et la diversité de ses collaborateurs.

« La pandémie nous a contraint à remettre en question presque tous les aspects de notre quotidien : nos modes de vie, nos manières de travailler et les liens que nous entretenons avec nos communautés et la planète. Aussi difficile que l’année 2020 ait pu être, elle nous a aussi rapproché – Sanofi et l’industrie pharmaceutique dans son ensemble – au plus près de notre raison d’être. Ce contexte forcément unique nous a amené à élever notre ambition en matière de responsabilité sociétale de l’entreprise, et à l’intégrer encore davantage à notre mission de santé publique et à notre vision pour un avenir meilleur », a déclaré Paul Hudson.

Sanofi Global Health, pilier de l’accès aux médicaments essentiels

Pierre angulaire de la stratégie RSE de Sanofi, Sanofi Global Health est une nouvelle entité mondiale à but non lucratif. En s’appuyant sur le portefeuille de médicaments vaste et diversifié de Sanofi et sur son empreinte mondiale, la mission de cette nouvelle entité est l’amélioration de l’accès à des médicaments considérés essentiels par l’OMS pour les patients de 40 pays parmi les plus pauvres du monde. Ce sont ainsi 30 des médicaments de Sanofi qui seront proposés dans une palette élargie d’aires thérapeutiques, dont les maladies cardiovasculaires, le diabète, la tuberculose, le paludisme et le cancer. Sanofi Global Health soutiendra également les communautés locales en finançant la formation de professionnels de santé ou encore la mise en place et le renforcement de systèmes de santé durables pour les patients atteints de maladies chroniques et qui nécessitent des soins complexes.

Sanofi Global Health est la première initiative mondiale à permettre un accès à un portefeuille aussi large de médicaments, dans autant de pays et d’aires thérapeutiques, tout en finançant des programmes de soutien locaux.

Par ailleurs, Sanofi s’engage auprès de 1000 patients atteints de maladies rares, sans accès à un traitement, et fera don, tous les ans, de 100 000 flacons de médicaments pour leur traitement. Ce programme renforce l’engagement de 30 ans de Sanofi aux côtés des patients atteints de maladies rares, comme les maladies de Fabry, de Gaucher ou de Pompe, pour lesquels l’accès aux traitements est souvent limité.

Combler des lacunes thérapeutiques en intensifiant la R&D

Sanofi maintient son soutien aux communautés vulnérables et s’engage à développer des médicaments innovants pour les cancers pédiatriques, avec pour ambition d’éliminer la mortalité par cancer chez l’enfant. Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les enfants atteints d’un cancer ont quatre fois plus de risque d’en succomber que ceux des pays à revenu élevé.

Sanofi poursuit également son action de lutte contre la polio et la maladie du sommeil, deux de ses programmes historiques qui répondent à des enjeux de santé mondiaux. En décembre 2020, Sanofi a annoncé le renouvellement de son partenariat de cinq ans avec l’OMS pour lutter contre les maladies tropicales négligées qui touchent près d’un milliard de personnes dans le monde. Dans ce cadre, Sanofi, seule entreprise pharmaceutique à continuer de développer et fournir des traitements contre la trypanosomiase africaine ou maladie du sommeil, s’est engagée aux côtés de l’OMS pour l’élimination de cette maladie tropicale négligée chez les humains à l’horizon 2030. De même, Sanofi poursuit ses efforts pour l’éradication de la polio. Depuis 40 ans, Sanofi a ainsi fourni des milliards de doses de vaccin contre la polio, dont plusieurs centaines de millions comme contribution à l’initiative mondiale d’éradication de la polio.

Zéro emballages plastique pour les vaccins et éco-conception des produits

Sanofi déploie depuis plusieurs années déjà un programme global de protection de l’environnement, Planet Mobilization. Aujourd’hui, l’entreprise intensifie ses actions pour améliorer encore l’empreinte environnementale de ses produits et de ses activités. Ainsi, pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici à 2030 et contribuer à mieux préserver les ressources, Sanofi projette notamment d’avoir éliminé tous les emballages thermoformés en plastique (blisters) utilisés pour ses vaccins d’ici à 2027. L’entreprise s’engage aussi sur l’éco-conception de tous ses nouveaux produits d’ici à 2025. En matière de gestion énergétique, l’ensemble des sites de Sanofi utiliseront une électricité 100% renouvelable d’ici à 2030 et le Groupe s’est fixé l’objectif d’une flotte automobile neutre en carbone à la même échéance.

Développer l’inclusion et la diversité pour les collaborateurs de l’entreprise

En tant qu’entreprise mondiale, Sanofi s’engage pour que ses responsables reflètent les communautés et les patients dont elle est au service. Sanofi s’est engagé à développer une organisation où tous ses collaborateurs puissent avoir des chances égales d’accéder aux postes à responsabilité de l’entreprise. Sanofi continuera de recruter des collaborateurs qui reflètent pleinement les communautés dont ils sont issus et les patients dont ils sont au service. Cet élément de la stratégie sera intégré au développement de carrière des responsables de Sanofi, partout dans le monde, pour promouvoir la diversité et l’inclusion à tous les niveaux de l’entreprise.

« Depuis le début de la pandémie, les autorités publiques, les scientifiques, l’industrie ont travaillé de concert pour découvrir et produire des vaccins à une vitesse sans précédent historique. Nous devons faire preuve du même sens de l’urgence face à d’autres menaces pressantes, comme le changement climatique, et l’ensemble des enjeux que la pandémie a pu mettre en exergue, tels que l’accroissement des inégalités en santé et les discriminations raciales. N’oublions jamais que les crises ne se succèdent pas mais s’additionnent. Chez Sanofi, nous sommes convaincus que nous pouvons faire plus », conclut Paul Hudson.

Lire la lettre ouverte de Paul Hudson sur l’engagement sociétal de Sanofi.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents