Edition du 07-03-2021

Sanofi : le Comité consultatif de la FDA recommande l’approbation de Praluent®

Publié le mercredi 10 juin 2015

Sanofi : le Comité consultatif de la FDA en faveur de l'approbation de Praluent®Sanofi et Regeneron ont annoncé aujourd’hui que le Comité consultatif sur les médicaments indiqués dans le traitement des maladies endocrines et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a recommandé  l’approbation du médicament expérimental Praluent® (alirocumab), solution injectable. 

« Le Comité a voté par 13 voix contre trois (avec aucune abstention), que Sanofi et Regeneron ont suffisamment prouvé que le bénéfice de Praluent réduisant le cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL-C, ou mauvais cholestérol) est supérieur aux risques, pour soutenir l’approbation de Praluent pour une ou plusieurs populations de patients. », indique le groupe pharmaceutique dans un communiqué.

« Nous sommes satisfaits par la recommandation du Comité d’approuver Praluent. Notre programme d’essais cliniques a inclus principalement des patients avec un haut niveau de besoins non satisfaits pour lesquels Praluent a montré des réductions significatives du taux de LDL-C, en étant associé à des statines et d’autres hypolipémiants », a indiqué le Dr Elias Zerhouni, Président Monde de la R&D de Sanofi. « Le programme de développement de phase III de Praluent a porté sur des doses de 75 mg et 150 mg pour offrir des schémas posologiques flexibles, qui peuvent être adaptés aux besoins de réduction du LDLC de chaque patient. »

La recommandation du Comité a été basée sur le profil bénéfice-risque de Praluent, suivant l’évaluation des données de sécurité et d’efficacité provenant de plus de 5 000 patients recrutés dans 10 essais pivots de phase III menés en double aveugle allant de six mois à deux ans. Les données cliniques des essais du programme ODYSSEY de phase III montrent des résultats positifs cohérents sur les taux de mauvais cholestérol ou LDL-C. Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés chez les patients traités avec Praluent par rapport aux groupes témoins ont été des réactions au point d’injection et des prurits (démangeaisons).

« La découverte de PCSK9 en tant que régulateur puissant du taux de cholestérol et des maladies cardiovasculaires est l’une des plus grandes avancées génétiques humaines des dix dernières années », a déclaré le Dr George D. Yancopoulos, Ph. D., Directeur Scientifique de Regeneron et Président de Regeneron Laboratories. « L’annonce d’aujourd’hui nous rapproche un peu plus de la concrétisation de cette découverte génétique en un traitement qui peut aider les nombreux patients ayant besoin d’un médicament supplémentaire pour faire baisser leur taux de cholestérol. »

La recommandation du Comité consultatif sera prise en compte par la FDA dans son évaluation de la demande de licence de produit biologique (BLA, Biologics License Application) pour Praluent. La  FDA n’est pas tenue de suivre les recommandations du Comité, mais prend néanmoins ses avis en considération lors de l’examen des demandes d’approbation des médicaments expérimentaux. La demande de licence de produit biologique concernant Praluent bénéficie d’un examen prioritaire de la FDA dont la décision devrait être rendue le 24 juillet 2015.

Si la FDA approuve ce traitement, Praluent devrait être le premier anticorps monoclonal entièrement humanisé dirigé contre PCSK9 (proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9) disponible aux Etats-Unis. La demande d’autorisation de mise sur le marché de Praluent dans l’Union européenne est actuellement examinée par l’Agence européenne des médicaments (EMA). Aucun organisme de réglementation n’a encore pleinement évalué les profils de sécurité et d’efficacité de Praluent.

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents