Edition du 20-10-2020

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : données positives de phase 3 du Dupixent® publiées dans le NEJM

Publié le lundi 3 octobre 2016

Sanofi : données positives de phase 3 du Dupixent® publiées dans le NEJMSanofi et Regeneron viennent d’annoncer la parution, dans le New England Journal of Medicine (NEJM), des résultats détaillés de deux études de phase 3 contrôlées par placebo, LIBERTY AD SOLO 1 et SOLO 2, évaluant l’agent expérimental Dupixent® (dupilumab) chez l’adulte atteint de dermatite atopique modérée à sévère inadéquatement contrôlée.

« Ces études, qui ont évalué l’étendue et la gravité de la maladie, ont atteint leurs critères d’évaluation principaux, de même que leurs critères d’évaluation secondaires, notamment la réduction des démangeaisons et l’amélioration des symptômes d’anxiété et de dépression rapportés par les patients et de certains indicateurs de la qualité de vie », indique le groupe pharmaceutique dans un communiqué.

« Ces résultats confortent le corpus croissant de données positives sur Dupixent® comme nouveau traitement potentiel pour les patients atteints de dermatite atopique modérée à sévère qui ont de la difficulté à contrôler leur maladie. Les essais cliniques de phase 3 SOLO 1 et SOLO 2 sont les premières études pivots de grande envergure dans le cadre desquelles un traitement expérimental systémique a permis d’obtenir une réduction significative des signes et symptômes de la dermatite atopique et d’obtenir une amélioration de plusieurs indicateurs de la qualité de vie », a déclaré le Dr Eric Simpson, M.C.R., de l’Université des sciences et de la santé de l’Oregon et auteur principal de l’article paru dans le NEJM. « La réduction de l’intensité des démangeaisons est aussi un aspect important car il s’agit de l’un des symptômes les plus pénibles pour les patients qui peut avoir des répercussions sur d’autres aspects de leur vie, comme le sommeil. »

Ces deux études ont également atteint l’un de leurs critères d’évaluation secondaires, à savoir la réduction de l’intensité journalière des démangeaisons rapportée par les patients, mesurée au moyen du score NRS (Pruritus Numerical Rating Scale ou échelle numérique d’évaluation de l’intensité globale du prurit), après 2, 4 et 16 semaines de traitement.

L’abstract de ces données a été présenté dans le cadre d’une séance spéciale du 25ème Congrès de l’Académie européenne de dermatologie et de vénérologie (EADV) –

La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis vient d’accorder un examen prioritaire à la demande de licence de produit biologique (Biologics License Application, BLA) pour Dupixent , la décision de l’agence américaine est attendue le 29 mars 2017. En 2014, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a par ailleurs désigné le Dupixent comme « Découverte capitale » en matière de traitement de la dermatite atopique modérée à sévère. L’Agence européenne des médicaments (EMA) et la FDA ont provisoirement accepté le nom de marque Dupixent pour le dupilumab.

Le dupilumab fait actuellement l’objet d’un développement clinique et aucun organisme de réglementation n’a encore pleinement évalué ses profils de sécurité et d’efficacité. S’il est approuvé, le dupilumab sera commercialisé par Regeneron et Sanofi Genzyme, l’entité mondiale Médecine de spécialités de Sanofi.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents