Edition du 15-04-2021

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi et Denali Therapeutics partenaires dans les maladies neurologiques et inflammatoires

Publié le vendredi 2 novembre 2018

Sanofi et Denali Therapeutics partenaires dans les maladies neurologiques et inflammatoiresSanofi et Denali Therapeutics prévoient de développer en collaboration plusieurs molécules candidates pour le traitement potentiel de la sclérose en plaques (SEP), de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), de la maladie d’Alzheimer et de maladies inflammatoires systémiques. Denali recevra un paiement initial de 125 millions de dollars et de futurs paiements d’étape qui pourraient dépasser un milliard de dollars.

Les deux principales molécules visées par cette collaboration, DNL747 et DNL758, ciblent une protéine de signalisation importante connue sous le nom de « récepteur sérine/thréonine-protéine kinase 1 » (ou RIPK1) de la voie du récepteur TNF, qui régule l’inflammation et la mort cellulaire dans les tissus humains. Les deux entreprises prévoient d’étudier DNL747 dans la sclérose en plaques (SEP), la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA), et DNL758 dans le traitement de diverses maladies inflammatoires systémiques comme la polyarthrite rhumatoïde et le psoriasis.

En vertu des modalités de l’accord, Sanofi versera un paiement initial de 125 millions de dollars à Denali et de futurs paiements d’étape qui pourraient dépasser un milliard de dollars, en fonction l’avancement du développement et de la commercialisation des molécules concernées. Sanofi et Denali partageront à parts égales les pertes et bénéfices commerciaux correspondant à DNL747 aux États-Unis et en Chine, tandis que Denali recevra des redevances de Sanofi sur les bénéfices réalisés dans d’autres territoires et sur les ventes globales de DNL758.

Les activités de développement clinique de phases Ib et II de DNL747 seront intégralement financées par Sanofi dans la SEP, la SLA et d’autres indications neurologiques, à l’exception des opérations de développement clinique dans la maladie d’Alzheimer dont le financement sera assuré par Denali. Les essais cliniques de phase III dans toutes les indications neurologiques seront financés conjointement par Sanofi (à hauteur de 70 %) et Denali (30 %). Sanofi financera intégralement le développement clinique de DNL758 dans les maladies inflammatoires systémiques.

« Cette collaboration avec Denali constitue un nouvel exemple de la volonté de Sanofi d’intensifier le développement de traitements de premier ordre à fort pouvoir de transformation pour les patients atteints de maladies graves », a déclaré Rita Balice-Gordon, Ph.D., Responsable Global, Recherche, Maladies rares et neurologiques de Sanofi. « Nous sommes impatients de collaborer avec Denali dans le cadre du programme RIPK1 et d’explorer le potentiel de ce mécanisme d’action dans le traitement des maladies neurologiques et inflammatoires. »

« RIPK1 est une cible prometteuse qui a le potentiel de déboucher sur des traitements de fond pour les patients souffrant de maladies neurodégénératives, ainsi que de maladies inflammatoires systémiques. Nous sommes très heureux de nous associer à Sanofi et d’étendre notre programme RIPK1 à d’autres indications », a indiqué Ryan Watts, Ph.D., Directeur Général de Denali. « Avec ses infrastructures et sa vaste expérience du développement clinique et de la commercialisation, Sanofi est un partenaire idéal pour Denali. Il nous permettra d’optimiser le succès clinique et commercial de notre programme RIPK1. »

Molécules RIPK1

. DNL747, une petite molécule qui franchit la barrière hémato-encéphalique, fait actuellement l’objet d’essais cliniques précoces ou essais de phase I.  Des essais de phase Ib dans la maladie d’Alzheimer et la SLA devraient débuter très prochainement et permettront d’orienter la suite du développement clinique de cette molécule. Denali dirigera les essais cliniques de phase II dans la maladie d’Alzheimer, tandis que Sanofi pilotera les essais cliniques de phase II dans la SEP, la SLA, ainsi que les futurs essais cliniques de phase III dans toutes les indications neurologiques.

. DNL758 est une petite molécule que ne franchit pas la barrière hémato-encéphalique. Sanofi dirigera les activités de développement clinique dans toutes les maladies inflammatoires systémiques. Les essais cliniques devraient débuter en 2019.

Cette collaboration porte également sur d’autres inhibiteurs du RIPK1 au stade préclinique. L’opération devrait être finalisée dans les prochains mois, sous réserve des approbations règlementaires habituelles.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

ElsaLys confirme le renouvellement de son ATU de cohorte pour l’inolimomab en France

Publié le 15 avril 2021
ElsaLys confirme le renouvellement de son ATU de cohorte pour l'inolimomab en France

ElsaLys Biotech a confirmé que l’Agence nationale de sécurité du médicament (l’ANSM) a renouvelé le 24 décembre 2020 l’Autorisation Temporaire d’Utilisation dite « de cohorte » (ATUc) de l’inolimomab (LEUKOTAC®). Le renouvellement de cette autorisation inclut la mise en place d’un suivi renforcé (défini dans le Protocole d’Utilisation Thérapeutique) des données d’efficacité et de sécurité obtenues chez les patients traités dans le cadre de cette ATUc.

GeNeuro : une équipe de chercheurs trouve la protéine HERV-W ENV chez des patients atteints de COVID-19 et établit un lien avec la gravité de la maladie

Publié le 15 avril 2021
GeNeuro : une équipe de chercheurs trouve la protéine HERV-W ENV chez des patients atteints de COVID-19 et établit un lien avec la gravité de la maladie

GeNeuro a annoncé que des données publiées ce jour dans la revue internationale EBioMedicine du Lancet montrent une expression de la protéine HERV-W ENV dans les lymphocytes de 30 patients, tous hospitalisés à cause de la COVID-19, contre aucune chez les sujets sains. L’étude montre également une corrélation entre le niveau d’expression de la protéine HERV-W ENV et la gravité de l’évolution de la maladie.

Genomic Vision : Mark David Lynch nommé Directeur commercial et marketing monde

Publié le 15 avril 2021
Genomic Vision : Mark David Lynch nommé Directeur commercial et marketing monde

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé la nomination de Mark David Lynch au poste de Directeur commercial et marketing monde.

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d’un traitement des déficits cognitifs

Publié le 13 avril 2021
Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d'un traitement des déficits cognitifs

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, annonce aujourd’hui que le projet ICOD (Improving Cognition in Down Syndrome) a reçu un financement de 6 M€ de la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Le projet ICOD financera le développement clinique de l’AEF0217 d’Aelis Farma pour le traitement des déficiences cognitives des sujets souffrant du syndrome de Down.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents