Edition du 01-12-2020

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi et Regeneron : premiers résultats positifs sur le dupilumab

Publié le mardi 30 septembre 2014

Sanofi et Regeneron ont annoncé mardi que leur étude de preuve de concept de phase 2a du dupilumab, un traitement expérimental qui bloque les voies de signalisation IL-4 et IL-13, a atteint l’ensemble de ses critères d’évaluation primaires et secondaires dans le traitement de la polypose naso-sinusienne modérée à sévère résistante aux corticoïdes par voie nasale.

« Ces données laissent penser que le dupilumab pourrait être indiqué dans le traitement d’une autre maladie allergique », a indiqué le Dr Gianluca Pirozzi, PhD, Vice-Président, Chef de Projet Global de Sanofi. « Compte tenu de ces résultats, nous allons poursuivre le développement clinique du dupilumab dans le traitement de la polypose naso-sinusienne ainsi que les études cliniques qui lui sont consacrées dans la dermatite atopique et l’asthme. »

Dans le cadre de cette étude, le dupilumab a permis d’obtenir une réduction statistiquement significative de la taille des polypes nasaux, mesurée par le score endoscopique des polypes nasaux (Nasal Polyp Score ou NPS) qui constituait le critère d’évaluation principal de l’étude. Des améliorations statistiquement significatives de tous les critères d’efficacité secondaires ont également été observées, y compris les mesures objectives de la sinusite par scanner, le débit d’air nasal et les symptômes rapportés par les patients (odorat, congestion, écoulement nasal et post-nasal et troubles du sommeil). Dans une analyse exploratoire pré-spécifiée, les patients traités par dupilumab qui souffraient également d’asthme ont présenté des améliorations significatives de leurs symptômes d’asthme. Le profil de sécurité était cohérent avec celui des études précédentes. Les effets indésirables les plus fréquemment observés avec dupilumab ont été des réactions au point d’injection, des rhinopharyngites, des douleurs oropharyngées, des saignements de nez, des maux de tête et des vertiges.

« Il est de plus en plus admis que les patients souffrant d’une allergie sont en réalité souvent poly-allergiques. Ainsi, de nombreux patients atteints de polypose naso-sinusienne souffrent également d’asthme ou de dermatite atopique, ou l’inverse », a indiqué le Dr Neil Graham, Vice-Président, Gestion de Programme de Regeneron. « Les nouveaux résultats rapportés aujourd’hui, ainsi que ceux de phase 2 obtenus avec le dupilumab dans le traitement de l’asthme et de la dermatite atopique, enrichissent le corpus de données scientifiques démontrant que ces maladies résultent d’un processus inflammatoire allergique global modulé par la voie IL-4/IL-13. »

L’étude randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo a recruté 60 patients adultes atteints de polypose naso-sinusienne modérée à sévère. Les patients ont reçu 300 milligrammes (mg) de dupilumab ou un placebo une fois par semaine par voie sous-cutanée pendant 16 semaines, après administration d’une dose initiale de 600 mg. Tous les patients de l’étude ont également bénéficié d’une corticothérapie standard par voie nasale. Pour être éligibles à l’étude, les patients devaient présenter une polypose naso-sinusienne sévère depuis au moins un mois malgré un traitement standard. Cinquante pour cent des patients de l’étude avaient déjà subi une intervention chirurgicale des sinus.

Cinquante-huit pour cent des patients souffrant de polypose naso-sinusienne recrutés dans l’étude présentaient également de l’asthme. Ces allergies sont souvent présentes concurremment et les symptômes/poussées sont fréquemment interdépendants.

Les résultats détaillés de l’étude seront présentés dans le cadre d’un prochain congrès médical.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents