Edition du 25-01-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour sutimlimab dans le traitement de l’hémolyse chez l’adulte atteint de la maladie des agglutinines froides

Publié le vendredi 15 mai 2020

Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour sutimlimab dans le traitement de l’hémolyse chez l’adulte atteint de la maladie des agglutinines froidesSanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé un examen prioritaire à la demande de licence de produit biologique (Biologics License Application, BLA) de Sanofi relative au sutimlimab pour le traitement de l’hémolyse chez l’adulte atteint de la maladie des agglutinines froides (MAF). Le sutimlimab, un anticorps monoclonal expérimental, cible la cause sous-jacente de l’hémolyse dans la MAF en inhibant sélectivement le complément C1s.

S’il est approuvé, le sutimlimab sera le premier et le seul traitement approuvé pour cette catégorie de patients. La FDA devrait rendre sa décision le 13 novembre 2020.

La maladie des agglutinines froides est une anémie hémolytique auto-immune chronique qui amène le système immunitaire à s’attaquer par erreur aux globules rouges et à provoquer leur destruction (hémolyse). Les patients atteints de MAF peuvent présenter une anémie chronique, une profonde fatigue, des crises hémolytiques aiguës et d’autres complications potentielles, comme un risque accru d’événements thromboemboliques et une mortalité prématurée1,2,3. Selon les estimations, 5 000 personnes seraient atteintes de cette maladie aux États-Unis.

« Pour l’instant, les personnes atteintes de la maladie des agglutinines froides n’ont pas accès à une option thérapeutique approuvée et souffrent d’anémie chronique et d’une grande fatigue, avec des répercussions persistantes et profondes sur leur vie » a précisé le docteur John Reed, Ph.D., Responsable Monde de la Recherche et Développement de Sanofi. « Les résultats de notre étude de phase III pivot de 26 semaines ont clairement démontré que le sutimlimab avait un effet cliniquement significatif sur l’hémolyse médiée par le complément, qui est à l’origine de l’anémie et de la fatigue. S’il est approuvé, le sutimlimab sera le premier et le seul traitement approuvé par la FDA à remédier à l’hémolyse déclenchée par l’activation du C1, grâce à son mécanisme d’action unique, et à contribuer à soulager la charge que cette maladie chronique fait peser sur les patients. »

La demande de licence de produit biologique repose sur les résultats de la partie A (n=24) de l’étude pivot de phase III, en ouvert, à groupe de traitement unique, dénommée CARDINAL, menée chez des patients atteints d’une MAF primitive, dont les données ont été présentées sous forme d’abstract dans le cadre d’une session dédiée à l’actualité de la recherche au 61e Congrès annuel de l’American Society of Hematology. Celles-ci ont montré que l’étude avait atteint son critère d’efficacité principal composite défini par la proportion de patients traités par sutimlimab dont le taux d’hémoglobine (Hgb) avait augmenté de 2 g/dl ou plus par rapport à sa valeur initiale ou s’était normalisé et était supérieur ou égal à 12 g/dl au moment de l’évaluation du traitement (valeur moyenne à partir des semaines 23, 25 et 26) et qui n’avaient pas reçu de transfusion sanguine entre la semaine 5 et la semaine 26. Cet essai a également atteint ses critères d’évaluation secondaires et montré que le sutimlimab agit sur le processus pathologique, améliore le taux d’hémoglobine, normalise le taux de bilirubine et améliore le score de fatigue (Functional Assessment of Chronic Illness Therapy -Fatigue Score).

Cibler la fraction C1s de la voie classique du complément

Le sutimlimab est conçu pour cibler et inhiber sélectivement la fraction C1s de la voie classique du complément, une composante du système immunitaire inné. Grâce à l’inhibition de la fraction C1s, le sutimlimab est réputé interrompre l’hémolyse déclenchée par l’activation du C1 dans la maladie des agglutinines froides. L’inhibition de la voie classique au niveau du C1s vise à préserver les activités fonctionnelles de surveillance immunitaire des autres voies d’activation du complément, à savoir la voie des lectines et la voie alterne.

Sanofi évalue le sutimlimab dans le cadre de l’essai clinique de phase III CADENZA actuellement mené chez des patients porteurs d’une MAF ayant reçu récemment une transfusion sanguine et, séparément, chez des patients atteints de purpura thrombopénique immunologique. Le sutimlimab a obtenu la désignation de « Découverte capitale » (Breakthrough Therapy) et de médicament orphelin de la FDA. Le sutimlimab est actuellement en développement clinique et aucun organisme de réglementation n’a encore évalué ses profils de sécurité et d’efficacité.

_______________

1.  Broome C, et al. Increased risk of thrombotic events in cold agglutinin disease: A 10-year retrospective analysis. Res Pract Thromb Haemost. 2020;00:1–8.

2. Quentin A. Hill, Rajeshwari Punekar, Jaime Morales Arias, Catherine M Broome, Jun Su; Mortality Among Patients with Cold Agglutinin Disease in the United States: An Electronic Health Record (EHR)-Based Analysis. Blood 2019; 134 (Supplement_1): 4790.

3. Lauren C. Bylsma, Anne Gulbech Ording, Adam Rosenthal, Buket Öztürk, Jon P. Fryzek, Jaime Morales Arias, Alexander Röth, Sigbjørn Berentsen; Occurrence, thromboembolic risk, and mortality in Danish patients with cold agglutinin disease. Blood Adv 2019; 3 (20): 2980–2985.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents