Edition du 24-09-2020

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi et Regeneron: recrutement de patients dans deux essais de phase 3 sur le sarilumab

Publié le mercredi 15 mai 2013

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé mercredi que les premiers patients ont été recrutés dans deux nouveaux essais thérapeutiques avec sarilumab, COMPARE et ASCERTAIN. Sarilumab, administré par voie sous-cutanée toutes les deux semaines, est le premier anticorps monoclonal entièrement humain dirigé contre le récepteur del’interleukine-6 (IL-6R).

Le vaste programme de développement clinique SARIL-RA est centré sur des patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) modérée à sévère qui ne répondent pas à un traitement par méthotrexate (MTX) ou à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha). Le programme SARIL-RA se compose des cinq essais suivants : SARIL-RA MOBILITY, SARIL-RA TARGET, SARIL-RA COMPARE, SARIL-RA ASCERTAIN et une étude de suivi à plus long terme en ouvert, SARIL-RA EXTEND. Ce programme de phase 3 vise à recruter environ 2 600 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère. Son principal objectif est de déterminer le profil d’efficacité et de tolérance du sarilumab dans la réduction des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que dans le ralentissement de l’évolution de la maladie auprès d’un large panel de patients. Le programme SARIL-RA étudie deux doses de sarilumab : 150 milligrammes (mg) tous les quinze jours et 200 mg tous les quinze jours.

L’essai SARIL-RA ASCERTAIN est un essai multicentrique, randomisé, en double aveugle, avec contrôle actif de phase 3 d’une durée de 24 semaines qui évaluera la sécurité et la tolérance du sarilumab et du tocilizumab, en association avec du méthotrexate, chez des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde qui ne répondent pas aux inhibiteurs TNF-alpha ou y sont intolérants. Son critère d’évaluation principal est la sécurité d’emploi.

« Malgré les progrès que les inhibiteurs TNF-alpha ont permis de réaliser dans la prise en charge des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, il y a encore jusqu’à 40 % des patients qui sont insuffisamment contrôlés, selon leur score DAS 28, ou qui ne tolèrent pas le premier inhibiteur TNFalpha qui leur a été prescrit », a indiqué le Dr George D. Yancopoulos, Ph. D., Directeur Scientifique de Regeneron et Président de Regeneron Laboratories. « L’essai COMPARE déterminera si ces patients pourraient bénéficier d’un traitement faisant appel à un autre mécanisme d’action, à savoir un inhibiteur du récepteur IL-6, plutôt que de recevoir un autre inhibiteur TNF-alpha. »

L’essai COMPARE SARIL-RA est un essai de phase 3 multicentrique, randomisé, en double aveugle, avec contrôle actif. Son but est d’évaluer l’efficacité et la tolérance du sarilumab en association avec du MTX par rapport à l’étanercept (inhibiteur TNF-alpha) plus MTX chez des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère qui n’ont pas répondu à un premier traitement par adalimumab (inhibiteur TNF-alpha). COMPARE cherchera à déterminer si un traitement associant le sarilumab et le MTX est supérieur à l’association étanercept et MTX chez ces patients. Le critère d’évaluation principal de l’étude est la modification du score DAS28 évaluant l’activité de la maladie et fondé sur le dosage de la protéine C-réactive (DAS28-CRP) à 24 semaines. COMPARE est un essai international qui devrait inclure 700 patients dans environ 300 sites cliniques.

« Ce qui est unique dans l’étude COMPARE c’est qu’elle portera sur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde qui n’ont pas répondu à un premier inhibiteur TNF-alpha et qu’elle comparera l’efficacité et la tolérance d’un deuxième inhibiteur TNF-alpha à un inhibiteur IL-6R, sarilumab », a indiqué le docteur Jorge Insuasty, Vice-Président, R&D monde et délégué du président pour le développement, Sanofi. « Le lancement des études SARIL-RA COMPARE et ASCERTAIN représente une étape importante dans le programme de développement clinique SARIL-RA de phase 3. »

« Le programme complet de phase 3 SARIL-RA est un programme robuste qui vise à apporter des informations complémentaires sur la classe des anti-IL6. L’étude COMPARE apportera notamment de nouvelles réponses à la question ci-dessus », a précisé le Dr Mark Genovese, professeur de médecine à la Division d’immunologie et de rhumatologie de l’Université Stanford.

Source:  Sanofi








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents