Edition du 23-04-2021

Transgene et BioInvent présentent des données précliniques démontrant une activité antitumorale remarquable de BT-001 contre les cancers solides

Publié le vendredi 15 mai 2020

Transgene et BioInvent présentent des données précliniques démontrant une activité antitumorale remarquable de BT-001 contre les cancers solidesTransgene et BioInvent ont annoncé la présentation de nouvelles données précliniques très encourageantes qui démontrent l’important potentiel thérapeutique de BT-001, un virus oncolytique encodant un anticorps anti-CTLA4, pour le traitement des tumeurs solides. Ces données seront présentées à l’AACR 2020 Virtual Annual Meeting II.

BT-001 est un virus oncolytique (VO) multifonctionnel codéveloppé par BioInvent et Transgene. BT-001 est issu d’Invir.IO™, la plateforme de virus oncolytiques de Transgene basée sur des virus de la vaccine, permettant la production, directement dans la tumeur, de molécules thérapeutiques complexes comme des anticorps. À ce titre, BT-001 encode un anticorps anti-CTLA4 éliminant des cellules immunosuppressives (T-reg), issu de la technologie n-CoDeR®/F.I.R.S.T™ de BioInvent, et une cytokine (GM-CSF).

Principaux résultats :

. BT-001, utilisé en monothérapie, a montré une forte activité thérapeutique antitumorale.

. Son potentiel curatif a été observé sur plusieurs modèles murins de tumeurs solides (CT26, EMT6, C38, et A20).

. La vectorisation présente de nombreux avantages par rapport à l’administration systémique, en particulier pour un anticorps anti-CTLA4. BT-001 permet d’obtenir des concentrations élevées d’anticorps dans la tumeur tout en restant à des concentrations très faibles dans le reste de l’organisme du patient. Par conséquent, l’activité antitumorale de l’anticorps anti-CTLA4 est optimale et les effets secondaires indésirables de celui-ci sont minimisés.

. BT-001 améliore l’activité antitumorale des inhibiteurs de point de contrôle immunitaire (ICI) comme les anti-PD-1/PD-L1. Ceci permet d’envisager des combinaisons de BT-001 avec d’autres immunothérapies, dont les ICI.

Ces résultats prometteurs seront présentés lors de la deuxième session virtuelle du congrès de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui se tiendra du 22 au 24 juin 2020. Le résumé (abstract) a été mis en ligne aujourd’hui sur le site de l’AACR.

BT-001 combine trois axes thérapeutiques ayant déjà démontré une activité chez l’Homme, à savoir l’oncolyse, l’inhibition de la voie CTLA4 et la stimulation de la voie GM-CSF. Ils permettent d’induire des changements du microenvironnement tumoral.

Dans le contexte clinique actuel, Transgene et BioInvent sont convaincus que BT-001 peut être utilisé en monothérapie ou en combinaison avec les traitements standards comme les thérapies anti-PD1/PD-L1. Ces associations thérapeutiques ont pour but d’obtenir de meilleurs résultats cliniques pour les patients atteints de tumeurs solides.

Éric Quéméneur, Pharm. D., Ph. D., Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene ajoute : « Les résultats précliniques obtenus avec BT-001 sont remarquables et nous sommes convaincus qu’il démontrera son efficacité dans le traitement des tumeurs solides. Nous avons soumis la première demande d’autorisation d’essai clinique en mars 2020. Nous mettons tout en œuvre pour faire entrer en clinique BT-001, notre premier virus oncolytique multifonctionnel issu de la plateforme Invir.IO™, avant la fin de 2020, malgré les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19. »

Martin Welschof, PDG de BioInvent, déclare : « Nous sommes très heureux de présenter ces données sur BT-001, qui indiquent que le virus oncolytique permet de cibler plusieurs types de cancers. Il s’agit d’une nouvelle démonstration de la complémentarité de la plateforme technologique de BioInvent et de la technologie de Transgene. Nous sommes impatients d’étudier plus en profondeur le potentiel de cette approche thérapeutique prometteuse ».

. Titre du poster : BT-001, an oncolytic Vaccinia virus armed with a Treg-depletion-optimized recombinant human anti-CTLA4 antibody and GM-CSF to target the tumor microenvironment. – BT-001, un virus oncolytique de la Vaccine, armé d’un anticorps anti-CTLA4 humain recombinant et optimisé pour dépléter les T-reg, et de GM-CSF, pour cibler le microenvironnement tumoral
. Auteurs : Jean-Baptiste Marchand, Monika Semmrich, Laetitia Fend, Matilda Rehn, Nathalie Silvestre, Ingrid Teige, Johann Foloppe, Linda Mårtensson, Eric Quéméneur, Björn Frendeus
. Numéro de l’abstract : 2902
. Date : 22-24 juin 2020
. Session : Inflammation, Immunity, and Cancer / Modifiers of the Tumor Microenvironment 2
. Numéro du poster : 5602
Le résumé du poster (abstract) peut être téléchargé sur le site de l’AACR.

Source : Transgene

 








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents