Edition du 15-11-2019

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Sanofi : feu vert américain pour Priftin® dans le traitement de l’infection tuberculeuse latente

Publié le mardi 2 décembre 2014

Sanofi a annoncé mardi qu’à l’issue d’une évaluation prioritaire, la Food and Drug Administration des Etats-Unis (FDA) a approuvé une nouvelle indication pour Priftin® (rifapentine). Ce médicament est désormais indiqué en association avec l’isoniazide (INH) dans le traitement de l’infection tuberculeuse latente (ITL) des patients de plus de deux ans exposés à un risque élevé de tuberculose active.

Approuvé aux Etats-Unis depuis 1998, Priftin est un antimycobactérien utilisé en association avec un ou plusieurs antituberculeux pour le traitement de la tuberculose pulmonaire active causée par Mycobacterium tuberculosis.

Le groupe pharmaceutique français indique que « les résultats d’une étude clinique pivot sur l’ITL publiés dans le New England Journal of Medicine ont montré qu’un plus grand nombre de patients avaient mené à son terme le traitement par rifapentine et INH une fois par semaine pendant 12 semaines, sous observation directe, que ceux qui avaient dû s’auto-administrer l’isoniazide tous les jours pendant 9 mois ».

« L’approbation d’aujourd’hui souligne l’importance des partenariats public-privé pour relever les grands enjeux de santé publique, comme la collaboration que Sanofi a nouée avec les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) pour étudier de nouvelles options de traitement de l’infection tuberculeuse latente », a déclaré le docteur Paul Chew, Global Chief Medical Officer de Sanofi. « L’approbation pour la nouvelle indication de Priftin illustre l’engagement de Sanofi dans la recherche de traitements antituberculeux depuis plus d’un demi-siècle.»

Sanofi souligne dans un communiqué qu’il est « l’un des rares groupes pharmaceutiques à continuer d’investir dans le traitement de la tuberculose ». Depuis la fin des années 1950, le groupe s’engage dans la recherche et le développement de méthodes pour le traitement, le diagnostic et la prévention de cette maladie.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la tuberculose est l’une des maladies dues à un agent infectieux unique les plus meurtrières au monde ; elle se situe en seconde position juste après le VIH/sida. En 2013, 9 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,5 million en sont mortes.

« La Stratégie « Halte à la tuberculose » de l’OMS – approuvée par l’Assemblée mondiale de la santé en mai 2014 – recommande la prise en charge de l’ITL chez les personnes à risque élevé de développer une tuberculose active, en fonction des caractéristiques épidémiologiques locales de la maladie », a indiqué le docteur Mario Raviglione, Directeur du Département Halte à la tuberculose de l’OMS. « Les nouvelles directives de l’OMS pour la prise en charge de l’ITL fournissent des indications sur les interventions nécessaires.»

Priftin n’est actuellement disponible qu’aux Etats-Unis et Sanofi étudie la possibilité de le faire approuver dans d’autres pays. Priftin est produit par Sanofi sur les sites de Brindisi et d’Anagni en Italie.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Publié le 15 novembre 2019
La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Le Conseil de l’Europe inaugure et ouvre, le 15 novembre, le nouveau site secondaire de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) à Ars-Laquenexy, près de Metz (Est de la France). Il permettra de stocker en toute sécurité les stocks de réserve d’étalons de référence de la Pharmacopée Européenne et de continuer à en assurer la distribution dans le monde entier en cas d’incident majeur affectant le bâtiment principal à Strasbourg.

Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Publié le 15 novembre 2019
Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Cellectis a annoncé la publication d’un article dans Nature Communications décrivant une preuve de concept de reprogrammation cellulaire afin de créer des cellules T très intelligentes capables de reconnaître les tumeurs cancéreuses et de déclencher une micro-sécrétion de protéines thérapeutiques sur ces tumeurs, ce qui redéfinit le microenvironnement de la tumeur et améliore la capacité des cellules T à combattre le cancer.

Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Publié le 15 novembre 2019
Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat exclusif avec Vitribio Pharma, société de recherche et développement pharmaceutique.

Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Publié le 14 novembre 2019
Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 8 octobre dernier, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Oliver Bogillot, Directeur de cabinet du Directeur Général de Sanofi, et de Edward Hollywood, Directeur Général de Boehringer Ingelheim.

Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Publié le 14 novembre 2019
Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Genfit a annoncé des résultats issus d’une étude démontrant que NIS4, outil diagnostic non-invasif sanguin développé pour le diagnostic de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), a présenté une performance supérieure aux autres outils non-invasifs dans le diagnostic de la NASH chez des patients atteints de diabète de type 2. Ces résultats ont été présentés au Liver Meeting® 2019 de l’AASLD à Boston (Poster #1757).

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

Publié le 14 novembre 2019
La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

ExactCure – la solution de santé personnalisée aidant à lutter contre les médications inappropriées – annonce aujourd’hui sa levée de fonds d’un million d’euros auprès de OneRagtime. Avec pour objectif de révolutionner la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ExactCure va profiter de cette levée pour agrandir son département R&D et continuer de recruter de nouveaux talents.

Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Publié le 14 novembre 2019
Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Onxeo a annoncé la publication, dans le journal scientifique Frontiers in Oncology, des résultats d’études précliniques comparant l’efficacité et la toxicité de deux inhibiteurs de la réparation de l’ADN : olaparib, un inhibiteur de PARP, et AsiDNA™, l’inhibiteur first-in-class de la réparation de l’ADN de la Société. Ces modèles in vivo démontrent que les deux traitements sont efficaces mais que seul AsiDNA™ retarde la résistance au carboplatine sans en augmenter la toxicité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents