Edition du 13-08-2022

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le lundi 4 juillet 2022

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenuSanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu. Considérés essentiels par l’Organisation mondiale de la Santé, ces médicaments couvrent une palette élargie d’aires thérapeutiques, dont le diabète, les maladies cardiovasculaires, la tuberculose, le paludisme et le cancer.

Le lancement de la marque Impact® s’inscrit dans le cadre des mesures prises depuis la création, l’an dernier, de Sanofi Global Health, l’entité à but non lucratif de l’entreprise dont la vocation est d’améliorer l’accès aux soins grâce à la distribution de médicaments, et de bâtir et renforcer les systèmes de santé dans les pays où le PIB par habitant figure parmi les plus faibles au monde. Sanofi Global Health est la première et la seule initiative mondiale à permettre l’accès à un portefeuille aussi large de médicaments, dans autant de pays et d’aires thérapeutiques, tout en finançant des programmes de soutien locaux et en renforçant les entreprises locales engagées dans une démarche d’inclusion.

Paul Hudson, Directeur Général, Sanofi :  « Sanofi estime qu’il est de son devoir de faire une différence pour la santé des communautés dans le besoin et qu’elle possède les capacités et l’ambition nécessaires pour apporter des changements durables. Grâce à des médicaments essentiels, une volonté indéfectible et des partenariats à fort impact, nous pouvons faire largement rayonner nos innovations et les mettre au service du renforcement des systèmes de santé et de l’accès aux médicaments pour les communautés de patients les plus vulnérables. Sanofi Global Health a pour but d’améliorer la vie de millions de personnes privées de l’aide dont elles ont besoin. La nouvelle raison d’être de Sanofi est de poursuivre les miracles de la science pour améliorer la vie des gens. Et cette ambition passe par l’amélioration de l’accès aux soins de santé et à des médicaments de qualité pour les populations mal desservies. »

L’entreprise annonce également la création d’un Fonds Impact qui apportera un soutien aux jeunes entreprises et aux innovateurs en mesure de proposer des solutions évolutives pour contribuer à la mise en place de systèmes de santé durables dans les régions mal desservies. Ce fonds, qui apportera un financement et une assistance technique aux entreprises engagées dans une démarche d’inclusion, complétera la mission de Sanofi Global Health qui prévoit la mobilisation d’investissements locaux, régionaux et mondiaux pour financer la formation des professionnels de santé et aider les collectivités à mettre en place et gérer des systèmes de santé durables. Ces deux annonces interviennent à l’occasion de la réunion des principales parties prenantes de la santé mondiale qu’organise Sanofi pour débattre de la création de programmes intégrés et efficaces, solidement ancrés dans les communautés qu’elles desservent, afin de répondre aux besoins du plus grand nombre, de mieux soigner les patients et de prendre en charge efficacement et durablement leur santé.

Jon Fairest, Responsable, Global Health Unit, Sanofi : « Le lancement de la marque Impact® et du Fonds Impact sont les mesures les plus récentes que nous avons prises pour assurer la mise à disposition de nos médicaments aux populations des pays parmi les plus pauvres de la planète et pour les aider à avoir accès à des soins de santé durables et de qualité. Nous savons toutefois que nous ne pouvons y parvenir à nous seuls. C’est pour cette raison que nous employons à établir des partenariats à l’échelle locale, régionale et mondiale, qui nous aideront à mettre en place des systèmes de santé ou à améliorer ceux qui existent déjà, de sorte que nous puissions réaliser notre objectif et parvenir à un monde en meilleure santé et plus résilient. »

Sanofi Global Health est l’un des trois piliers sur lesquels repose la stratégie diversifiée que déploie Sanofi pour renforcer son impact sociétal. Les deux autres piliers sont la Foundation S – The Sanofi collective dédiée au mécénat et une stratégie de Responsabilité sociétale qui irrigue toutes les activités de l’entreprise :

La Foundation S concentre ses initiatives sur les cancers de l’enfant, l’amélioration de la résilience sanitaire des populations les plus touchées par le changement climatique et l’aide d’urgence au moyen de dons de médicaments en cas de crises humanitaires. Enfin et comme cela est le cas depuis 30 ans, Sanofi s’est également engagée à continuer de donner chaque année 100 000 flacons de produits pour le traitement de cinq maladies de surcharge lysosomale différentes, qui sont des maladies génétiques rares causées par des déficits enzymatiques.

La stratégie d’engagement sociétal de l’entreprise s’articule pour sa part autour de quatre grandes lignes d’action : garantir un accès abordable aux soins de santé, innover pour les communautés vulnérables, agir pour une planète saine et s’engager en faveur d’une conduite responsable des affaires. Cette stratégie se décline en initiatives emblématiques à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’entreprise, depuis la R&D jusqu’aux opérations commerciales, en passant par la fabrication, et part du principe que tous les secteurs et acteurs de l’organisation ont un rôle à jouer et une contribution à apporter.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents