Edition du 13-05-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : résultats positifs de Phase 3 pour Allegra®/Telfast® chez les patients souffrant de rhinite allergique

Publié le vendredi 13 décembre 2019

Sanofi : résultats positifs de Phase 3 pour Allegra®/Telfast® chez les patients souffrant de rhinite allergiqueSanofi vient d’annoncer la présentation lors du Congrès mondial sur l’allergie qui se déroule actuellement à Lyon, des résultats de l’étude FEXPOLSAR Phase III, unicentrique, en groupes parallèles et séquentiels, randomisée en double aveugle et contrôlée par placebo évaluant l’efficacité et l’innocuité de l’Allegra®/Telfast® (chlorhydrate de fexofénadine), chez les adultes présentant des symptômes de rhinite allergique aggravés par un composant courant de la pollution atmosphérique.

L’étude a montré que l’Allegra/Telfast 180 mg diminuait les symptômes de rhinite allergique aggravés par la pollution de 21 % (p=0,0148) chez les patients adultes souffrant de cette pathologie.

À propos des résultats, le docteur Anne Ellis, chercheuse de l’étude FEXPOLSAR, professeure et présidente de la Division des allergies et de l’immunologie, Département de médecine de l’Université Queen’s à Kingston en Ontario, Canada, et directrice de l’unité d’exposition environnementale (EEU, Environmental Exposure Unit) a déclaré : « L’étude FEXPOLSAR a confirmé l’impact de la pollution atmosphérique sur les symptômes de rhinite allergique induite par les allergènes, et des données cliniques solides montrent pour la première fois qu’un traitement antiallergique peut réduire ces symptômes. »

Durant son intervention au colloque Sanofi, le Professeur Ignacio J. Ansotegui, directeur et président de l’Organisation mondiale de l’allergie a également abordé la prévalence de la rhinite allergique : « De nombreuses personnes considèrent la rhinite allergique comme secondaire, mais ses symptômes ont un impact vraiment majeur sur ceux qui en souffrent. La pollution atmosphérique peut avoir une incidence sérieuse sur la rhinite allergique, car elle aggrave les symptômes de la maladie. »

Actuellement, 400 millions de personnes souffrent de rhinite allergique dans le monde. Les épidémies allergiques affectent plus d’un milliard de patients avec une augmentation globale de la prévalence, qui pourrait atteindre jusqu’à 4 milliards de sujets affectés en 2050. Les allergies peuvent augmenter en fréquence et en gravité en fonction de l’environnement immédiat de chacun. La pollution atmosphérique peut également contribuer à aggraver les symptômes induits par les allergènes. L’étude visait à comprendre l’impact d’un constituant courant de la pollution atmosphérique, les particules provenant de gaz d’échappement de diesel, sur la gravité des symptômes de rhinite allergique induite par les pollens et à déterminer si l’Allegra/Telfast (chlorhydrate de fexofénadine) 180 mg pouvait apporter un avantage certain en atténuant les symptômes de cette patholigie, dus à la présence des pollens et de ces particules. L’étude FEXPOLSAR a confirmé à la fois l’effet négatif de la pollution atmosphérique sur les symptômes de rhinite allergique induite par les pollens et l’effet positif de l’Allegra/Telfast 180 mg dans la réduction de ces symptômes.

Pendant le congrès, une déclaration de consensus international relative à la « Gestion de la rhinite allergique aggravée par la pollution atmosphérique » et approuvée par l’Organisation mondiale de l’allergie a été rendue publique. Rédigée par 23 experts du secteur et dirigée par le Professeur Robert Naclerio du centre Johns Hopkins, Baltimore, Maryland, États-Unis, la déclaration présente en détail les principales conclusions de l’étude FEXPOLSAR et explique la marche à suivre pour améliorer la santé des patients souffrant de rhinite allergique et l’impact de cette maladie sur l’ensemble de la société.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents