Edition du 19-10-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : résultats positifs de Phase 3 pour Allegra®/Telfast® chez les patients souffrant de rhinite allergique

Publié le vendredi 13 décembre 2019

Sanofi : résultats positifs de Phase 3 pour Allegra®/Telfast® chez les patients souffrant de rhinite allergiqueSanofi vient d’annoncer la présentation lors du Congrès mondial sur l’allergie qui se déroule actuellement à Lyon, des résultats de l’étude FEXPOLSAR Phase III, unicentrique, en groupes parallèles et séquentiels, randomisée en double aveugle et contrôlée par placebo évaluant l’efficacité et l’innocuité de l’Allegra®/Telfast® (chlorhydrate de fexofénadine), chez les adultes présentant des symptômes de rhinite allergique aggravés par un composant courant de la pollution atmosphérique.

L’étude a montré que l’Allegra/Telfast 180 mg diminuait les symptômes de rhinite allergique aggravés par la pollution de 21 % (p=0,0148) chez les patients adultes souffrant de cette pathologie.

À propos des résultats, le docteur Anne Ellis, chercheuse de l’étude FEXPOLSAR, professeure et présidente de la Division des allergies et de l’immunologie, Département de médecine de l’Université Queen’s à Kingston en Ontario, Canada, et directrice de l’unité d’exposition environnementale (EEU, Environmental Exposure Unit) a déclaré : « L’étude FEXPOLSAR a confirmé l’impact de la pollution atmosphérique sur les symptômes de rhinite allergique induite par les allergènes, et des données cliniques solides montrent pour la première fois qu’un traitement antiallergique peut réduire ces symptômes. »

Durant son intervention au colloque Sanofi, le Professeur Ignacio J. Ansotegui, directeur et président de l’Organisation mondiale de l’allergie a également abordé la prévalence de la rhinite allergique : « De nombreuses personnes considèrent la rhinite allergique comme secondaire, mais ses symptômes ont un impact vraiment majeur sur ceux qui en souffrent. La pollution atmosphérique peut avoir une incidence sérieuse sur la rhinite allergique, car elle aggrave les symptômes de la maladie. »

Actuellement, 400 millions de personnes souffrent de rhinite allergique dans le monde. Les épidémies allergiques affectent plus d’un milliard de patients avec une augmentation globale de la prévalence, qui pourrait atteindre jusqu’à 4 milliards de sujets affectés en 2050. Les allergies peuvent augmenter en fréquence et en gravité en fonction de l’environnement immédiat de chacun. La pollution atmosphérique peut également contribuer à aggraver les symptômes induits par les allergènes. L’étude visait à comprendre l’impact d’un constituant courant de la pollution atmosphérique, les particules provenant de gaz d’échappement de diesel, sur la gravité des symptômes de rhinite allergique induite par les pollens et à déterminer si l’Allegra/Telfast (chlorhydrate de fexofénadine) 180 mg pouvait apporter un avantage certain en atténuant les symptômes de cette patholigie, dus à la présence des pollens et de ces particules. L’étude FEXPOLSAR a confirmé à la fois l’effet négatif de la pollution atmosphérique sur les symptômes de rhinite allergique induite par les pollens et l’effet positif de l’Allegra/Telfast 180 mg dans la réduction de ces symptômes.

Pendant le congrès, une déclaration de consensus international relative à la « Gestion de la rhinite allergique aggravée par la pollution atmosphérique » et approuvée par l’Organisation mondiale de l’allergie a été rendue publique. Rédigée par 23 experts du secteur et dirigée par le Professeur Robert Naclerio du centre Johns Hopkins, Baltimore, Maryland, États-Unis, la déclaration présente en détail les principales conclusions de l’étude FEXPOLSAR et explique la marche à suivre pour améliorer la santé des patients souffrant de rhinite allergique et l’impact de cette maladie sur l’ensemble de la société.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents