Edition du 10-07-2020

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : résultats positifs de Phase 3 pour Allegra®/Telfast® chez les patients souffrant de rhinite allergique

Publié le vendredi 13 décembre 2019

Sanofi : résultats positifs de Phase 3 pour Allegra®/Telfast® chez les patients souffrant de rhinite allergiqueSanofi vient d’annoncer la présentation lors du Congrès mondial sur l’allergie qui se déroule actuellement à Lyon, des résultats de l’étude FEXPOLSAR Phase III, unicentrique, en groupes parallèles et séquentiels, randomisée en double aveugle et contrôlée par placebo évaluant l’efficacité et l’innocuité de l’Allegra®/Telfast® (chlorhydrate de fexofénadine), chez les adultes présentant des symptômes de rhinite allergique aggravés par un composant courant de la pollution atmosphérique.

L’étude a montré que l’Allegra/Telfast 180 mg diminuait les symptômes de rhinite allergique aggravés par la pollution de 21 % (p=0,0148) chez les patients adultes souffrant de cette pathologie.

À propos des résultats, le docteur Anne Ellis, chercheuse de l’étude FEXPOLSAR, professeure et présidente de la Division des allergies et de l’immunologie, Département de médecine de l’Université Queen’s à Kingston en Ontario, Canada, et directrice de l’unité d’exposition environnementale (EEU, Environmental Exposure Unit) a déclaré : « L’étude FEXPOLSAR a confirmé l’impact de la pollution atmosphérique sur les symptômes de rhinite allergique induite par les allergènes, et des données cliniques solides montrent pour la première fois qu’un traitement antiallergique peut réduire ces symptômes. »

Durant son intervention au colloque Sanofi, le Professeur Ignacio J. Ansotegui, directeur et président de l’Organisation mondiale de l’allergie a également abordé la prévalence de la rhinite allergique : « De nombreuses personnes considèrent la rhinite allergique comme secondaire, mais ses symptômes ont un impact vraiment majeur sur ceux qui en souffrent. La pollution atmosphérique peut avoir une incidence sérieuse sur la rhinite allergique, car elle aggrave les symptômes de la maladie. »

Actuellement, 400 millions de personnes souffrent de rhinite allergique dans le monde. Les épidémies allergiques affectent plus d’un milliard de patients avec une augmentation globale de la prévalence, qui pourrait atteindre jusqu’à 4 milliards de sujets affectés en 2050. Les allergies peuvent augmenter en fréquence et en gravité en fonction de l’environnement immédiat de chacun. La pollution atmosphérique peut également contribuer à aggraver les symptômes induits par les allergènes. L’étude visait à comprendre l’impact d’un constituant courant de la pollution atmosphérique, les particules provenant de gaz d’échappement de diesel, sur la gravité des symptômes de rhinite allergique induite par les pollens et à déterminer si l’Allegra/Telfast (chlorhydrate de fexofénadine) 180 mg pouvait apporter un avantage certain en atténuant les symptômes de cette patholigie, dus à la présence des pollens et de ces particules. L’étude FEXPOLSAR a confirmé à la fois l’effet négatif de la pollution atmosphérique sur les symptômes de rhinite allergique induite par les pollens et l’effet positif de l’Allegra/Telfast 180 mg dans la réduction de ces symptômes.

Pendant le congrès, une déclaration de consensus international relative à la « Gestion de la rhinite allergique aggravée par la pollution atmosphérique » et approuvée par l’Organisation mondiale de l’allergie a été rendue publique. Rédigée par 23 experts du secteur et dirigée par le Professeur Robert Naclerio du centre Johns Hopkins, Baltimore, Maryland, États-Unis, la déclaration présente en détail les principales conclusions de l’étude FEXPOLSAR et explique la marche à suivre pour améliorer la santé des patients souffrant de rhinite allergique et l’impact de cette maladie sur l’ensemble de la société.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents