Edition du 23-04-2021

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le jeudi 14 janvier 2021

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de SisteronSanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques. Cette nouvelle Unité bénéficie d’une subvention, octroyée par la Région Sud, d’un montant de 4 M€. Le nouveau Centre confirme l’engagement de Sanofi pour son réseau industriel et plus particulièrement pour sa chimie.

Ce projet permettra d’une part d’accéder à de nouvelles thérapies en développant une technologie de pointe, entièrement automatisée et digitalisée, conforme avec les nouvelles normes réglementaires attendues à l’avenir. D’autre part, d’avoir la traçabilité totale de la vie des molécules pharmaceutiques grâce à la digitalisation de l’unité, de la phase de conception à la délivrance chez les patients, dans le cadre de l’industrie 4.0.

Les collaborateurs du site bénéficieront d’un programme de formation à toutes les étapes (conception, test, mise en service et validation) afin d’acquérir la bonne maitrise des nouveaux processus et équipements. Par ailleurs, le nouveau centre impliquera un large éventail de parties prenantes comme les fournisseurs, universités, sociétés d’ingénierie et experts du site de Sisteron.

Il dotera le site de Sisteron d’un équipement industriel unique permettant de répondre aux défis du futur pour assurer les lancements de nouvelles molécules issues du portefeuille de la R&D et établir les conditions d’une chimie pharmaceutique verte en développant les procédés à l’impact le plus faible sur l’environnement et la consommation d’énergie.

Le portefeuille R&D de Sanofi compte d’ores et déjà une dizaine de molécules chimiques à différents stades d’études cliniques, couvrant de multiples domaines thérapeutiques avec une dominante dans l’oncologie, les affections immuno-inflammatoires, la sclérose en plaques et les maladies rares. Ces molécules ont pour vocation d’apporter des solutions thérapeutiques innovantes pour les patients.

« Au cours de la prochaine décennie, 30 à 40% des nouveaux traitements thérapeutiques pharmaceutiques proviendront de l’innovation de la chimie. Fort de plusieurs décennies d’expertise en chimie pharmaceutique, le site de Sisteron développe des solutions innovantes pour la production des principes actifs pharmaceutiques de demain. Cette nouvelle unité de pointe positionne ce site historique du groupe comme le site de lancement des nouvelles molécules chimiques de la R&D Sanofi. Il confirme également, comme pour tous nos sites en région, les relations privilégiées entretenues avec notre écosystème local. » souligne Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif, Affaires Industrielles Globales, Sanofi.

« C’est une très grande fierté de compter une entreprise telle que Sanofi parmi nos fleurons régionaux. Dans le contexte de crise sanitaire et économique que nous traversons, la création d’un Centre d’accélération des lancements de nouveaux principes actifs pour la Pharmacie est une excellente nouvelle pour Provence-Alpes-Côte d’Azur ! Ce projet emblématique, soutenu par la Région Sud à hauteur de 4 M€, permettra à notre territoire d’être pionnier dans le développement et dans le lancement de médicaments à partir de principes actifs chimiques, ce qui témoigne du dynamisme et de l’attractivité économique de notre région ! Ce projet s’inscrit pleinement au cœur de notre Plan climat, « une COP d’avance » et de notre Opération d’Intérêt Régional « Thérapies Innovantes ». Accompagner l’industrie aujourd’hui, c’est permettre la croissance et la création d’emplois, demain », déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents