Edition du 03-12-2020

Sanofi propose d’acquérir Kiadis pour 308 millions d’euros

Publié le lundi 2 novembre 2020

Sanofi propose d’acquérir Kiadis pour 308 millions d'eurosSanofi et Kiadis, une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments innovants à base de cellules NK (natural killer) « prêtes à l’emploi », pour le traitement de maladies engageant le pronostic vital, ont conclu un accord définitif aux termes duquel Sanofi lancera une offre publique d’achat (sous réserve de la satisfaction de certaines conditions usuelles) en vue de l’acquisition de la totalité des actions de Kiadis à raison de euros 5,45 l’action, pour une valorisation totale de environ €308 millions.

« Nous pensons que la plateforme technologique de développement de médicaments à base de cellules K-NK « prêtes à l’emploi » de Kiadis recèle de nombreuses applications pour le traitement de tumeurs liquides et solides et permettra de dégager de multiples synergies avec le portefeuille émergent de Sanofi en immuno-oncologie, nous donnant l’opportunité de poursuivre le développement des potentielles meilleures approches thérapeutiques qui soient », a précisé le docteur John Reed, Ph.D., Responsable Monde de la Recherche et Développement de Sanofi.

« L’ambition de Kiadis est de développer des médicaments innovants à base de cellules pour les personnes atteintes de maladies potentiellement mortelles ; cette transaction contribuera à sa réalisation », a indiqué Arthur Lahr, Directeur général de Kiadis. « Après l’abandon de notre principal produit-candidat et notre réorganisation en 2019, Kiadis est repartie sur des bases entièrement nouvelles au début 2020 et se concentre désormais exclusivement sur sa plateforme exclusive et différentiée de développement de cellules NK obtenue à la suite de l’acquisition de Cytosen Therapeutics. L’offre de Sanofi témoigne du caractère unique de notre plateforme de cellules NK et de la rapidité avec laquelle Kiadis a réussi sa transformation. Le conseil d’administration de Kiadis considère à l’unanimité que Sanofi dispose des ressources et des assises financières pour accélérer le développement nos produits à base de cellules NK, pour le bénéfice des patients. Nous pensons que cette transaction présente un intérêt indéniable pour nos actionnaires et constitue un gage du potentiel de notre plateforme et de notre portefeuille de développement, eu égard au profil bénéfice-risque inhérent à toute entreprise de biotechnologie et aux capitaux nécessaires pour réaliser notre plan d’activité. Enfin, cette transaction offrira d’excellentes opportunités professionnelles à nos collaborateurs qui seront considérés par Sanofi comme ses experts internes des thérapies cellulaires. »

Une plateforme de cellules K-NK innovante

La plateforme exclusive de Kiadis repose sur des cellules NK allogéniques ou « prêtes à l’emploi » provenant de donneurs sains. Les cellules NK identifient les cellules cancéreuses et peuvent avoir de nombreuses applications et être utilisées pour le traitement de différents types de tumeur. La plateforme peut permettre de développer des produits rapidement et économiquement et de les mettre à la disposition de nombreuses populations de patients dans de multiples indications.

Les médicaments à base de cellules NK de Kiadis seront développés soit seuls, soit en association avec les plateformes existantes de Sanofi.

Une expertise scientifique complémentaire pour le développement de médicaments ayant le potentiel d’être les premiers de leur classe pharmacothérapeutique et un alignement stratégique sur les principaux domaines thérapeutiques de l’entreprise

Le savoir-faire de Sanofi en matière de recherche et développement et de commercialisation sera mis au service du développement du portefeuille de Kiadis, qui se compose de médicaments à base de cellules NK pour le traitement de patients candidats à une greffe de cellules souches hématopoïétiques, porteurs de tumeurs liquides ou solides ou atteints de maladies infectieuses.

En juillet 2020, Sanofi a pris sous licence le programme préclinique K-NK004 de Kiadis en vue d’étudier son association potentielle avec d’autres molécules pour le traitement du myélome multiple.

Le portefeuille de thérapies à base de cellules NK de Kiadis comprend :

K-NK002 fait l’objet d’une étude de phase II dans le but d’évaluer l’intérêt des cellules NK dans la prévention d’une rechute post-greffe chez des patients porteurs d’une LAM et d’un syndrome myélodysplasique. L’essai de phase II sera mené en collaboration avec les principaux centres de transplantation des États-Unis.

K-NK003 fait l’objet d’une étude de phase I dans le but d’évaluer l’intérêt des cellules NK dans la prise en charge de patients atteints d’une LAM en rechute ou réfractaire.

KNK-ID-101 est un programme ayant pour but d’évaluer les propriétés des cellules NK, de déterminer si elles peuvent permettre de lutter contre le SARS-CoV-2 — le virus responsable de la COVID-19 –, dans l’optique de développer un traitement préventif post-exposition à base de cellules K-NK pour les patients à risque élevé. Kiadis prévoit de débuter un essai clinique de phase I/IIa, financé par le gouvernement, pour évaluer l’apport des cellules K-NK dans le traitement de patients COVID 19.

Accélérer le développement clinique et étendre la portée thérapeutique du portefeuille actuel de Kiadis

Sous réserve de la conclusion de l’offre publique d’achat, Sanofi fournira les ressources et capacités nécessaires pour accélérer le développement de les programmes en cours de Kiadis dans le domaine des cancers du sang, des tumeurs solides et des maladies infectieuses, et optimiser leur potentiel pour le bénéfice des patients.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Inserm : trois premiers essais cliniques vaccinaux prévus à partir du mois de décembre via la plateforme COVIREIVAC

Publié le 3 décembre 2020

La France, forte de l’excellence de sa recherche clinique en matière de vaccination s’est organisée pour contribuer à l’évaluation des candidats vaccins contre la COVID-19 les plus prometteurs via la plateforme COVIREIVAC de l’Inserm. Trois essais cliniques vaccinaux devraient démarrer en France dès le mois de décembre sous réserve de l’accord des autorités réglementaires.

Valneva : accélération du développement pédiatrique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 3 décembre 2020
Valneva : accélération du développement pédiatrique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé son intention d’accélérer le développement pédiatrique de son vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15, en collaboration avec Pfizer, avec l’initiation de l’étude VLA15-221 prévue au premier trimestre 2021, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires.

Provepharm Life Solutions acquiert Apollo Pharmaceuticals USA pour soutenir son développement aux Etats-Unis

Publié le 3 décembre 2020

Provepharm Life Solutions a annoncé le rachat d’Apollo Pharmaceuticals USA Inc. (Floride), société basée aux Etats-Unis spécialisée dans la commercialisation de produits injectables stériles pour le milieu hospitalier. Les activités d’Apollo Pharmaceuticals USA Inc. seront fusionnées à celles de la filiale américaine du groupe Provepharm, en Pennsylvanie. Les termes financiers de l’accord ne seront pas dévoilés.

COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Publié le 2 décembre 2020
COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Pfizer et BioNTech ont annoncé mercredi 2 décembre que la Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour leur vaccin à ARNm contre la COVID-19 (BNT162b2). Il s’agit de la première autorisation d’utilisation d’urgence, après un essai mondial de phase 3, d’un vaccin pour aider à lutter contre la pandémie.

Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Publié le 2 décembre 2020
Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, a annoncé que la société a levé 7 millions d’euros en capital-développement.

Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Publié le 2 décembre 2020
Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Ipsen a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) la désignation « Fast Track » de l’irinotécan liposomal sous forme d’injection (ONIVYDE®) chez les patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) dont la maladie a progressé après un traitement en première ligne à base de platine, traduisant […]

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents