Edition du 26-07-2021

Sanofi propose d’acquérir Kiadis pour 308 millions d’euros

Publié le lundi 2 novembre 2020

Sanofi propose d’acquérir Kiadis pour 308 millions d'eurosSanofi et Kiadis, une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments innovants à base de cellules NK (natural killer) « prêtes à l’emploi », pour le traitement de maladies engageant le pronostic vital, ont conclu un accord définitif aux termes duquel Sanofi lancera une offre publique d’achat (sous réserve de la satisfaction de certaines conditions usuelles) en vue de l’acquisition de la totalité des actions de Kiadis à raison de euros 5,45 l’action, pour une valorisation totale de environ €308 millions.

« Nous pensons que la plateforme technologique de développement de médicaments à base de cellules K-NK « prêtes à l’emploi » de Kiadis recèle de nombreuses applications pour le traitement de tumeurs liquides et solides et permettra de dégager de multiples synergies avec le portefeuille émergent de Sanofi en immuno-oncologie, nous donnant l’opportunité de poursuivre le développement des potentielles meilleures approches thérapeutiques qui soient », a précisé le docteur John Reed, Ph.D., Responsable Monde de la Recherche et Développement de Sanofi.

« L’ambition de Kiadis est de développer des médicaments innovants à base de cellules pour les personnes atteintes de maladies potentiellement mortelles ; cette transaction contribuera à sa réalisation », a indiqué Arthur Lahr, Directeur général de Kiadis. « Après l’abandon de notre principal produit-candidat et notre réorganisation en 2019, Kiadis est repartie sur des bases entièrement nouvelles au début 2020 et se concentre désormais exclusivement sur sa plateforme exclusive et différentiée de développement de cellules NK obtenue à la suite de l’acquisition de Cytosen Therapeutics. L’offre de Sanofi témoigne du caractère unique de notre plateforme de cellules NK et de la rapidité avec laquelle Kiadis a réussi sa transformation. Le conseil d’administration de Kiadis considère à l’unanimité que Sanofi dispose des ressources et des assises financières pour accélérer le développement nos produits à base de cellules NK, pour le bénéfice des patients. Nous pensons que cette transaction présente un intérêt indéniable pour nos actionnaires et constitue un gage du potentiel de notre plateforme et de notre portefeuille de développement, eu égard au profil bénéfice-risque inhérent à toute entreprise de biotechnologie et aux capitaux nécessaires pour réaliser notre plan d’activité. Enfin, cette transaction offrira d’excellentes opportunités professionnelles à nos collaborateurs qui seront considérés par Sanofi comme ses experts internes des thérapies cellulaires. »

Une plateforme de cellules K-NK innovante

La plateforme exclusive de Kiadis repose sur des cellules NK allogéniques ou « prêtes à l’emploi » provenant de donneurs sains. Les cellules NK identifient les cellules cancéreuses et peuvent avoir de nombreuses applications et être utilisées pour le traitement de différents types de tumeur. La plateforme peut permettre de développer des produits rapidement et économiquement et de les mettre à la disposition de nombreuses populations de patients dans de multiples indications.

Les médicaments à base de cellules NK de Kiadis seront développés soit seuls, soit en association avec les plateformes existantes de Sanofi.

Une expertise scientifique complémentaire pour le développement de médicaments ayant le potentiel d’être les premiers de leur classe pharmacothérapeutique et un alignement stratégique sur les principaux domaines thérapeutiques de l’entreprise

Le savoir-faire de Sanofi en matière de recherche et développement et de commercialisation sera mis au service du développement du portefeuille de Kiadis, qui se compose de médicaments à base de cellules NK pour le traitement de patients candidats à une greffe de cellules souches hématopoïétiques, porteurs de tumeurs liquides ou solides ou atteints de maladies infectieuses.

En juillet 2020, Sanofi a pris sous licence le programme préclinique K-NK004 de Kiadis en vue d’étudier son association potentielle avec d’autres molécules pour le traitement du myélome multiple.

Le portefeuille de thérapies à base de cellules NK de Kiadis comprend :

K-NK002 fait l’objet d’une étude de phase II dans le but d’évaluer l’intérêt des cellules NK dans la prévention d’une rechute post-greffe chez des patients porteurs d’une LAM et d’un syndrome myélodysplasique. L’essai de phase II sera mené en collaboration avec les principaux centres de transplantation des États-Unis.

K-NK003 fait l’objet d’une étude de phase I dans le but d’évaluer l’intérêt des cellules NK dans la prise en charge de patients atteints d’une LAM en rechute ou réfractaire.

KNK-ID-101 est un programme ayant pour but d’évaluer les propriétés des cellules NK, de déterminer si elles peuvent permettre de lutter contre le SARS-CoV-2 — le virus responsable de la COVID-19 –, dans l’optique de développer un traitement préventif post-exposition à base de cellules K-NK pour les patients à risque élevé. Kiadis prévoit de débuter un essai clinique de phase I/IIa, financé par le gouvernement, pour évaluer l’apport des cellules K-NK dans le traitement de patients COVID 19.

Accélérer le développement clinique et étendre la portée thérapeutique du portefeuille actuel de Kiadis

Sous réserve de la conclusion de l’offre publique d’achat, Sanofi fournira les ressources et capacités nécessaires pour accélérer le développement de les programmes en cours de Kiadis dans le domaine des cancers du sang, des tumeurs solides et des maladies infectieuses, et optimiser leur potentiel pour le bénéfice des patients.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents