Edition du 08-08-2022

Sanofi : résultats intermédiaires positifs de phase I/II pour son premier candidat-vaccin à base d’ARNm

Publié le vendredi 1 octobre 2021

Sanofi : résultats intermédiaires positifs de phase I/II pour son premier candidat-vaccin à base d’ARNmLes résultats intermédiaires positifs d’une étude de phase I/II1 consacrée au candidat-vaccin COVID-19 à base d’ARNm de Sanofi confirment le potentiel de la plateforme de Translate Bio récemment acquise en matière d’ARN messager (ARNm) et de nanoparticules lipidiques, et confortent la stratégie de l’entreprise concernant le développement de vaccins et d’agents thérapeutiques à base d’ARNm.

Les données initiales de phase I/II ont montré une séroconversion avec présence d’anticorps neutralisants (définie par des titres d’anticorps 4 fois supérieurs aux valeurs de départ) chez 91 % à 100 % des participants à l’étude, deux semaines après la deuxième injection, pour les trois doses testées. Aucun signal de sécurité n’a été observé et le profil de tolérance est comparable à celui d’autres vaccins COVID-19 à ARNm non modifié. D’autres données de cette première étude de la plateforme ARNm de Sanofi seront présentées à une date ultérieure.

« Nous sommes très satisfaits de ces premiers résultats positifs. Nous avons réalisé une avancée impressionnante, à peine 9 mois après la preuve de concept mondiale des vaccins à ARNm et tout juste 17 mois depuis que nous avons lancé ce premier projet de vaccin à ARNm », a déclaré Jean-François Toussaint, Responsable Monde de la Recherche et Développement de Sanofi Pasteur. « Ces résultats vont clairement nous éclairer sur la trajectoire à suivre pour nos programmes de développement faisant appel à l’ARNm. Aujourd’hui, nous disposons d’une plateforme ARNm prometteuse, qui nous permet de faire passer nos activités de développement au niveau supérieur, notamment en matière d’ARNm modifié, et de cibler d’autres maladies, dont la grippe. »

Sanofi vise l’initiation, en 2022, des études cliniques sur un vaccin contre la grippe à base d’ARNm modifié et a lancé un essai clinique de phase I en juin 2021 pour évaluer un vaccin expérimental à base d’ARNm contre la grippe saisonnière. Cet essai évaluera la tolérance et l’immunogénicité de deux formulations (MRT5400 et MRT5401) d’un candidat-vaccin monovalent contre la grippe, codant pour l’hémagglutinine de la souche A/H3N2 du virus de la grippe et faisant appel à différentes nanoparticules lipidiques.

Parallèlement, Sanofi continue de contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19 avec son candidat-vaccin à protéines recombinantes et adjuvant, développé en partenariat avec GSK. Outre l’étude de phase III2 visant à évaluer l’efficacité et la tolérance de ce candidat-vaccin, Sanofi a étendu son programme de développement pour inclure une étude sur le vaccin comme dose de rappel potentielle à large spectre afin de répondre à l’évolution des besoins de santé publique. Des données précliniques récemment publiées3 ont montré que le candidat avait le potentiel de renforcer très significativement les réponses immunitaires, quelle que soit la plateforme technologique utilisée en primo-vaccination et contre un large éventail de variants préoccupants. Les études consacrées à la vaccination de rappel4 ont débuté cet été aux États-Unis, en Australie, en France et au Royaume-Uni. Les premiers résultats sont attendus à la fin du 4e trimestre de 2021.

Sanofi s’est par ailleurs engagée à apporter une solide contribution aux priorités actuelles de santé publique à l’échelle mondiale en contribuant à la production d’un demi-milliard de doses de vaccins autorisés. Sanofi est la seule entreprise à mettre ses capacités de fabrication mondiales et son savoir-faire au service de la production de trois vaccins COVID-19 autorisés différents – à savoir ceux développés par BioNTech / Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson. Les équipes de fabrication de trois de ses sites industriels, en France, en Allemagne et aux États-Unis, sont en effet à pied d’œuvre et 30 millions de doses ont été produites à ce jour.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents