Edition du 27-01-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : avis favorable du CHMP pour l’extension d’Erleada® dans le cancer de la prostate hormonosensible métastatique

Publié le lundi 16 décembre 2019

Janssen : avis favorable du CHMP pour l'extension d'Erleada® dans le cancer de la prostate hormonosensible métastatiqueJanssen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l’approbation de l’extension de l’utilisation d’Erleada® (apalutamide) au traitement des hommes adultes atteints de cancer métastatique de prostate hormonosensible (CPmHS) en association avec un traitement antiandrogénique (ADT).2

L’avis positif du CHMP sera maintenant examiné par la Commission européenne (CE), qui a le pouvoir d’approuver le nouvel usage de l’apalutamide.

L’avis positif repose sur les données de l’étude de Phase 3 TITAN, qui a évalué l’ajout de l’apalutamide à un traitement antiandrogénique (ADT) – la norme de soins actuelle du CPmHS – auprès d’un large éventail de patients atteints de CPmHS, indépendamment de l’étendue de leur maladie, de leur traitement antérieur au docétaxel ou du stade initial au diagnostic. Les deux principaux critères d’évaluation de l’étude étaient la survie globale (SG) et la survie sans progression radiographique (SSPr). L’apalutamide et l’ADT ont amélioré significativement la SG comparativement au placebo et ADT avec une réduction de 33 % du risque de décès (HR = 0,67 ; IC à 95 %, 0,51-0,89 ; p = 0,0053).1 Dans les deux groupes d’étude, la SG médiane n’a pas été atteinte.1 L’apalutamide et l’ADT ont également amélioré significativement la SSPr par rapport au placebo avec ADT, réduisant de 52 % le risque de progression radiographique et de décès par rapport au placebo avec ADT (HR = 0,48 ; IC à 95% : 0,39-0,60 ; p<0,0001).1 La SSPr médiane était de 22,1 mois pour le placebo avec ADT et n’a pas été atteinte pour l’apalutamide en combinaison avec l’ADT.1 Après un suivi médian de 22,7 mois, le taux de survie globale sur deux ans était de 82 % pour l’apalutamide avec l’ADT, contre 74 % pour le placebo avec l’ADT.1 Ces résultats ont été présentés à l’assemblée annuelle 2019 de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) et publiés simultanément en ligne dans The New England Journal of Medicine.1,3

Les profils d’innocuité de l’apalutamide en association avec l’ADT et du placebo en association avec l’ADT étaient similaires, avec 42 % des effets indésirables de grade 3/4 (EI) observés contre 41 %, respectivement.1 Les effets indésirables de grade ≥3 les plus fréquents pour l’apalutamide en association avec l’ADT et pour la combinaison placebo-ADT étaient l’hypertension (8,4 % c. 9,1 %) et les éruptions cutanées (6,3 % c. 0,6 %). L’arrêt du traitement en raison d’EI a été de 8 % dans le groupe traité par l’apalutamide contre 5 % dans le groupe placebo.1

« L’avis favorable émis aujourd’hui pour l’apalutamide nous rapproche encore plus de l’offre d’une option de traitement indispensable pour une vaste population de patients chez qui on a diagnostiqué un CPmHS, » a déclaré Joaquín Casariego, D.M., Responsable du domaine thérapeutique Janssen Oncologie pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Janssen-Cilag S.A. « À ce stade de la maladie, il est essentiel d’intervenir avec un autre traitement pouvant prolonger la survie et retarder la progression vers le stade fatal, sans compromettre la qualité de vie des patients. Nous attendons avec impatience l’approbation de l’apalutamide par la CE dans ce contexte afin de pouvoir mettre ce médicament innovant à la disposition des patients dès que possible. »

« Nous sommes heureux de l’avis du CHMP de recommander l’approbation de l’apalutamide comme traitement pour les patients atteints de CPmHS, » a déclaré Craig Tendler, D.M., vice-président du Développement clinique, du département Global Medical Affairs et d’Oncologie chez Janssen Research & Development, LLC. « Les conclusions de l’étude TITAN ont démontré que l’ajout de l’apalutamide à l’ADT a amélioré les résultats chez un grand nombre de patients atteints de CPmHS, comparativement à l’ADT administré seul, soulignant l’importance de cet avis. Chez Janssen, nous continuons de nous concentrer sur les besoins non satisfaits en matière de cancer de la prostate dans le cadre de notre programme d’essais cliniques et nous nous engageons à explorer davantage les moyens d’améliorer les résultats pour les patients dans tout le spectre de la maladie. »

En Europe, l’apalutamide est approuvé pour l’utilisation chez les adultes atteints d’un cancer de prostate résistant à la castration non-métastatique (CPRCnm) qui courent le risque élevé de développer une maladie métastatique.4 Aux États-Unis, l’apalutamide est indiqué pour le traitement du CPRCnm et du cancer de prostate métastatique sensible à la castration (mCSPC).5

___________________

Références
1 Chi, K.N. et al. Apalutamide for Metastatic, Castration-Sensitive Prostate Cancer. N Engl J Med 2019; 381:13-24.
2 European Medicines Agency. Meeting highlights from the Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP) 9-12 décembre 2019. Disponible sur le site https://www.ema.europa.eu/en/news/meeting-highlights-committee-medicinal-products-human-use-chmp-9-12-december-2019. Dernière consultation : décembre 2019.
3 Chi, K.N. First results from TITAN: A phase III double-blind, randomized study of apalutamide versus placebo in patients with metastatic castration-sensitive prostate cancer receiving androgen deprivation therapy. Assemblée annuelle 2019 de l’American Society of Clinical Oncology. Résumé nº 5006.
4 Agence européenne des médicaments. Erleada – Résumé des caractéristiques du produit. Disponible sur le site https://www.ema.europa.eu/en/documents/product-information/erleada-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation : décembre 2019.
5 Informations sur le produit Erleada disponibles sur le site https://www.accessdata.fda.gov/drugsatfda_docs/label/2019/210951s001lbl.pdf. Dernière consultation : décembre 2019.

Source : Janssen








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents