Edition du 20-01-2021

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le jeudi 15 octobre 2020

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

L’évaluation préclinique du MRT5500 a en particulier montré un profil de réponse immunitaire favorable contre le SARS-CoV-2. Ces données justifient la poursuite du développement clinique de ce candidat-vaccin et la conduite d’un essai clinique de phase I/II qui devrait débuter dans le courant du quatrième trimestre de 2020. Les résultats complets des études précliniques sont disponibles depuis ce lien. Le MRT5500 est développé dans le cadre d’un accord de collaboration entre Sanofi Pasteur et Translate Bio.

« Pour lutter contre cette pandémie, nous devons tirer parti des solides connaissances que notre expertise de longue date des maladies infectieuses nous a permis d’acquérir et nous tourner vers des technologies nouvelles, innovantes et prometteuses », a déclaré Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif et Responsable Monde de Sanofi Pasteur. « La présentation, aujourd’hui, de ces résultats positifs fait franchir une nouvelle étape au développement d’un vaccin potentiel sûr et efficace contre le SARS-CoV2 et montre combien cette technologie est prometteuse. Nous sommes impatients de poursuivre nos travaux avec notre partenaire Translate Bio pour que tous, partout dans le monde, puissent bénéficier de cette technologie. »

« Le développement rapide de vaccins efficaces pour lutter contre la pandémie de COVID-19 reste un besoin de santé publique urgent partout dans le monde et les progrès que nous avons accomplis avec notre partenaire Sanofi Pasteur en vue de développer un candidat-vaccin à ARNm prometteur sont à mes yeux très encourageants », a ajouté Ronald Renaud, Directeur Général de Translate Bio. « Les résultats précliniques que nous rapportons dans cet article montrent que le MRT5500 peut induire une réponse immunitaire favorable chez la souris et des primates non humains. Ces résultats ont de plus le mérite de conforter l’intérêt de notre plateforme ARNm pour potentiellement accélérer le développement d’alternatives aux vaccins traditionnels. »

Principaux résultats précliniques

Les principaux résultats des études précliniques montrent que le MRT5500 a le potentiel d’induire la production d’anticorps qui neutralisent le SARS-CoV-2.

Chez la souris, quatre doses (0,2 µg, 1 µg, 5 µg et 10 µg) ont été évaluées, à raison de deux doses administrées à trois semaines d’intervalle. Le MRT5500 a induit la production dose-dépendante d’anticorps de liaison et d’anticorps neutralisants contre la protéine Spike du SARS-CoV-2. Une séroconversion de 100 % a été observée pour toutes les doses après l’administration de la première dose, suivie d’une augmentation des titres d’anticorps après l’administration de la deuxième dose. Des titres d’anticorps neutralisants ont été décelés après l’administration des deux doses, quelles qu’elles soient. Dans les groupes ayant reçu les doses les plus élevées (5 µg et 10 µg), des titres d’anticorps ont été décelés après l’administration de la première dose de MRT5500 et ont été plus prononcés après la deuxième dose.

Chez les primates non humains, trois doses ont été évaluées (15 µg, 45 µg et 135 µg), à raison de deux doses administrées à trois semaines d’intervalle. La puissance du MRT5500 a été évaluée au moyen de deux tests de neutralisation : la neutralisation utilisant des pseudovirus et la micro-neutralisation. Après l’administration de la première dose, la majorité des primates non humains ont développé des anticorps neutralisants contre la protéine Spike du SARS-CoV-2 et les titres de ces anticorps ont augmenté après l’administration de la deuxième dose – les titres d’anticorps de 100 % des primates ayant atteint des niveaux supérieurs à ceux détectés dans le sang de convalescents humains après 35 jours.

Ces études ont également montré que la vaccination par le MRT5500 a engendré une réponse biaisée de type Th1 chez les souris et les primates non humains.

La prépublication « Immunogenicity of novel mRNA COVID-19 vaccine MRT5500 in mice and non-human primates », est disponible ici.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents