Edition du 21-03-2019

Sanofi : la FDA accorde l’appellation de découverte capitale à l’olipudase alfa de Genzyme

Publié le jeudi 4 juin 2015

Le groupe pharmaceutique Sanofi et sa filiale Genzyme ont annoncé jeudi que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé l’appellation de découverte capitale à l’olipudase alfa, une enzymothérapie substitutive expérimentale pour le traitement des manifestations non neurologiques qui caractérisent la maladie de Niemann-Pick de type B.

Cette enzymothérapie substitutive expérimentale est développée dans le traitement des patients présentant des manifestations non neurologiques d’un déficit en sphingomyélinase acide lysosomale (ASMD), aussi connu sous le nom de maladie de Niemann-Pick de type B, par opposition au type A, caractérisé par des implications neurologiques. La maladie de Niemann-Pick est une maladie grave et mortelle due à un déficit de l’activité de l’enzyme sphingomyélinase acide. Ce défaut est responsable de la surcharge des cellules en sphingomyéline. Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement approuvé pour les patients atteints de la maladie de Niemann-Pick de type B.

L’appellation de découverte capitale est destinée à accélérer le développement et les étapes réglementaires pour de nouveaux médicaments expérimentaux destinés au traitement de certaines maladies considérées comme graves ou potentiellement mortelles. Pour obtenir cette appellation, il importe de fournir des données cliniques préliminaires attestant de l’amélioration notable d’un critère d’évaluation clinique significatif par rapport aux autres traitements existants. « L’appellation de découverte capitale est différente des autres mécanismes dont dispose la FDA pour accélérer le développement et l’évaluation des médicaments et permettra une collaboration étroite entre Genzyme et la FDA dans le cadre du programme de développement de l’olipudase alfa. », indique le groupe dans un communiqué.

L’olipudase alfa est développée par Genzyme pour le traitement potentiel du déficit fondamental à l’origine de la maladie. La substitution de l’enzyme natif défectueux ou déficient par l’olipudase alfa permet d’éliminer la sphingomyéline dont l’accumulation est responsable des manifestations cliniques de la maladie de Niemann-Pick de type B.

L’appellation de découverte capitale repose sur les données d’une étude de phase 1b de l’olipudase alfa, aujourd’hui terminée. Les résultats obtenus chez cinq patients adultes atteints d’une maladie de Niemann-Pick de type B non neuropathique ont été présentés au Congrès mondial du Réseau des maladies lysosomales en février 2015. Les données présentées sur la tolérance de doses répétées, le profil pharmacodynamique et l’efficacité exploratoire de l’olipudase alfa justifient la poursuite de son développement, à titre expérimental, dans le traitement des manifestations non neurologiques de la maladie de Niemann-Pick de type B.

Genzyme a commencé à recruter des patients pour une étude de phase 1/2 pédiatrique et prépare l’inclusion d’adultes dans une étude de phase 2/3 prévue au deuxième semestre de 2015.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Pfizer obtient une option exclusive pour acquérir Vivet Therapeutics

Publié le 21 mars 2019
Pfizer obtient une option exclusive pour acquérir Vivet Therapeutics

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie dédiée au développement de thérapies géniques pour des maladies héréditaires du foie, et Pfizer ont annoncé aujourd’hui que le groupe américain a acquis 15% des parts du capital de Vivet ainsi qu’une une option exclusive d’acquisition du capital restant. Pfizer et Vivet collaboreront au développement du produit VTX-801, propriété de Vivet, contre la maladie de Wilson.

Immuno-oncologie : l’Institut Curie et Pierre Fabre renforcent leur partenariat

Publié le 21 mars 2019
Immuno-oncologie : l'Institut Curie et Pierre Fabre renforcent leur partenariat

Fort du succès de leur premier accord signé en 2017, l’Institut Curie et l’IRPF (Institut de Recherche Pierre Fabre) reconduisent leur partenariat pour identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques en immuno-oncologie. Les 2 partenaires se donnent pour objectif d’explorer de nouvelles cibles moléculaires susceptibles de moduler l’immunité impliquée dans le contrôle du développement des cancers en utilisant des modèles développés par l’Institut Curie en collaboration avec l’IRPF basés sur des cellules tumorales humaines.

Maladies rares du vieillissement : Progelife lève 400 000 € pour développer ses molécules thérapeutiques innovantes

Publié le 20 mars 2019
Maladies rares du vieillissement : Progelife lève 400 000 € pour développer ses molécules thérapeutiques innovantes

La société Progelife a annoncé le 8 mars qu’elle venait de lever 400 000 € auprès d’un pool d’investisseurs indépendants avant sa prochaine opération de financement prévue fin 2019. Elle ambitionne ainsi d’atteindre de nouvelles preuves de concept in vivo et in vitro sur deux familles de molécules à visée thérapeutique et de poursuivre ainsi le développement de ses deux futurs médicaments :

Leem : Catherine Rives (UCB) et Martin Dubuc (Biogen) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 mars 2019
Leem : Catherine Rives (UCB) et Martin Dubuc (Biogen) entrent au Conseil d’administration

Le Leem vient d’annoncer que son Conseil d’administration a procédé, le 19 mars 2019, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Catherine Rives, Directrice générale d’UCB France, et Martin Dubuc, Président Directeur Général de Biogen France.

Transgene obtient une ligne de crédit renouvelable de 20 millions d’euros

Publié le 20 mars 2019
Transgene obtient une ligne de crédit renouvelable de 20 millions d'euros

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies à base de virus contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé l’obtention d’une ligne de crédit renouvelable de 20 millions d’euros par la banque française Natixis.

Baxter et bioMérieux collaborent pour développer des biomarqueurs dans l’insuffisance rénale aiguë

Publié le 19 mars 2019
Baxter et bioMérieux collaborent pour développer des biomarqueurs dans l’insuffisance rénale aiguë

Baxter et bioMérieux ont annoncé un accord de collaboration pour le développement de futurs biomarqueurs permettant d’identifier rapidement l’insuffisance rénale aiguë (IRA) et de donner des informations pour le traitement. Cette annonce a été rendue publique cette semaine lors du Symposium international sur les soins intensifs et la médecine d’urgence (ISICEM).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions