Edition du 16-11-2018

Santé au travail : dépression et anxiété à la 1ère place des consultations de pathologies professionnelles

Publié le jeudi 8 octobre 2009

Santé au travail : dépression et anxiété à la 1ère place des consultations de pathologies professionnellesLe Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P) coordonné par l’Afsset, vient de publier les résultats des consultations de pathologies professionnelles, pour l’année 2007. Le risque psycho-social s’inscrit à la première place avec 27% des causes de consultation en France.

Pour la première fois, les consultations pour risque psycho-social s’inscrivent à la première place des consultations pour pathologies professionnelles en France et représentent 27% des causes de consultation. Cela confirme une tendance lourde de montée continuelle de ces préoccupations depuis plusieurs années. De plus, les médecins référents de ces Centres de consultation des pathologies professionnelles trouvent une très forte imputabilité au travail de ces pathologies, atteignant 80 % des cas.

Ces pathologies comprennent la dépression et l’anxiété. Le secteur des services est le plus concerné par ces troubles vus dans le cadre de ces consultations, alors que les secteurs industriels le sont peu. Plus précisément, parmi les patients venus consulter pour une psychopathologie en lien avec le travail, les secteurs de la finance, de l’immobilier, du commerce, des transports, des communications, de l’éducation et de la santé sont les plus représentés. Les femmes consultent plus que les hommes pour ces troubles (72% de patientes versus 28% de patients).

Les autres causes de consultation montrent une très forte résistance au temps. Elles concernent les pathologies respiratoires pour 19 % des patients, les maladies de la peau dont la dermite allergique de contact pour 15%, les maladies du système ostéo-articulaire (dont troubles musculo-squelettiques) pour 13 % et les cancers pour 9%. En particulier, les consultations pour maladies liées à l’amiante ne diminuent toujours pas. Les cancers broncho-pulmonaires dominent largement parmi les cancers professionnels dans ces consultations (72%), témoignant de l’importance du risque lié à l’amiante et aux autres substances chimiques cancérogènes.

Pour l’Afsset, ces résultats montrent l’urgence d’une politique renforcée de prévention qui passe par la réduction de l’exposition aux substances toxiques et cancérogènes et la substitution des substances cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques. Au total, 55% des patients examinés sont des hommes et 45 % des femmes. Les femmes sont plus jeunes que les hommes. Ces derniers sont surreprésentés dans la classe d’âge des plus de 60 ans. Plus d’un tiers de l’ensemble des patients qui ont consulté en 2007 ont des pathologies professionnelles qui justifient une déclaration de maladie professionnelle indemnisable (MPI).

Source :
Affset








MyPharma Editions

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions