Edition du 29-05-2022

Elections régionales: pourquoi Roselyne Bachelot renonce

Publié le jeudi 8 octobre 2009

Elections régionales: pourquoi Roselyne Bachelot renonceElle renonce: Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, ne sera pas tête de liste UMP aux élections régionales en Pays de Loire. Dans une interview accordée jeudi à “Ouest-France” la ministre explique en effet que la gestion de la grippe A implique un travail “de jour comme de nuit”.

A la question de savoir pourquoi elle a décidé de faire volte-face, Roselyne Bachelot répond sans ambage : « C’est vrai : c’est une décision que j’ai prise depuis plusieurs semaines. La raison en est cet élément nouveau qui n’était pas connu au moment où j’ai déclaré ma candidature : la gestion de l’épidémie de grippe A/H1N1, qui nécessite une mobilisation de tous les instants. Et je ne parle pas des autres dossiers qui sont les miens : la réforme de l’organisation des soins, la préparation de la loi de bioéthique, l’Assurance maladie… ».

Et de poursuivre : « cette nouvelle charge ne pouvait plus être compatible avec le rôle de tête de liste d’une campagne électorale aussi importante. Je ne voulais pas mentir à mes électeurs en me réfugiant dans le trompe-l’oeil et les faux semblants. J’en avais avisé le président de la République et le Premier ministre, qui en étaient aussitôt convenus. Ils m’avaient alors demandé de réserver l’annonce de cette décision ». 

« La grippe a « fait » Roselyne Bachelot « 
Plusieurs leçons peuvent être tirées de ce renoncement : la ministre ne peut en effet difficilement courir plusieurs lièvres à la fois, et la popularité que lui vaut son plan de lutte contre la grippe A lui donne une aura politique beaucoup plus forte que dans le passé. Roselyne Bachelot est en passe de devenir l’infirmière préférée des Français.

D’une certaine façon, -la politique est toujours un exercice cynique-, la grippe a « fait » Roselyne Bachelot : jusqu’alors, elle avait souffert d’une réputation de « gaffeuse » -c’est elle qui avait révélé les problèmes d’ouïe de Jacques Chirac-, réputation « alourdie » si l’on peut dire par ses très bons rapports avec François Fillon qui lui ont valu d’être regardée de travers à l’Elysée. Mais voilà, la ministre a su s’imposer, en renonçant à ses tailleurs pimpants et en professionnalisant de façon impressionnante ses interventions publiques. Enfin, Roselyne Bachelot a su contourner les obus que les professionnels de santé ne manquent jamais d’envoyer sur le site du ministère de la Santé. Mieux encore, elle est arrivée –après maintes péripéties, c’est vrai- à faire adopter sa loi HPST. Preuve est donc faite qu’en politique, la santé ce n’est pas toujours mortel.

Hervé Karleskind
© HK Conseils








MyPharma Editions

Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l’azacitidine

Publié le 27 mai 2022
Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l'azacitidine

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé aujourd’hui que la FDA (agence américaine du médicament) a approuvé TIBSOVO (comprimés d’ivosidenib) en association avec l’azacitidine pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) nouvellement diagnostiquée et porteurs d’une mutation du gène IDH1. Cette approbation cible les adultes de 75 ans et plus, ou présentant […]

AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

Publié le 27 mai 2022
AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

AB Science a annoncé que l’autorité de santé canadienne (Health Canada) a émis un avis favorable à l’issue de l’examen préliminaire du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ce qui signifie que le dossier soumis par AB Science a été examiné et jugé acceptable pour revue.

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents