Edition du 24-04-2018

Elections régionales: pourquoi Roselyne Bachelot renonce

Publié le jeudi 8 octobre 2009

Elections régionales: pourquoi Roselyne Bachelot renonceElle renonce: Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, ne sera pas tête de liste UMP aux élections régionales en Pays de Loire. Dans une interview accordée jeudi à “Ouest-France” la ministre explique en effet que la gestion de la grippe A implique un travail “de jour comme de nuit”.

A la question de savoir pourquoi elle a décidé de faire volte-face, Roselyne Bachelot répond sans ambage : « C’est vrai : c’est une décision que j’ai prise depuis plusieurs semaines. La raison en est cet élément nouveau qui n’était pas connu au moment où j’ai déclaré ma candidature : la gestion de l’épidémie de grippe A/H1N1, qui nécessite une mobilisation de tous les instants. Et je ne parle pas des autres dossiers qui sont les miens : la réforme de l’organisation des soins, la préparation de la loi de bioéthique, l’Assurance maladie… ».

Et de poursuivre : « cette nouvelle charge ne pouvait plus être compatible avec le rôle de tête de liste d’une campagne électorale aussi importante. Je ne voulais pas mentir à mes électeurs en me réfugiant dans le trompe-l’oeil et les faux semblants. J’en avais avisé le président de la République et le Premier ministre, qui en étaient aussitôt convenus. Ils m’avaient alors demandé de réserver l’annonce de cette décision ». 

« La grippe a « fait » Roselyne Bachelot « 
Plusieurs leçons peuvent être tirées de ce renoncement : la ministre ne peut en effet difficilement courir plusieurs lièvres à la fois, et la popularité que lui vaut son plan de lutte contre la grippe A lui donne une aura politique beaucoup plus forte que dans le passé. Roselyne Bachelot est en passe de devenir l’infirmière préférée des Français.

D’une certaine façon, -la politique est toujours un exercice cynique-, la grippe a « fait » Roselyne Bachelot : jusqu’alors, elle avait souffert d’une réputation de « gaffeuse » -c’est elle qui avait révélé les problèmes d’ouïe de Jacques Chirac-, réputation « alourdie » si l’on peut dire par ses très bons rapports avec François Fillon qui lui ont valu d’être regardée de travers à l’Elysée. Mais voilà, la ministre a su s’imposer, en renonçant à ses tailleurs pimpants et en professionnalisant de façon impressionnante ses interventions publiques. Enfin, Roselyne Bachelot a su contourner les obus que les professionnels de santé ne manquent jamais d’envoyer sur le site du ministère de la Santé. Mieux encore, elle est arrivée –après maintes péripéties, c’est vrai- à faire adopter sa loi HPST. Preuve est donc faite qu’en politique, la santé ce n’est pas toujours mortel.

Hervé Karleskind
© HK Conseils








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions