Edition du 11-05-2021

Santé connectée : WeHealth by Servier et l’UCSF partenaires pour identifier les startups les plus prometteuses

Publié le jeudi 12 avril 2018

Santé connectée : WeHealth by Servier et l’UCSF partenaires pour identifier les startups les plus prometteusesWeHealth by Servier, direction e-santé du groupe Servier, et le Center for Digital Health Innovation (CDHI) de l’Université de Californie, à San Francisco (UCSF), vont mettre en place un partenariat dont l’objectif est d’inciter les développeurs de technologies émergentes dans le domaine de la santé à créer des solutions commerciales.

« Forts de leur vision commune dans le secteur de la santé numérique, WeHealth by Servier et l’initiative SmarterHealth du CDHI ont uni leurs forces afin d’identifier les meilleures startups proposant des solutions dans les domaines de la santé cardiovasculaire, du diabète, du cancer, de la neuropsychiatrie et des maladies immunitaires et inflammatoires », indiquent les deux partenaires dans un communiqué. Objectif final de cette collaboration : accélérer le développement et la distribution de solutions numériques dans le marché de la santé.

« Pour Servier, ce partenariat constitue une formidable opportunité d’évoluer au sein de l’un des plus grands écosystèmes d’innovation au monde », a déclaré le Dr David Guez, directeur de WeHealth by Servier. « Cela fait partie intégrante de notre démarche d’innovation ouverte, conçue pour offrir de nouvelles solutions numériques aux patients et aux professionnels de santé. »

SmarterHealth s’appuie sur des analyses et des capacités de calcul avancées afin de créer des solutions pour les patients et les professionnels de santé. Ce programme a le potentiel d’être mené à l’échelle commerciale par le biais de partenariats de co-développement. Il pourrait contribuer à transformer la façon dont les soins sont dispensés à l’UCSF et dans le monde entier.

« La plupart des dernières innovations en matière d’aide à la décision clinique et de santé numérique ne prennent pas en compte la criticité du contexte médical et, de ce fait, la véritable connaissance de la façon dont ces technologies fonctionneront réellement en clinique. Cette connaissance ne peut être apportée que par les experts cliniques eux-mêmes », explique le Dr Michael Blum, Directeur de la transformation numérique à l’UCSF Health, Vice-Recteur associé et Directeur exécutif du Center for Digital Health Innovation de l’UCSF. « En associant les compétences de SmarterHealth et de WeHealth by Servier, nous espérons combler le fossé de la connaissance clinique et ainsi, accélérer le développement des solutions technologiques émergentes. »

La plate-forme SmarterHealth permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble de la myriade de facteurs jouant un rôle dans la santé et la maladie à l’échelle individuelle. Elle pourrait donc permettre d’adapter et d’optimiser les traitements des patients, en fonction de leurs besoins et de leurs expériences, et de s’assurer qu’ils reçoivent les soins dont ils ont réellement besoin.

« Pour diverses raisons, notamment la nécessité de protéger la confidentialité et la sécurité des patients, le secteur médical a commencé à intégrer l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique avec une grande prudence », ajoute le Dr Rachael Callcut, Professeure agrégée de chirurgie à l’UCSF et Directrice du programme de SmarterHealth. « L’intégration de ces outils est susceptible d’apporter de nouvelles réponses à des problèmes de santé complexes et coûteux, à condition qu’elle soit réalisée de manière à protéger et servir les intérêts de nos patients ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents