Edition du 23-01-2022

Santé : les Français estiment leurs dépenses de soins trop élevées

Publié le mercredi 17 février 2016

CCO Public Domain / PixabaySelon le dernier baromètre d’opinion de la DREES réalisé par BVA, les Français sont satisfaits de leur système de soins avec notamment neuf personnes sur dix satisfaites de la qualité des soins de leur médecin généraliste. Néanmoins, six Français sur dix estiment trop élevées les dépenses de soins restant à leur charge.

Le baromètre révèle ainsi que plus de huit Français sur dix sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les médecins généralistes (88 %), les infirmiers (85 %), les médecins spécialistes (82 %) ainsi que les dentistes et orthodontistes (81 %). La qualité des soins délivrés par les urgences hospitalières est jugée moins satisfaisante qu’en médecine de ville avec seulement 55 % d’avis favorables. Les maternités, les autres services des hôpitaux publics et des cliniques sont globalement jugés plus satisfaisants (65 % à 73 % de satisfaction en 2015).

Autre résultat de ce baromètre, plus de sept Français sur dix s’estiment en bonne santé en 2015, dont trois sur dix en très bonne santé. Les 50 % des ménages les plus aisés sont plus nombreux à se déclarer en bonne santé (80 %, contre 66 % pour les autres). En 2015, quatre Français sur dix estiment que la santé de leurs compatriotes s’est améliorée ces dernières années, soit un niveau stable depuis quatre ans, après une diminution de 11 points observée de 2004 à 2011. La même proportion juge en 2015 que la santé des Français s’est dégradée.

Des dépenses trop élevées pour six Français sur dix
Par ailleurs, six Français sur dix jugent trop élevées les dépenses de soins restant à leur charge. Cette opinion se révèle d’autant plus forte chez les sondés à la santé fragile ou sans complémentaire, ou encore disposant de faibles ressources.

Interrogés sur les mesures à mettre en oeuvre pour réduire le déficit de la Sécurité sociale, les Français se déclarent favorables à la limitation des tarifs des professionnels de santé (82 % d’opinion favorable) et la taxation des fabricants de médicaments (81 %). Une large majorité des Français souhaitent également des évolutions des pratiques des médecins : 68 % souhaitent qu’ils prescrivent moins de médicaments et d’examens et 56 % que la prescription de médicaments génériques soit rendue obligatoire. Si la confiance dans les médecins est globalement forte, plus de six Français sur dix souhaitent que les pharmaciens ou les infirmiers aient la possibilité de renouveler leurs ordonnances, un rôle actuellement dévolu aux seuls médecins.

Les Français soutiennent en revanche bien moins des mesures qui affecteraient directement les assurés : seulement 22 % sont favorables à une hausse des cotisations sociales et, si 45 % d’entre eux accepteraient une limitation de certains remboursements, ce ne serait pas le cas pour la prise en charge des longues maladies (seulement 16 % d’opinions favorables).

Source:  Baromètre DREES / BVA. Les données de la vague 2015 ont été collectées entre octobre et décembre 2015, auprès d’un échantillon de 3 023 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans ou plus en France métropolitaine.








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents